Test Blu-ray : Monsieur Je-Sais-Tout

0
259

 
France : 2018
Titre original : –
Réalisation : ,
Scénario : ,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h38
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 9 mai 2018
Date de sortie DVD/BR : 26 septembre 2018

 

 

Vincent Barteau, 35 ans, entraîneur de foot d’1,92 m, voit débouler dans son quotidien de célibataire invétéré, son neveu, Léo, 13 ans, 1,53 m autiste Asperger et joueur d’échecs émérite. Cette rencontre aussi singulière qu’explosive va bouleverser l’existence de Vincent et offrir à Léonard la chance de sa vie…

 

 

Le film

[3,5/5]

Gros succès de librairie de l’année 2015, le livre «  » d’ suivait l’histoire d’un entraîneur de foot solitaire dont toutes les certitudes voleraient en éclats suite à sa rencontre avec un enfant atteint du syndrome d’Asperger : le récit imaginé par Gillot s’attardait surtout sur la façon inattendue dont les deux individus allaient s’aider l’un l’autre à s’ouvrir au monde extérieur. S’étant fait « piquer » le titre par Christophe Régin et son film mettant en scène Franck Gastambide en début d’année (lire notre article), l’adaptation du bouquin d’ a finalement débarqué sur grand écran courant mai 2018, sous le titre .

Adapté et mis en scène par les duettistes / , habitués du conflit des générations puisqu’on leur doit déjà la comédie Tout schuss il y a quelques années (lire notre article), aurait très bien pu devenir une sorte de sous-Rain man mettant en scène un entraîneur de foot confronté à un gamin se révélant un véritable génie du ballon rond. Mais bien heureusement, les deux cinéastes parviennent de façon assez subtile à éviter les clichés et autres stéréotypes que l’on pensait voir débarquer en force. Au final, le film parvient même à dégager une force et un sentiment d’authenticité qui en font une jolie surprise, bien éloignée de la guimauve redoutée…

Bien sûr, le déroulement du récit et la façon un poil trop consensuelle avec laquelle le personnage campé par va retourner sa veste au fil du film pourra faire tiquer les plus cyniques parmi les spectateurs, mais le fait est que c’est également grâce à lui, à sa justesse et à l’émotion fébrile qu’il parvient à apporter à certaines scènes, que réussira finalement son pari. Habitué depuis quelques années à recycler au cinéma l’image de son personnage de la série Parents, mode d’emploi, c’est à dire celle du mec lambda, un peu beauf, voire même un peu connard sur les bords, Ducret s’amuse cependant depuis quelques films à faire « évoluer » cette image, choisissant à dessein des scénarios au cœur desquels ses personnages changeaient radicalement entre les premières et les dernières minutes du film. Sa prestation est convaincante, et suffisamment touchante pour que l’on laisse nos réserves de côté ; l’optimisme général de l’entreprise, alliée par ailleurs au talent du jeune (sidérant dans la peau du jeune garçon atteint du syndrome d’Asperger), font donc finalement de un joli petit film familial, aussi solide qu’émouvant.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Le Blu-ray de édité par s’avère également tout à fait satisfaisant dans son genre. Présenté au format CinemaScope 2.35 respecté et en 1080p, le film propose une définition sans faille, un piqué d’une belle précision, et des couleurs vives et éclatantes. Le rendu général est impeccable : du très beau travail. Côté son, le film est proposé dans un mixage DTS-HD Master Audio 5.1 parfaitement claire et bien spatialisée, se révélant particulièrement efficace durant les premières minutes du film, quand fait son footing et qu’un pur morceau de soul music se fait entendre – pour les amateurs, il s’agit de « Cut all ties » par le groupe français Electro Deluxe : voilà qui envoie d’entrée de jeu !

Niveau suppléments, l’éditeur ne nous propose malheureusement qu’une bande-annonce du film.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici