Test DVD : Mercy

3
158


États-Unis : 2014
Titre original : Mercy
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , Frances O’Connor,
Éditeur : Universal Pictures Vidéo
Durée : 1h15
Genre : Horreur
Date de sortie DVD/BR : 1 avril 2015

 

 

Peu de temps après s’être installés chez leur grand-mère avec leur mère, deux garçons découvrent que celle-ci est en réalité une sorcière ayant passé un pacte avec un démon…

 

 

Le film

[3,5/5]

Si le titre du film Mercy ne vous évoque rien à priori, il y a de fortes probabilités que son intrigue vous rappelle une nouvelle que vous avez du lire il y a une trentaine d’années. En effet, le scénario du film est adapté de Mémé, une nouvelle de traduite et publiée en 1986 dans le recueil Brume.

Si le nom du héros de Mercy, Chandler Riggs, ne vous est pas forcément familier à priori, il est de grandes chances pour que vous connaissiez tout de même ce jeune acteur de 16 ans. En effet, c’est ce jeune garçon à la mèche rebelle et à l’œil frondeur qui incarne depuis quelques années Carl Grimes, fils du sheriff Rick, dans la série .

Si le nom de Peter Cornwell ne vous évoque rien à priori, vous aviez peut-être déjà vu son premier long-métrage en 2009, Le dernier rite, plus connu sous son titre original A haunting in Connecticut, avec lequel il s’imposait déjà comme un fin technicien et un habile metteur en scène faisant preuve d’un excellent sens du cadre et du tempo horrifique. Malheureusement, si aboutis soient-ils, formellement et techniquement, ses films semblent souffrir d’une construction un poil trop mécanique, comme si le cinéaste avait peur de s’impliquer émotionnellement dans son Art. C’est dommage, car il ne manquait que ce petit supplément d’âme pour transformer Mercy en un vrai récit horrifico-familial vraiment bouleversant.

 

 

Le DVD

[4/5]

Il n’y a pas à se plaindre, le DVD édité par Universal Pictures Vidéo nous permettra de découvrir le nouveau film de Peter Cornwell dans des conditions tout à fait satisfaisantes. Aux États-Unis, Mercy est sorti en Blu-ray l’année dernière ; en France, nous n’aurons droit qu’à une sortie DVD. C’est certes dommage, car les qualités techniques du film de Cornwell et la sublime photo signée Byron Shah auraient sans doute mérité un encodage en haute définition, mais c’est également une chance de pouvoir toujours compter sur des éditeurs prêts à se lancer dans l’aventure du DTV en France, quel que soit le format, ce qui est loin d’être évident économiquement parlant, étant donné le nombre ahurissant de téléchargements illégaux tournant malheureusement autour des films de genre. Et il faut de toutes façons avouer qu’Universal est rodé au format DVD, et nous propose une nouvelle fois un master sans faille : définition, piqué et couleurs composent plutôt bien avec les limites d’un encodage en définition standard. VF et VO sont proposées en Dolby Digital 5.1, dans des mixages dynamiques et bien enveloppants. En guise de bonus, et pour consolider l’expérience « cinéma », l’éditeur nous propose une série de bandes-annonces en avant-programme, dont celle, très spectaculaire, de Fast & Furious 7.

 

3 Commentaires

  1. un film a voir quand meme pour se faire une idée c’est pas mal mais pour a part sa aurait mérité mieux un succée comme ça ! mais bon a chauqe fois c pareil avec eux toujours se meme cahiers des charge mais a voir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici