Test DVD : Mon nom est clitoris

0
872


Belgique : 2019
Titre original : –
Réalisation : ,
Éditeur :
Durée : 1h18
Genre : Documentaire
Date de sortie en salles : 22 juin 2020
Date de sortie DVD : 2 mars 2021

Des jeunes femmes dialoguent autour du thème de la sexualité féminine. Avec une liberté, un courage et un humour communicatifs, elles partagent leur expérience et leurs histoires, dans la volonté de changer le monde autour d’elles et de faire valoir le droit des femmes à une éducation sexuelle informée, délivrée des contraintes et des tabous.

[4/5]

Après le premier confinement, celui du printemps 2020, les salles de cinéma ont été autorisées à rouvrir le 22 juin. La crainte de nombreux spectateurs potentiels par rapport à la COVID, l’attirance pour des sorties dans la nature après une longue période d’enfermement forcé : les films que des distributeurs courageux ont sortis à cette date n’ont sûrement pas rencontré tout le public qu’ils méritaient. Le très important documentaire Mon nom est clitoris faisait partie de ces films et il est particulièrement heureux que sa sortie en DVD puisse permettre à de très nombreux spectateurs de faire la connaissance des 12 jeunes femmes qui y sont interviewées et qui nous donnent les clés, que l’on soit fille ou garçon, femme ou homme, d’une sexualité épanouie, éloignée d’une pudibonderie freinant des quatre fers face à la recherche du plaisir comme des performances pornographiques dans lesquelles ce sont les sentiments qui sont absents.

Penchons nous sur la conclusion de la critique de ce film parue lors de sa sortie en salles : « La sexualité ne doit plus être un sujet tabou. Elle ne doit pas non plus être cantonnée dans le domaine de la pornographie. Petit à petit, elle entre dans l’école et dans les manuels scolaires, mais, presque toujours, en excluant une de ses composantes les plus importantes, le plaisir ! Le film de Daphné Leblond et Lisa Billuart Monet, consacré au plaisir féminin, vient combler ce vide et on espère qu’il fera très vite son entrée dans les collèges et dans les lycées ».

Quant à celles et ceux qui souhaitent découvrir cette critique dans son intégralité, c’est ici qu’ils la trouveront.

 Le DVD

[4/5]

La qualité de l’image et du son étant bien au rendez-vous, on ne s’étendra pas sur ce domaine. On se contentera d’ajouter que les spectateurs de langue anglaise, ainsi que les sourds et malentendants, pourront profiter de ce film grâce aux sous-titrages qui leur sont destinés.

Au niveau des suppléments, on est carrément dans l’opulence : tout d’abord, la captation de l’intervention, d’une durée de 40 minutes, de quatre des protagonistes du film, au Parlement francophone bruxellois, durant une commission plénière sur la santé sexuelle, suivie de commentaires et de questions de la part d’un certain nombre d’élu.e.s. Alors que les réalisatrices Lisa Billuart-Monet et Daphné Leblond étaient retenues ailleurs, Eloïse, Laïss, Marie et Elphée ont pu présenter des mesures d’éducation sexuelle et, ainsi, apporter la preuve du rôle politique de Mon nom est clitoris. On attend une action équivalente dans notre pays !

Deuxième bonus, une interview de 13 minutes des 2 réalisatrices qui reviennent sur la genèse du film et sur les sujets qui leur tiennent à cœur, que ce soit sous forme de recommandations politiques ou sur la façon de vivre au mieux sa sexualité. Troisième bonus, la captation, d’une durée de 23 minutes, d’une rencontre pleine de joie de vivre de six des protagonistes du film, plusieurs années après leur participation, rencontre au cours de laquelle elles échangent les expériences liées au film qu’elles ont vécues depuis le tournage. Et puis, et puis, est joint au DVD un pochoir en forme de clitoris, permettant, une fois enduit de peinture, de répéter le dessin, comme on le voit à plusieurs reprises dans le film.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici