Test DVD : Diego Maradona

0
46


Grande-Bretagne : 2019
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : Asif Kapadia
Interprètes : Diego Maradona
Editeur :
Distribution :
Durée : 2h05
Genre : Documentaire, Biopic
Date de sortie cinéma : 31 juillet 2019
Date de sortie DVD : 10 décembre 2019

 

Le 5 juillet 1984, Diego Maradona débarque à Naples pour un montant qui établit un nouveau record du monde. Pendant sept ans, il enflamme les stades. Le footballeur le plus mythique de la planète a parfaitement trouvé ses marques dans la ville la plus passionnante – mais aussi la plus dangereuse – d’Europe. Sur le terrain, Diego Maradona était un génie. En dehors du terrain, il était considéré comme un dieu. Cet Argentin charismatique aimait se battre contre l’adversité et il a mené le SCC Napoli en tête du tableau pour la première fois de son histoire. C’était un rêve éveillé ! Mais le prix à payer était élevé. Diego pouvait faire tout ce qu’il voulait tant qu’il accomplissait des miracles sur le terrain. Pourtant, des heures plus sombres ont fini par succéder à ces années fastes… Diego Maradona a été réalisé à partir de plus de 500 heures d’images inédites issues des archives personnelles du footballeur.

 

 

Le film

[4/5]

Si vous demandez à des amateurs de football le nom de celui qui, pour eux, est le plus grand joueur de tous les temps, vous aurez des réponses qui vont dépendre pour beaucoup de la nationalité et de l’âge de la personne questionnée et, au bout de l’interrogation, vous aurez une liste d’une petite dizaine de joueurs qui va émerger. Par contre, si vous demandez lequel, dans cette liste, a une personnalité telle qu’il peut faire l’objet d’un documentaire passionnant, un nom devrait faire l’unanimité : Diego Maradona. Au point, d’ailleurs que ce Docteur Jekyll et Mr Hyde du football, alias Diego et Maradona, cet homme adulé ou haï, « ce rebelle, ce tricheur, ce héros, ce dieu », a déjà fait l’objet de nombreux documentaires, l’un d’eux, en 2008, étant signé par Emir Kusturica. Après avoir réalisé Senna en 2010 et Amy, consacré à la chanteuse Amy Winehouse, en 2015, Asif Kapadia, grand amateur de football, ne pouvait ne pas s’intéresser à Diego Maradona, d’autant plus qu’il avait à sa disposition 500 heures d’images tournées en Argentine, à Barcelone et à Naples par 2 cameramen engagés au début des années 80 par l’agent du joueur dans le but de produire un documentaire sur le footballeur. D’autant plus que Maradona, contrairement à Ayrton Senna et Amy Winehouse, est, lui, toujours vivant.

 

 

Quand il s’est lancé dans la réalisation de son film, Asif Kapadia voulait raconter l’ensemble de la carrière de Maradona, depuis ses débuts en Argentine jusqu’à aujourd’hui en passant par sa relation avec Fidel Castro. Il s’est vite aperçu qu’une telle intention était vaine et qu’il était préférable de concentrer son film sur la période la plus intense, celle se déroulant de 1984 à 1991 au sein du SSC Napoli, avec 2 titres de champions d’Italie, la coupe du monde gagnée avec l’équipe d’Argentine au Mexique en 1986, la coupe de l’UEFA en 1989. Une période durant laquelle il était considéré comme un dieu vivant par les supporters napolitains, mais qui le voyait aussi tisser des liens avec la Mafia napolitaine, devenir accro à la cocaïne, marquer son fameux but de la main en quart de finale contre l’Angleterre de la coupe du monde 1986, suivi, quelques minutes plus tard, d’un deuxième but, un des plus beaux de l’histoire du football, avoir deux filles avec sa compagne et un fils avec une autre femme. Une période qui s’est terminée avec Maradona devenu l’homme le plus détesté d’Italie, suite à la victoire de l’Argentine sur l’Italie, à Naples, lors de la demi-finale de la Coupe du Monde de football 1990, et, en 1991, par une suspension d’un an pour prise de produits illicites.

A côté de nombreux commentaires de témoins de cette époque, dont ceux de Fernando Signorini, son préparateur physique, le film permet aussi, et surtout, d’entendre Diego Maradona, en voix off, s’exprimer avec beaucoup de franchise sur son passé, le réalisateur ayant réussi à obtenir une série d’entretiens avec le footballeur. De ce film passionnant, à l’excellent montage et qui réussit même, au milieu de toutes celles consacrées à la période 1984-1991, à glisser des images sur la prime jeunesse de Maradona, sur sa famille et sur le bidonville dans lequel il a été élevé, on peut retenir tout particulièrement 3 affirmations : celle de Maradona, affirmant que, pour lui, la gloire était plus importante que l’argent ; celle de Pelé, comme quoi Maradona était techniquement excellent mais n’était pas psychologiquement préparé à la responsabilité qu’il a eu à assumer ; celle d’un journaliste sportif faisant remarquer que Maradona était petit, qu’il ne sautait pas très haut, mais que, chez lui, le cerveau comptait davantage que le muscle.

 

 

Le DVD

[3.5/5]

Difficile de juger la qualité de l’image d’un DVD quand une partie importante de ce qu’on voit provient de cassettes vidéo enregistrées il y a plus de 30 ans ! Mais, si elles ne sont pas techniquement très belles, elles ont le mérite de nous introduire dans l’intimité du footballeur et de l’homme.

Le son est disponible en 2.0 et en 5.1, VO sous titrée bien entendu. Aucun supplément : le film se suffit à lui-même.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici