Test Blu-ray : Superman & Lois – Saison 1

0
1515

Superman & Lois – Saison 1


États-Unis : 2021
Titre original : –
Création : Greg Berlanti, Todd Helbing
Acteurs : Tyler Hoechlin, Elizabeth Tulloch, Jordan Elsass
Éditeur : Warner Bros.
Durée : 11h environ
Genre : Série TV, Super-Héros
Date de sortie DVD/BR : 12 octobre 2022

Les aventures du couple Superman / Lois Lane alors qu’ils tentent de mener de front une vie professionnelle agitée et une vie familiale qui l’est au moins tout autant en tant que parents…

La saison

[3,5/5]

Alors que l’univers cinématographique développé autour des personnages estampillés DC Comics semble clairement avoir du plomb dans l’aile, il semble au contraire ces dernières années que les choses aient plutôt bougé dans le bon sens du côté des dessins animés et des séries TV se rattachant au DC Universe. Si bien sûr aucune des séries mises en place par DC au cours de ces dernières années ne pourra réellement rivaliser avec les séries Marvel diffusées sur Netflix et Disney+, de nombreuses séries télévisées basées sur l’univers DC Comics semblent néanmoins clairement avoir rencontré leur public. La dernière en date met en scène l’un des personnages-phares de chez DC, que l’on avait jusqu’ici soigneusement évité : il s’agit bien sûr de Superman, nouveau héros de la série Superman & Lois, trente ans après Lois & Clark (1993-1997), et vingt ans après Smallville (2001-2010).

Comme chacun le sait maintenant, être un super-héros avec une double-identité n’est pas de tout repos : entre la crise d’identité, l’isolement perpétuel et la culpabilité de ne pas pouvoir sauver tout le monde, les temps sont durs pour les héros. Comme beaucoup de comics et de séries avant lui, le show créé par Greg Berlanti et Todd Helbing Superman & Lois ajoute à l’homme de Krypton les problèmes et les défis de la vie de couple et de la vie de famille. Dans la peau de Clark et de Lois, on trouvera donc Tyler Hoechlin et Elizabeth Tulloch, mariés depuis une dizaine d’années, et joyeux parents de jumeaux dans l’âge ingrat : Jonathan (Jordan Elsass), jeune homme sportif et populaire, et Jordan (Alex Garfin), qui quant à lui s’avère nettement plus introverti.

Bien entendu, les deux ados ignorent complètement la véritable identité de leur père – une idée assez ridicule qui s’avérera rapidement résolue, dès le premier épisode en fait, qui voit également Clark perdre sa mère et son emploi au Daily Planet. Retour à Smallville donc, où les Kent retrouvent de vieilles connaissances… Beaucoup de choses se passent donc au cours des quinze épisodes de cette première saison de Superman & Lois, et bien que la plupart d’entre elles soient le plus souvent amusantes, la série donne tout de même vaguement l’impression d’être un patchwork d’éléments épars qui cherche encore ses marques, et surtout sa tonalité générale.

Cette impression s’atténuera cela dit au fil des épisodes, notamment grâce à certains arcs narratifs de la série – on pense bien sûr au fait que l’un des fils Kent commence – puberté oblige – à manifester le signe de super-pouvoirs… Parallèlement, et alors que la série suit grosso modo une mécanique très « procédurale » (un épisode = une intrigue), en arrière-plan, la mainmise des deux grands méchants de Superman & Lois (le Général Luthor et Morgan Edge) commence à s’étendre. Et étant donné qu’aucun des personnages du show ne s’inspire réellement de son homologues dans les comics édités par DC, la plupart des revirements narratifs se montreront assez surprenants, même pour les fans les plus chevronnés de Superman.

L’équilibre entre les différents arcs narratifs de cette première saison de Superman & Lois a beau s’améliorer au fur et à mesure, l’ensemble n’en demeure néanmoins pas du tout parfait. Néanmoins, en dépit de ses imperfections, la série de Greg Berlanti et Todd Helbing reste toujours agréable et divertissante. Tyler Hoechlin et Elizabeth Tulloch parviendront sans peine à nous faire oublier les précédentes incarnations de leurs personnages à l’écran. Les deux gamins qui incarnent leurs enfants sont également plutôt convaincants. D’un point de vue formel, Superman & Lois s’inscrit dans la continuité des séries chapeautées par Greg Berlanti : les effets spéciaux sont globalement solides (avec une poignée de couacs par ci par là tout de même), la photo est sympa, et la musique de Dan Romer est tout à fait satisfaisante. Bien sûr, une marge de progression et d’amélioration existe bel et bien, et on espère que les showrunners sauront resserrer leurs intrigues et leurs thématiques lors des saisons à venir…

Le coffret Blu-ray

[4/5]

Warner bros. a l’habitude du format Blu-ray, et cette première saison de Superman & Lois bénéficie de toute l’expérience de l’éditeur dans le genre : le rendu audio/vidéo de la série est de toute beauté, et quasiment irréprochable. Piqué précis, couleurs éclatantes, profondeur de champ remarquable, tout est fait pour découvrir les 15 épisodes qui composent cette première saison dans les meilleures conditions possibles. Les puristes remarqueront bien sûr, çà et là, quelques halos dans les noirs, ou un léger bruit vidéo épars sur les arrière-plans, mais l’ensemble est de toute beauté, et fait clairement honneur au support. Côté son, on privilégiera la version originale mixée en DTS-HD Master Audio 5.1, avec des dialogues clairs et précis, et une spatialisation du tonnerre lors des (quelques) scènes d’action. La version française bénéficie quant à elle d’un encodage Dolby Digital 2.0 très soigné, tout à fait satisfaisant mais clairement et fort logiquement en deçà de sa grande sœur la VO, surtout quand les murs commencent à trembler.

Du côté des suppléments, une poignée de featurettes typiques des productions Warner / DC Comics complétera l’expérience de visionnage de façon complète et informative. Les bonus sont répartis sur les trois disques qui composent le coffret. Les deux premières featurettes, intitulées « Superman : Esprit extraterrestre » (9 minutes) et « Superman & Lois : Héritage d’espoir » (19 minutes), reviendront sur la création de la série : développement, personnages principaux, gentils et méchants… On continuera avec un sujet plus « généraliste » non pas consacré uniquement à la série qui nous intéresse aujourd’hui, mais plus largement aux différents héros de l’univers DC Comics et à leurs sidekicks (21 minutes). Bien entendu, on aura droit à un focus tout particulier sur les séries prenant place dans le Arrowverse, mais le tout revient surtout de façon très intéressante sur la naissance du concept de sidekick en la remettant dans son contexte « historique ». Enfin, on terminera avec un débat du DC Fandome (28 minutes), panel virtuel animé par Jim Lee et réunissant le producteur exécutif Todd Helbing et les acteurs Tyler Hoechlin et Elizabeth Tulloch. Ils évoqueront leurs souvenirs communs autour de Superman, leurs personnages et la façon dont la série se démarque des précédentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici