The American, Anton Carbijn

0
193
The American, George Clooney

The American affiche

USA : 2010
Titre original : The American
Réalisateur : Anton Carbijn
Scénario : Rowan Joffe
Acteurs : , Thekla Reuten,
Production : Mars Distribution
Genre : Thriller
Durée : 1H43
Date de sortie : 27 octobre 2010

Réalisation : [rating:2.0]
Scénario :      [rating:1.0]
Acteurs :        [rating:1.5]
Musique :      [rating:0.5]
Globale :        [rating:1.5]

The American est l’un des premiers films de Anton Carbijn, sorti en 2010. Une œuvre basée sur un roman de Martin Booth. Une preuve que le cinéma américain s’essaie aussi à des films plus intimistes dans lesquels le scénario tient une part primordiale. Alors est-ce que les américains réussiront là où le cinéma français excelle ???

Synopsis : Jack est un tueur à gages habile et expérimenté. Toujours en alerte, il n’a aucune attache. Quand une mission tourne mal et lui coûte la vie de la femme qu’il aime, il se fait la promesse que son prochain contrat sera le dernier.
Cette ultime mission le conduit dans un pittoresque village italien niché dans de hautes collines. Mais pour Jack, chaque lieu peut se révéler un piège et chaque personne une menace. Toutefois, il prend goût aux confidences échangées autour d’un armagnac avec le prêtre du village, et se laisse entraîner dans une liaison avec une belle Italienne. Mais en baissant la garde, Jack prend peut-être des risques. (Allociné)

Violante Placido

L’entrée dans le film est réussie et on sent vite une ressemblance avec un certain agent 007. En effet, le style film d’espionnage et d’agent secret se dégage rapidement du film, mais ça ne durera pas longtemps. Très vite le premier combat arrive, mais il est malheureusement catastrophique, à tel point qu’on a l’impression que c’est une farce, tant la réalisation, le jeu des acteurs et les effets spéciaux sont ratés. Après ce premier combat, le film prend une toute autre tournure et on ne verra plus vraiment d’action.

The American est un film lent, c’est le moins que l’on puisse dire. Le scénario est complètement plat : au départ on espère qu’un rebondissement intervienne mais les minutes passent sans aucun évènement. Alors on arrête d’espérer et on commence à regarder sa montre. Il faut avouer que c’est inhabituel de voir ça dans un film américain, les films européens sont en général plus lents mais le contenu est présent et l’intérêt aussi. Ici rien de tout ça, c’est monotone, on s’ennuie et le scénario ne mène nul part. Certes l’objectif est de nous montrer la paranoïa d’un tueur à gages en fin de carrière, mais tout ceci manque cruellement de cohérence. Un scénario comme ça ne valait pas un film.

The American, George Clooney

La réalisation est à l’image du scénario, escargotesque (très lente). C’est peut-être même le point le plus négatif du film. Le scénario est tiré d’un livre qui a connu un succès : on peut fort justement penser qu’il a des points positifs. Mais la réalisation ne les fait pas ressortir. Anton Carbijn aurait probablement dû faire carrière dans la photographie ou les reportages géographiques car les plans de paysages sont très bien mis en valeur et les décors bien choisis. Pour le reste on peut faire une liste non exhaustive des soucis de mise en scène mais on ne s’attardera que sur les scènes d’actions ratées. Digne d’une parodie à la Hot-Shot. Les lenteurs dans les prises de vue, la caméra qui suit l’action d’un personnage et qui reste figée alors que l’action est terminée : des effets soporifiques assurés.

Georges Clooney est, il faut bien l’avouer, un atout majeur du film. Au niveau du box office, il jouera certainement un rôle prépondérant. Il s’essaie à un rôle différent de son répertoire habituel et ne réussit pas à nous emballer. Certes son charme opère toujours mais on se rend vite compte que son charisme ne crève pas l’écran. Un rôle qu’on ne retiendra pas pour M. Nespresso. Violante Placido quant à elle joue le rôle d’une prostituée. Elle nous charme avec un personnage sulfureux, énigmatique et attendrissant qui ne manque pas d’originalité. Une actrice intéressante qu’il faudra sûrement suivre dans les prochaines années.

Résumé :

The American est un film terriblement ennuyeux. Anton Carbijn réussit à nous prouver que lorsque le cinéma américain essaie de changer de style et de nous offrir un film axé sur un scénario différent, le résultat est catastrophique. Une belle preuve que le cinéma européen et français a encore de beaux jours devant lui.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=7xHaAGfXk_c[/youtube]

Regarder The American en streaming avec Megavideo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici