Test Blu-ray : Sharknado 3

0
30

 
États-Unis : 2015
Titre original : Sharknado 3 – Oh hell no !
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h22
Genre : Fantastique, Comédie
Date de sortie DVD/BR : 2 février 2016

 

 

Fin et April passent leurs vacances d’été en Floride. Pas de chance ! Cet Etat, habituellement ensoleillé, est détrempé par la pluie. Mais il y a pire : un Sharknado s’annonce… C’est toute la côte Est, d’Orlando à Washington, qui cette fois-ci sert de garde-manger aux requins volants. Fin et April vont devoir, une fois de plus, sortir le grand jeu…

 

 

Le film

[WTF/5]

Le succès de la saga Sharknado défie clairement l’entendement. Au lendemain de sa diffusion sur Syfy durant l’été 2015, Sharknado 3 avait généré presque 2 milliards de réactions sur Twitter, avec notamment des « tweets » signés Tyra Banks, William Shatner, Kevin Jonas, Wendy Williams, Alyson Hannigan, Grant Imahara, ou encore de la NASA, la Croix rouge américaine, NASCAR, la NBA ou la NHL. Véritable phénomène sur les réseaux sociaux, Sharknado dépasse le stade du « simple » film pour d’avantage s’apparenter à un événement mondial, à la fois ouvertement fun et franchement décalé. Décalé parce que la nullité intrinsèque de ces gros « nawak » filmiques n’est jamais remise en question – tout le monde est bien conscient qu’il s’agit de films « pour de rire », volontairement faits de bouts de ficelles dans une ambiance bon enfant – un peu à la façon de films tels que Le retour des tomates tueuses ou autres délires potaches.

Et force est de constater que dans son créneau, Sharknado 3 provoquera à coup sûr les fous rires attendus. Les scénaristes ne cherchent même plus ici à justifier la nouvelle tornade de requins, et en moins de dix minutes le film a déjà vu le président des Etats-Unis flinguer du requin à tour de bras et la Maison Blanche totalement détruite. Poussant toujours le bouchon un peu plus loin, Sharknado 3 finira sa course folle dans l’espace, où nos héros affronteront des dangers toujours plus importants dans la décontraction la plus franche. Les caméos auxquels nous avait habitué le deuxième épisode sont également de la partie, avec des apparitions de nombreuses célébrités, plus ou moins connues chez nous ; on reconnaitra néanmoins , , , , le catcheur Chris Jericho, , Holly Madison et Kendra Wilkinson et même… Bruno Salomone ! Bref, prévoyez des chips, de la pizza, quelques bières et une bande de potes et vous passerez à coup sûr un excellent moment. Et bien sûr, n’oubliez pas de twitter #AprilLives ou #AprilDies afin de contribuer à votre manière au scénario de Sharknado 4

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Pour la troisième année consécutive, c’est Free Dolphin qui nous propose de découvrir cette nouvelle livraison de requins volants avec Sharknado 3 ; comme d’habitude, la qualité d’image est un poil fluctuante, proposant certains plans au piqué redoutable, pour enchainer avec des plans un poil moins bien définis, le film utilisant quelques stock-shots piqués à droite à gauche au rendu un peu moins propre. Malgré un encodage en 1080i, le rendu est plutôt agréable à l’œil. On notera cela dit que le générique de fin est proposé en accéléré, de façon assez incompréhensible, réduisant encore un peu la durée du film, qui passe d’1h33 lors de sa diffusion TV à 1h22. Côté son, VF et VO sont encodées en DTS-HD Master Audio 5.1, avec des mixages bien enveloppants et immersifs.

Côté suppléments, on retrouvera tout d’abord un making of et deux modules sur les effets spéciaux : l’équipe du film, qui ne se prend jamais au sérieux, évoque les difficultés à travailler avec des délais très courts et s’amuse volontiers du résultat final via un module « avant / après » (toujours efficace). L’habituel bêtisier (aux fous-rires étrangement pas si communicatifs que cela) et quelques scènes coupées, avec notamment une hilarante fin alternative prenant place en Corée du Nord, complètent le tableau d’une interactivité aussi bon enfant que le film en lui-même.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici