Test Blu-ray : Les envoûtés

0
105

 
États-Unis : 1987
Titre original : The believers
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , ,
Éditeur : Wild Side Vidéo
Durée : 1h54
Genre : Thriller, Fantastique
Date de sortie cinéma : 23 septembre 1987
Date de sortie DVD/BR : 4 novembre 2015

 

 

Cal Jamison, psychiatre pour la police, est muté à New York après le décès de sa femme. Là, il doit enquêter sur l’immolation de deux jeunes adolescents. Pour mener à bien son enquête, il décide d’infiltrer une secte qu’il croit à l’origine de ces actes barbares…

 


 

Le film

[3/5]

Quand Les envoûtés arrive sur les écrans français fin 1987 (il s’appelait alors tout simplement Envoûtés, le déterminant étant arrivé avec la vidéo), beaucoup voient dans ce nouveau film de John Schlesinger une démarcation fantastique de son Marathon Man, sorti un peu plus de dix ans auparavant. Certes, on retrouve des points communs entre les deux films, mais elles se limitent à quelques points d’une intrigue principalement orientée « vaudou », le film de Schlesinger ayant d’ailleurs en quelque sorte ouvert les hostilités sur ce thème.

Parce qu’il y a eu, dans la deuxième moitié des années 80, toute une vague de films traitant de près ou de loin du vaudou, trois années durant lesquelles ce mode de sorcellerie venu d’Haïti est devenu carrément incontournable : de Angel heart (Alan Parker, 1987) à L’emprise des ténèbres (Wes Craven, 1988) en passant par Jeu d’enfant ou encore Flic ou zombie, cette « mode » vaudou avait même contaminé le film d’action, puisque Steven Seagal affrontait également les sorciers vaudou dans le formidable Désigné pour mourir en 1990.

S’il n’est certainement pas le plus jouissif ni le plus décomplexé des films de cette courte vague de voodo-mania, Les envoûtés demeure en revanche l’un des plus réussis, et peut-être l’un des plus réalistes. Moins symbolique et délirant que le Parker, moins horrifique que le Craven, le film de Schlesinger imposait son fantastique par petites touches subtiles, et reste encore aujourd’hui un très recommandable petit thriller, porté par le jeu solide de Martin Sheen et .

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

C’est à Wild Side Vidéo que l’on doit aujourd’hui de redécouvrir le film en haute-définition, dans une belle édition Blu-ray. L’éditeur nous livre donc une galette respectant bien le grain d’origine, et proposant un master plutôt en forme, avec de belles couleurs, des noirs assez denses et une définition accrue. Du côté des enceintes, VF et VO sont mixées en DTS-HD Master Audio 2.0, avec le doublage français d’origine.

Côté suppléments, l’éditeur a en revanche eu l’excellente idée d’aller chercher le sémillant Philippe Rouyer, journaliste à Positif et dans Le cercle, qui s’exprime avec le talent qu’on lui connait dans une longue présentation du film, finalement assez mineur, de Schlesinger.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici