Test DVD : Daddy Cool

0
252
Mark Ruffalo with Zoe Saldana, Ashley Aufderheide and Imogene Wolodarsky in Infinitely Polar Bear.

daddy cool dvdEtats-Unis : 2014

Titre original : Infinitely Polar Bear
Réalisatrice :
Scénario :
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h25
Genre : drame, comédie
Date de sortie cinéma : 8 juillet 2015
Date de sortie DVD : 17 novembre 2015

 

Entre fous rires et crises de larmes, Cameron Stuart ne sait plus où donner de la tête. Diagnostiqué bipolaire, Cameron suit un traitement dans le but de reconquérir sa femme Maggie et de réintégrer le cocon familial qu’ils forment avec leurs deux filles. Mais lorsque Maggie décide de quitter Boston pour partir à New-York reprendre ses études, la jeune femme n’a pas d’autre choix que de confier la garde de ses enfants à ce père pas tout à fait comme les autres

Daddy Cool 12

Le film

[3.5/5]

Depuis longtemps scénariste et productrice, a décidé de se lancer dans la réalisation de après avoir écrit un scénario très personnel qui lui faisait craindre un résultat qui ne corresponde pas à ses attentes si elle offrait cette histoire à quelqu’un d’autre. Il se trouve que Maya et sa sœur China, par ailleurs chanteuse du groupe Pink Martini, ont vécu ce que raconte  : vivre avec un père bipolaire, à la fois très aimant et totalement imprévisible, et une mère afro-américaine reprenant sur le tard des études à l’Université de Columbia, loin de Boston où la famille avait posé ses valises après avoir vécu près d’un lac, en pleine campagne. Le film se déroule sur une période de 2 ans, à la fin des années 70, une époque où la maladie dont souffre le père est à la fois mal connue et mal soignée, une époque où une mère est censée s’occuper de ses enfants pendant que le père est chargé de rapporter l’argent du ménage. Que faire quand le père n’est pas apte à travailler et que l’on souhaite donner une très bonne éducation à ses enfants, alors que les petits boulots permettent tout juste de subsister dans des quartiers dont les écoles publiques sont de mauvaise qualité ? Une solution : essayer d’obtenir un diplôme permettant de postuler à un emploi bien rémunéré. Toutefois, ce n’est pas de gaieté de cœur que Maggie décide d’aller étudier pendant 18 mois à 300 km de Boston et, par conséquent, de ne voir ses filles que durant les week-ends. Durant la semaine, c’est Cameron qui va s’occuper d’elles mais les médecins semblent dire qu’avoir cette responsabilité ne peut que lui être bénéfique. Et le couple dans tout cela ? Il vivote, Maggie vivant toujours avec l’espoir de voir Cameron retrouver un comportement apaisé, celui d’un adulte ayant abandonné l’alcool et cessé de conserver tout ce qu’il trouve au prix d’un appartement où règne un désordre permanent.

Daddy Cool 13

est une chronique des rapports de Cameron avec ses filles qu’il aime et qui l’aiment, tout en ayant souvent honte de son comportement et du « trou à rat » dans lequel il les fait vivre ; des rapports de Cameron avec Maggie ; de la façon dont les camarades de ses filles et les femmes au foyer de son entourage n’arrivent pas à comprendre les agissements de cet homme qui ne travaille pas, parfois serviable à l’excès, parfois violent ; de la difficulté pour une femme, a fortiori afro-américaine, de trouver un travail avec des responsabilités quand on a des enfants. Bien que soit sa première réalisation, se montre très à l’aise pour faire alterner moments d’émotion et moments où affleure une forme de comique apportée par le comportement de Cameron, une forme de comique qui n’est jamais moqueuse, qui est souvent tendre et douce et même, parfois tragique. campe à la perfection un Cameron au comportement quasiment enfantin, conscient de sa maladie mais incapable de s’en débarrasser, un homme dont on devine les failles même lorsque son comportement ne présente rien d’anormal et qui inspire la crainte lors de ses explosions de violence. A ses côtés, , tout aussi excellente, interprète le rôle de Maggie, une mère qui représente pour leurs deux filles un pôle de stabilité, une mère qui a dû prendre une décision très difficile pour leur assurer la meilleure des éducations mais qui, de ce fait, est rarement présente à leur côté. Parmi ces deux filles, aux caractères bien trempés, le rôle de l’aînée, Amelia, est joué par , la propre fille de .

daddy cool 5

Le DVD

[4/5]

Présenté en Dolby 5.1, ce DVD édité par peut être visionné en version originale sous-titrée ou en version française. Le rendu de l’image est excellent, avec une très bonne définition et un très bon piqué. Contrairement à ce qu’annoncent de nombreux sites, ce DVD présente des suppléments et, en plus, ils sont intéressants ! On ne s’étendra pas sur les trois bandes-annonces dont celle de … , mais on ne manquera pas de se féliciter de la présence de trois entretiens : avec (14 minutes), avec  (10 minutes), avec (13 minutes). L’entretien le plus intéressant est celui avec la réalisatrice qui nous dit tout sur la genèse de son film : la peur de donner le scénario à quelqu’un d’autre qui était plus grande que celle consistant à se lancer dans la réalisation, l’aide et les encouragements qu’elle a reçus de la part du célèbre réalisateur et producteur J. J. Abrams, l’impression de revivre sa vie en voyant jouer sa fille, le fait que le film ait arrangé beaucoup de choses avec sa mère, en ayant aidé chacune d’elle à comprendre le comportement de l’autre. Tourner un premier film ? Pour le réaliser, cela va prendre des années, on a largement le temps de comprendre ce qu’il faut faire ! De son côté, insiste sur l’importance qu’a l’amour dans ce film et espère que les spectateurs en sortiront avec le sourire alors que  voit dans une réalisatrice sans aucune arrogance mais à l’autorité exemplaire.

daddy cool 4

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici