Test DVD : Freud, passions secrètes

0
1784

Freud, passions secrètes

 
États-Unis : 1962
Titre original : Freud
Réalisateur : John Huston
Scénario : Charles Kaufman, Wolfgang Reinhardt
Acteurs : Montgomery Clift, Susannah York, Larry Parks
Éditeur : Rimini Éditions
Durée : 2h14
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 3 juin 1964
Date de sortie DVD : 12 septembre 2017

 

 

À Vienne, en 1885, les recherches de Freud sur l’inconscient de ses malades et le sien l’amènent à ses principales découvertes et à un scandale qui ébranlera toute la médecine viennoise…

 

 

Le film

[5/5]

Avec Freud : Passions secrètes, John Huston entreprend un travail passionnant et passionné : son idée est de mettre en lumière, dans un film de cinéma, les théories de base de la psychanalyse. Inconscient, sexualité de la petite enfance et complexe d’Œdipe se bousculent donc au cours du film, qui retrace cinq années de la vie de Sigmund Freud, et aborde le cas de Cecily Koertner, patiente fictive dont la névrose semble néanmoins être largement inspirée de celle de Sabina Spielrein, qui fut soignée non pas par Freud mais par Jung, et fut l’initiatrice d’une curieuse relation triangulaire qui devint, bien des années plus tard, l’objet du film A dangerous method (David Cronenberg, 2011).

Remanié par Charles Kaufman, Wolfgang Reinhardt et John Huston lui-même à partir de centaines de pages de scénario signées Jean-Paul Sartre, le script de Freud : Passions secrètes s’avère assez brillant, s’attachant à la personnalité de Freud, seul dans l’adversité, qui s’échine à creuser l’esprit humain afin de découvrir la vérité, scène après scène, déduction après déduction. Ainsi, le film se construit avec un sens indéniable du suspense, à la façon d’un Film Noir, et John Huston parvient à toujours maintenir l’intérêt du spectateur en éveil, en « aérant » un peu son récit riche en concepts complexes par d’impressionnantes scènes d’hypnose ou de rêves visuellement époustouflantes, qui hanteront probablement l’esprit du spectateur pendant de longues années. En effet, l’imagerie qu’utilise Huston pour ces séquences de rêves est étouffante et volontiers angoissante ; les symboles sont légion, l’utilisation d’images volontairement sous ou surexposées ou de subtiles surimpressions souligne le cheminement tâtonnant de Freud dans les profondeurs encore inexplorées de l’inconscient.

Au casting du film, Montgomery Clift compose un Freud crédible et fébrile, obstiné et plein de doutes, et le spectateur ressentira à coup sûr une grande empathie pour ce personnage brisé mais tenace, auquel il confère une humanité bouleversante. Et on ne peut pas évoquer Freud : Passions secrètes sans souligner la sublime photo de Douglas Slocombe, qui tient une place prépondérante dans la réussite et le déroulement quasi-hypnotique de l’œuvre de Huston.

 

 

Le DVD

[3,5/5]

C’est à Rimini Éditions que l’on doit aujourd’hui le plaisir de (re)découvrir Freud : Passions secrètes en DVD. La galette consacrée au film de John Huston est d’ailleurs fort soignée : le format 1.85 est respecté, l’image répond parfaitement à nos attentes, tant que le film n’est regardé que sur un téléviseur et non en rétroprojection. Le grain cinéma semble curieusement absent, la copie est abimée et les contrastes poussés dans leurs derniers retranchements. L’image demeure d’une stabilité remarquable, et vu la rareté du film, on se contentera sans trop de peine de ce rendu clairement perfectible. Le son est encodé en Dolby Digital 1.0, en V.O uniquement, et le sous-titrage ne pose aucun problème particulier, retranscrivant au mieux les dialogues ainsi que l’ambiance étrange des scènes de rêve.

Du côté des suppléments, Christophe Champclaux et Linda Tahir, collaborateurs réguliers de Rimini Éditions, nous proposent par le biais de leur boite Rose Night deux entretiens avec Marie-Laure Susini, psychanalyste et écrivain, qui revient longuement sur l’œuvre de John Huston, de l’écriture au tournage, tout en revenant brièvement sur les grands concepts de la psychanalyse abordés par le film. Tout à fait passionnant ! On terminera le tour de cette interactivité par la traditionnelle bande-annonce.

On notera enfin que visiblement, Rimini Éditions a changé de graphiste, et nous propose avec ce DVD de Freud : Passions secrètes un visuel très sophistiqué et réussi. On espère qu’ils continueront dans cette voie !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici