Test DVD : Dracula contre Frankenstein

0
115


Espagne, Italie, Allemagne de l’Ouest : 1970
Titre original :
Réalisateur : , ,
Scénario :
Acteurs : , , Paul Naschy
Éditeur :
Durée : 1h23
Genre : Science-Fiction, Horreur
Date de sortie cinéma : 26 janvier 1972
Date de sortie DVD : 1er septembre 2015

 

 

Fuyant leur planète devenue inhospitalière, des extra-terrestres tentent de conquérir la Terre. S’appuyant sur la superstition de l’homme, ils ressuscitent deux scientifiques qui vont alors ramener à la vie tous les grands monstres : Dracula, Frankenstein, le loup-garou, la momie… Ayant découvert leur plan de conquête, et face à la population effrayée, le professeur Warnoff va tenter de déjouer leurs attaques…

 


 

Le film

[3/5]

Venant grossir les rangs de la collection «  » d’Artus Films, dont on vous parlait l’année dernière à l’occasion de la sortie de plusieurs films avec Paul Naschy, Dracula contre Frankenstein est le nouveau représentant d’un cinéma fantastique espagnol encore très peu représenté en France en DVD. Dans ce film mélangeant allégrement l’épouvante classique et la science-fiction un brin cheapos, Naschy incarne pour la troisième fois le comte loup-garou Waldemar Daninsky, aux côtés d’une momie, d’un vampire et d’une créature de Frankenstein, qui ne porte d’ailleurs pas ce nom. Le vampire non plus ne s’appelle pas Dracula, ce qui fait du titre français du film un mensonge éhonté, doublement éhonté d’ailleurs dans le sens ou les pseudo-Dracula et Frankenstein du film ne s’affrontent à aucun moment dans le film.

Dracula contre Frankenstein est donc une coproduction italo-germano-espagnole à ne pas confondre avec le très mauvais Dracula contre Frankenstein réalisé l’année suivante par Al Adamson aux États-Unis. Ce n’est pas que la version mettant en scène Paul Naschy et ses copains monstres soit un chef d’œuvre (oh que non !), mais le film développe suffisamment d’idées farfelues et franchement inattendues pour amuser le public, le tout étant servi ou desservi (selon votre état d’esprit) par un manque de budget flagrant et des maladresses en pagaille. Un attachant bordel, très représentatif d’une époque où le cinéma fantastique tentait tout… et n’importe-quoi.

 

 

Le DVD

[4,5/5]

On l’a dit en ouverture de ce papier, c’est naturellement Artus Films qui édite aujourd’hui Dracula contre Frankenstein sur support DVD, dans sa collection « Cine de Terror ». Comme à son habitude, l’éditeur nous propose de découvrir ou redécouvrir le film dans une copie perfectible mais tout à fait satisfaisante. Le format scope 2.35 est respecté, et le master, même s’il a souffert des outrages du temps (taches, griffes) affiche une belle pêche. Le piqué et la gestion du grain restent bien sûr aléatoires et tributaires de prises de vues pas toujours au top, les couleurs ont été légèrement désaturées par les années, mais le charme visuel opère. Côté son, le film est proposé au choix en français, espagnol ou allemand. Les trois pistes ne présentent aucun souci particulier, hormis un léger souffle que l’on oubliera sans peine.

Du côté des suppléments, l’éditeur nous propose à nouveau une brillante présentation du film par Alain Petit. Intarissable, il reviendra pendant presque 40 minutes sur la genèse de Dracula contre Frankenstein, de sa mise en chantier au choix de son casting international, en passant par les démêlés entre les trois réalisateurs. Le générique espagnol original du film est également proposé dans les bonus, et comme à son habitude, Artus Films nous offrira également une belle galerie de photos et une poignée de bandes-annonces de films disponibles en DVD dans leur riche catalogue.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici