Test Blu-ray : Z Nation – Saison 2

– Saison 2

 
 
États-Unis : 2015
Titre original : –
Créateurs : ,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 10h30 environ
Genre : Série TV, Horreur
Date de sortie DVD/BR : 23 mars 2016

 

 

Trois ans après qu’un virus ait ravagé les Etats-Unis, un seul homme est immunisé contre l’infection. Le futur de l’humanité dépend de lui, mais le terrible secret qu’il cache pourrait mettre en danger l’équipe chargée de le conduire dans un laboratoire en Californie pour développer un vaccin. Le chemin sera long et semé d’embûches…

 

 

La saison

[4,5/5]

En 2014, Syfy et The Asylum avaient réussi à créer avec Z Nation une série foutraque et souvent fun, destinée à concurrencer Walking dead sur le terrain du divertissement pur, que la série d’AMC n’aborde pas réellement. Volontairement cheap, s’amusant avec le spectateur de ses propres limites (en gros, de son côté bricolé et mal foutu), la première saison de Z Nation était à l’image des productions The Asylum, boite de production portant en étendard sa grande réussite depuis quelques années avec la série de films Sharknado, qui s’impose comme un manifeste de sa volonté forcenée de fournir du fun avant tout.

Conscient de cet état de fait, on n’attendait rien de plus de la deuxième saison de Z Nation qu’un agréable divertissement. « Monumentale erreur ! » comme l’aurait dit Jack Slater – dés ses premiers épisodes, les auteurs et équipes techniques de la série (on pense notamment à John Hyams, à qui l’on doit le chef d’œuvre Universal Soldier – Le jour du jugement) se sont littéralement dépassés afin de livrer une saison scénaristiquement et formellement très ambitieuse. Certes, dés les premiers épisodes, le ton est donné, et on privilégiera l’action et le rythme à tout autre élément. Mais la série ose néanmoins des choses, qu’il s’agisse d’humour (les strip-teaseuses zombies, la meule de cheddar…) ou même d’expérimentations formelles (la « near death experience » de Doc, visuellement gonflée), de façon à constamment surprendre le spectateur, qui se dit finalement que tout peut arriver.

Cela permet non seulement à Z Nation de se renouveler en explorant des terrains de jeu inédits, mais également de créer un dynamique plus forte et plus intéressante entre les personnages, ce qui donnera au final à cette saison des allures de « vraie » bonne série, moins éparpillée mais toujours aussi fun et délirante. Un véritable tour de force au regard de la première saison !

Avant de passer au coffret édité par M6 Vidéo, glissons un dernier mot sur les « caméos », propres à toutes les productions The Asylum, que le spectateur aura le plaisir de recenser au fur et à mesure que cette deuxième saison de Z Nation avance : parmi les rangs des sympathisants, on retrouvera rien de moins que William Sadler, Anthony Michael Hall, Tinsel Korey (Twilight) ou encore le romancier George R.R. Martin, qui apparaît en version « zombifiée » de lui-même.

 

 

Le coffret Blu-ray

[4,5/5]

Après avoir créé l’événement en étant le premier éditeur au monde à proposer Z Nation sur support Blu-ray l’année dernière, M6 Vidéo ne lâche pas son poulain et poursuit sur sa lancée en sortant aujourd’hui les quinze épisodes de la deuxième saison dans un coffret réunissant quatre galettes Haute Définition. Et à nouveau, la série créée par Craig Engler et Karl Schaefer s’offre ici une présentation optimale, avec une définition irréprochable, un piqué d’une précision de tous les instants et des couleurs respectant à la lettre l’image délavée aux teintes complètement désaturées créées par Alexander Yellen, directeur photo habitué des productions The Asylum, qui trouve enfin ici un vecteur d’expression à sa mesure. L’encodage est proposé en 1080i, mais il semble que cela soit également un élément récurrent des productions The Asylum. Niveau son, VO et VF sont proposées dans des mixages DTS-HD Master Audio 5.1, et les deux s’avèrent dynamiques et tout à fait immersifs. On préférera naturellement la version originale, pour de simples raisons artistiques.

Du côté des suppléments, M6 Vidéo nous propose tout d’abord deux featurettes qui survolent la conception de la série en donnant une large place aux maquillages. On se réjouira donc de découvrir, même rapidement, l’envers du décor. Enfin, un module appelé « Zombies scenes » compile de très nombreuses morts de zombies bien craspecs.

 

 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=6elf7g5MxWQ[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles