Test Blu-ray : Nemesis

0
672

Nemesis

 
France, États-Unis : 2016
Titre original : Sam was here
Réalisateur : Christophe Deroo
Scénario : Christophe Deroo, Clement Tuffreau
Acteurs : Rusty Joiner, Sigrid La Chapelle, Rhoda Pell
Éditeur : Condor Entertainment
Durée : 1h12
Genre : Fantastique, Thriller
Date de sortie DVD/BR : 29 mars 2017

 

 

Représentant de commerce, Sam Cobritz est envoyé faire du porte à porte dans la région désertique du sud de la Californie. Après n’avoir croisé que des maisons vides et des portes closes, Sam doit se rendre à l’évidence, les habitants ont disparu. Sur le chemin du retour, les événements troublants se multiplient : sa voiture a été sabotée, d’inquiétants messages de menace lui parviennent et la police le prend en chasse. Seul, dans l’inconnu, pourra-t-il s’extirper du piège qui semble se refermer sur lui ?

 

 

Le film

[4/5]

« Au-delà des classiques notions d’espace où l’homme projette ses pas, il est une dimension où peuvent se glisser par les innombrables portes du temps, ses désirs les plus fous. Une zone où l’imagination vagabonde entre la science et la superstition, le réel et le fantastique, la crudité des faits et la matérialisation des fantasmes. Pénétrez avec nous dans cette zone entre chien et loup, par le biais… de La Quatrième dimension ! »

Vous l’aurez compris : cette célèbre introduction issue de la série La quatrième dimension pourrait également servir de préambule à l’errance fantastique et paranoïaque au cœur de laquelle Christophe Deroo plonge le spectateur avec son Nemesis (présenté à Gérardmer en début d’année sous le titre Sam was here), qui débarque en DVD et Blu-ray sous les couleurs de Condor Entertainment, sans auparavant être passé par la case cinéma. C’est dommage, car ce petit thriller naviguant aux frontières du rêve et de la réalité dénote d’un savoir-faire redoutable de la part de ce cinéaste rodé au court-métrage : l’ambiance est aussi bizarre qu’oppressante, le rythme ne faiblit jamais, et les multiples références (on pense forcément à La quatrième dimension, mais également au formidable Hitcher de Robert Harmon) n’écrasent jamais le récit, qui s’avère suffisamment original et intriguant pour trouver sa propre identité.

C’est d’autant plus remarquable que le film disposait d’un budget très restreint, et que les acteurs se comptent sur les doigts d’une main : le film est certes court (1h12 en vidéo), mais le tour de force n’en est pas moins réel et impose le respect. Un premier long-métrage sous le signe de l’efficacité, et la naissance d’un réalisateur à suivre de près !

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

C’est Condor Entertainment qui nous propose aujourd’hui de découvrir Nemesis sur support Blu-ray. Comme à son habitude, l’éditeur nous propose un master assez sublime : piqué, contrastes, couleurs, profondeur de champ… Tout est parfait, le rendu est irréprochable, sauf sur un point : après plus de 6 ans d’expérience sur le marché de la Haute Définition, l’éditeur ne s’est toujours pas décidé à opter pour un encodage respectant le défilement « cinéma » à 24 images par seconde, et s’entête à proposer des masters en 1080i. Niveau son, Condor se révèle également fidèle à ses habitudes, en nous offrant deux mixages DTS-HD Master Audio 5.1, tous deux très immersifs, bien spatialisés et enveloppants.

Du côté des suppléments, l’éditeur nous propose un très intéressant entretien avec le réalisateur, au cours duquel Christophe Deroo s’attardera longuement sur la préparation et le tournage de son film, étalé sur une période de seulement douze jours. On découvre également quelques extraits de ses courts-métrages, qu’on aurait aimé pouvoir voir dans leur intégralité !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici