DVD — 22 février 2018
Test Blu-ray : Les nouvelles aventures de Cendrillon

 
France : 2017
Titre original : –
Réalisation :
Scénario :
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h28
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 18 octobre 2017
Date de sortie DVD/BR : 21 février 2018

 

 

C’est l’anniversaire de Julie mais elle semble être la seule à s’en souvenir… Jusqu’à ce que Marco, l’homme qu’elle aime secrètement, l’appelle et lui annonce qu’il va passer chez elle pour lui déposer son fils car la baby-sitter a eu un contretemps. Julie est effondrée, tout le monde la considère comme une boniche. Seule avec ce petit garçon, particulièrement odieux, Julie décide de lui raconter l’histoire de Cendrillon… enfin presque !

 

 

Le film

[3/5]

Sans doute désireux de concurrencer les États-Unis dans la course à la « franchise » et aux « univers étendus », les exécutifs de chez Pathé ont entrepris de continuer à développer leurs « Nouvelles aventures de … » avec un nouveau film : si Les nouvelles aventures de Cendrillon n’est pas à proprement parler une suite des Nouvelles aventures d’Aladin (2015), le film de Lionel Steketee se réserve un petit clin d’œil à celui mettant en scène Kev Adams, et reprend le même dispositif narratif, avec un conte « revisité » par le protagoniste principal qui raconte l’histoire à un auditoire composé d’un ou plusieurs enfants. Et si bien sûr les résultats obtenus au box-office français par ce nouveau film porté par Marilou Berry sont loin d’égaler les 4,4 millions d’entrées réalisées par Kev Adams et sa clique fin 2015, Les nouvelles aventures de Cendrillon ne démérite cela dit pas : ayant attiré un peu plus de 815.000 spectateurs dans les salles, cette comédie potache a réalisé un score très honorable, se plaçant à la 64ème place de l’année 2017 en termes d’entrées, légèrement derrière le phénomène Baby driver mais devant Le roi Arthur de Guy Ritchie ou Carbone, le dernier film d’Olivier Marchal. Reste maintenant à déterminer si ce score paraitra suffisant à Pathé pour mettre en chantier un nouvel opus de ces « Nouvelles aventures de … » consacré à une autre grande figure des contes pour enfants. Il y a fort à parier cependant pour que tout se décide en fonction du succès ou de l’échec commercial d’Alad’2, prévu dans les salles le 3 octobre 2018.

Écrit, tout comme Les nouvelles aventures d’Aladin, par Daive Cohen, Les nouvelles aventures de Cendrillon est une preuve irréfutable de l’importance que peut avoir le casting d’une comédie quant à son impact sur les zygomatiques du spectateur ; ainsi, si vous avez ri devant Aladin, vous ne rirez pas forcément devant Cendrillon. Et inversement. Et bien sûr, il est aussi possible qu’aucun des deux films ne vous arrache le moindre sourire, tout comme vous pourrez sans trop de peine vous esclaffer à gorge déployée devant les deux : ici réside tout l’insondable mystère de la comédie. On n’essaiera pas donc ici de vous convaincre que « c’est drôle » ou que « ce n’est pas drôle » : chacun trouvera forcément son compte parmi la profusion de gags que compte le film, qui bénéficie qui plus est de l’énergie de quelques acteurs comiques populaires et toujours efficaces : Arnaud Ducret, , , … De leur côté, les jeunes issus de la génération « Youtube » seront probablement ravis de retrouver, au détour d’une séquence, , interprète des chansons françaises de La reine des neiges, l’humoriste Nadia Roz ou encore les Youtubeuses et Marjorie Le Noan de la chaîne « Le Latte Chaud ».

Côté réalisation et production design, Les nouvelles aventures de Cendrillon s’impose très rapidement comme un produit très soigné, doté d’une photographie très agréable et « féerique » juste ce qu’il faut. Derrière la caméra, Lionel Steketee met à profit son expérience auprès d’humoristes de la nouvelle scène française (il a en effet co-réalisé Case départ et Le crocodile du Botswanga, premières expériences cinématographiques du duo Fabrice Éboué / Thomas N’Gijol) et sait parfaitement comment mettre en avant leurs différents délires et improvisations. Il fait d’ailleurs preuve d’un sens du rythme assez saisissant : que l’on rie ou pas, il semble littéralement impossible de s’ennuyer devant le film. Ce qui n’est déjà pas si mal !

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Côté Blu-ray, et comme à chaque fois avec Pathé, le travail sur l’image et le son sur cette galette des Nouvelles aventures de Cendrillon est tout simplement nickel chrome : le master proposé par l’éditeur affiche un piqué de folie, la définition ne pose pas le moindre problème, les couleurs sont vives, les contrastes irréprochables, et les noirs s’avèrent très profonds. Côté son, la VF est proposée dans un mixage DTS-HD Master Audio 5.1 extrêmement loufoque et dynamique, proposant une immersion parfaite et emportant le spectateur au cœur des délires farfelus imaginés par l’équipe du film.

Au rayon des suppléments, on trouvera sur la galette un court bêtisier, qui nous permettra de nous rendre compte que Marilou Berry possède à peu de chose près le même rire que sa mère Josiane Balasko. Ce sympathique bêtisier s’accompagnera d’une featurette revenant sur le tournage du film, probablement utilisée pour la promo du film sur le Net, ainsi que d’un making of d’une vingtaine de minutes, composé d’instants « volés » sur le tournage, sans voix-off ni interventions du casting. Ce dernier s’avère très intéressant, et donnera finalement peut-être plus d’occasions au spectateur de rire ou de sourire que durant le film, tant l’ambiance de franche camaraderie entre les acteurs fait plaisir à voir.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles