http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
DVD Séries TV Séries TV — 02 septembre 2018
Test DVD : Meurtres à Sandhamn – Saisons 3 & 4

– Saisons 3 & 4

 
 
Suède : 2013-2014
Titre original :
Acteurs : , ,
Éditeur : L’atelier d’images / Arte Éditions
Durée : 4h20 environ
Genre : Série TV, Policier
Date de sortie DVD : 4 septembre 2018

 

 

Un cadre idyllique, des maisons de bois peintes de rouge, des étendues de bruyères roses… et des meurtres atroces. Les saisons 3 & 4 nous remettent dans les pas de Thomas Andreasson, inspecteur à la brigade criminelle et de Nora Linde, son amie d’enfance fraîchement divorcée, prête à l’assister en tant qu’avocate… Nouvelles enquêtes inspirées des romans de , la nouvelle reine du polar suédois…

 

 

Les saisons

[4/5]

La sortie en DVD des deux premières saisons de Meurtres à Sandhamn, faite sous les bannières conjointes de L’atelier d’images et d’Arte Editions (lire notre article) nous avait permis d’évoquer la place un peu à part de la série et des romans de Viveca Sten au cœur de la tradition du « polar nordique ». Se concentrant sur des enquêtes un peu moins sordides que celles habituellement développées par les auteurs les plus célèbres évoluant dans le genre, Meurtres à Sandhamn a de plus la particularité notable de se dérouler dans un lieu typiquement Suédois aux paysages idylliques : l’île de Sandhamn, située au large de Stockholm.

Le soleil baignant ce lieu de villégiature suédois et le cadre enchanteur de l’île de Sandhamn ont donc quelque peu « réchauffé » un genre habituellement glacial ; et sous la plume féminine teintée de candeur de Viveca Sten, on trouvait également au cœur de Meurtres à Sandhamn une espèce de tension, d’intrigue amoureuse entre les deux héros, Thomas et Nora.

Mais les saisons se suivent et ne se ressemblent pas forcément. Ainsi, l’intrigue sentimentale qui occupait une partie des deux premières saisons du show semble ici se tarir, pour une raison simple : chaque enquête se déroulant environ un an après la précédente, on imagine mal comment les auteurs auraient pu parvenir à justifier un jeu amoureux du chat et de la souris revenant titiller les personnages à chaque fois qu’un mort apparaît dans le coin. De fait, à partir de la troisième saison, il apparaît comme clair que Thomas et Nora ne finiront pas ensemble, et qu’ils vivent leurs histoires de cœur chacun de leur côté en restant bons copains, avec toujours peut-être ce petit pincement, ce petit regret qui les poussera probablement à fredonner « ah ils auraient du y aller, ils auraient du le faire, crois-moi, on a tous dit ah c’est dommage, ah c’est dommage… », la célèbre chanson de BigFlohensson et Øliski, cousins nordiques de BigFlo et Oli.

Exit donc les affaires de cœur, et place aux enquêtes, qui prennent dans les saisons 3 et 4 une dimension un peu plus importante : les ramifications des affaires criminelles sont un peu plus complexes, de même que les relations qui unissent les personnages les uns aux autres. Les personnages principaux étant bien établis et connus du spectateur, la mécanique roule parfaitement et ces deux saisons s’avèrent sans aucun doute meilleures que les précédentes, du strict point de vue « policier », même si la tendance à nous trouver un coupable pile vingt minutes avant la fin du troisième et dernier épisode de chaque saison pourra occasionnellement faire sourire le spectateur. Comme précédemment, la réalisation est très classique mais parfaitement fonctionnelle, et Meurtres à Sandhamn conserve sans problème son statut de série attachante, dont on suit l’évolution avec un grand plaisir. Et puis bien sûr, il y a l’île de Sandhamn, que l’on a envie de visiter pour de vrai un peu plus à chaque saison, même si l’on tend à se dire qu’au rythme de deux / trois meurtres par an, les cent habitants de l’île vont vite soit tous y passer, soit déserter ce haut lieu du crime suédois.

 

 

Le coffret DVD

[4/5]

C’est à nouveau à L’atelier d’images et Arte Editions que l’on doit l’opportunité et le plaisir de découvrir ce coffret 2 DVD Meurtres à Sandhamn – Saisons 3 & 4. Les deux éditeurs se sont visiblement accorder afin de soigner leur copie niveau transfert, les deux DVD composant le coffret nous offrant un beau master au format respecté, avec un beau piqué, un encodage sans le moindre problème et des couleurs très agréables. Seules les séquences en basse lumière accusent un poil trop le poids d’un encodage en MPEG-2, forcément un poil limité. Côté enceintes, rien à redire : VF et VO suédoise sont proposées en Dolby Digital 2.0 fidèles à la diffusion TV, et le mixage est dynamique et plutôt immersif. La version originale est un peu au dessus de sa petite sœur s’exprimant dans la complexe langue de Molière et de MC Jean Gab1, mais on notera cependant le soin indéniable apporté à l’adaptation française.

Comme pour le premier coffret cependant, la section suppléments demeure vide. Dommage, on aurait aimé entendre s’exprimer Viveca Sten concernant l’adaptation de ses romans. L’auteure de 59 ans, qui a également signé en 2014 un manuel de cuisine, a déjà signé dix romans dans sa série Meurtres à Sandhamn, dont quatre n’ont, à ce jour, pas encore été traduits en français.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles