Test Blu-ray : Momotaro, le divin soldat de la mer

0
538

Momotaro, le divin soldat de la mer

 
 
Japon : 1945
Titre original : Momotarô – Umi no shinpei
Réalisateur : Mitsuyo Seo
Scénario : Mitsuyo Seo
Éditeur : @Anime
Durée : 1h15
Genre : Animation
Date de sortie DVD/BR : 6 septembre 2017

 

 

À la veille d’une mission pendant la guerre du Pacifique, un groupe de parachutistes de la marine japonaise composé d’un singe, un chien, un faisan et un ours, rentre chez eux pour une brève visite avant de rejoindre leur base dans le Pacifique Sud. Dirigé par le guerrier Momotaro, l’escadron se prépare à attaquer l’ennemi sur Devil’s Island…

 

 

Le film

[5/5]

Présenté à Cannes Classics en 2016 puis lors du Japan Expo en 2017, Momotaro le divin soldat de la mer est tout d’abord une sacrée curiosité historique : il s’agit du tout premier long-métrage d’animation en provenance du Japon. Sorti sur les écrans japonais en 1945, le film fut longtemps pensé détruit, jusqu’à ce qu’un négatif soit retrouvé au début des années 80. Film de propagande d’état, censé motiver les foules à s’engager dans l’armée et/ou à soutenir l’effort de guerre, le film de Mitsuyo Seo se base sur un classique sur folklore japonais qu’il transpose pendant la deuxième Guerre Mondiale.

Alors bien sûr, il s’agit d’un film de propagande, donc riche en chants patriotiques et pas forcément très subtil dans son portrait de l’ennemi ou de l’envahisseur, forcément vil et physiquement abominable. Néanmoins, et comme beaucoup de films tournés à l’époque, on essaiera de prendre du recul par rapport au fond, pour se concentrer sur la forme. Et quelle forme ! Influencé par les cartoons américain des années 30, signés de la patte de Walt Disney, Ub Iwerks ou encore des frères Fleischer, mais également par l’animation de « silhouettes » signée Lotte Reiniger dans les années 20/30 (une longue et fascinante séquence du film est en effet réalisée selon ce procédé), Momotaro le divin soldat de la mer développe une naïveté, un lyrisme et un charme désuet qui le rendent non seulement attachant mais tout simplement beau.

De plus, on sent clairement au visionnage de Momotaro le divin soldat de la mer toute l’influence qu’a pu avoir le film de Mitsuyo Seo sur l’œuvre de géants de l’animation tels que Osamu Tezuka, dont le trait rappelle énormément l’esprit du film. Une sacrée surprise !

 

 

Le Blu-ray

[5/5]

C’est fort logiquement sous les couleurs de @Anime, grand défenseur de l’animation japonaise en France, que débarque en DVD et Blu-ray Momotaro le divin soldat de la mer, curiosité charmante mais également pierre angulaire de l’animation en provenance du pays du soleil levant. Et côté Blu-ray, la copie de ce film rare et précieux s’avère tout simplement resplendissante, offrant toute la beauté argentique du cinéma de l’époque, et redorant le blason esthétique d’un Art aussi important que son équivalent américain. A part quelques plans plus obscurs vraiment très rares, un brin parasités par le bruit, l’ensemble est d’une propreté foudroyante. La luminosité relevée et le contraste appuyé donnent une force incroyable aux séquences chantées et une nouvelle jeunesse aux majestueuses scènes de guerre prenant place dans le dernier tiers du métrage. Côté son, l’éditeur nous propose de découvrir le film en VO et DTS-HD Master Audio 2.0 (mono d’origine), au son clair et net, participant au ravalement de façade impeccable proposé par la restauration effectuée par les studios Shochiku.

Au rayon suppléments, @Anime nous propose de découvrir le court-métrage animé Kumo to chûrippu, plus connu sous le titre The spider and the tulip, petite merveille de poésie signée Kenzô Masaoka, et de plus proposée en Haute Définition. On terminera avec un riche livret de 12 pages bourré d’informations sur le contexte historique de sortie de Momotaro, rédigé par Philippe Bunel, journaliste spécialisé dans l’animation japonaise, que les amateurs connaissent bien la plume puisqu’il contribue régulièrement à la revue Animeland.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici