Test Blu-ray : Lego Batman, le film

0
200

, le film

 
États-Unis, Danemark : 2017
Titre original : The LEGO Batman movie
Réalisateur :
Scénario : , , , ,
Acteurs (VO) : , ,
Éditeur : .
Durée : 1h44
Genre : Animation, Comédie
Date de sortie cinéma : 8 février 2017
Date de sortie DVD/BR : 14 juin 2017

 

 

Il en rêvait depuis La Grande Aventure Lego : Batman est enfin le héros de son propre film ! Mais la situation a bien changé à Gotham – et s’il veut sauver la ville des griffes du Joker, il lui faudra arrêter de jouer au justicier masqué et découvrir le travail d’équipe ! Peut-être pourra-t-il alors se décoincer un peu…

 

 

Le film

[4,5/5]

On sera clair dès le départ : à l’image de La grande aventure Lego qui nous avait scotché à notre siège en 2014, Lego Batman, c’est purement et simplement 104 minutes de frénésie créative totale et absolue. Si les esprits chagrins critiqueront sans doute à nouveau l’hyperactivité du film de Chris McKay, les autres ne pourront que s’incliner devant les vingt idées à la minute qu’ont déployé les équipes de chez WAG (Warner Animation Group), tant dans la forme que dans le fond, pour nous livrer ce qui s’impose rapidement comme l’une des plus belles variations sur l’univers du personnage de Batman.

Mise en scène dynamique et imaginative, univers visuel époustouflant, sens du gag qui fait mouche à presque tous les coups… Au scénario, on retrouvera sans peine la patte et l’efficacité comique d’Erik Sommers et Chris McKenna, auteurs rodés à la série TV pleine de punch (American Dad, Community…), mélangée à l’esprit gentiment « geek » et décalé de Jared Stern (Voisins du troisième type, Les mondes de Ralph) et surtout de Seth Grahame-Smith, collaborateur régulier de Tim Burton, grand amateur de monstres de celluloïd et adepte du mélange de personnages issus de la culture populaire (Abraham Lincoln chasseur de vampires, Orgueil et préjugés et zombies).

Aussi ne comptez pas rester cantonnés à l’univers DC Comics avec Lego Batman : on y retrouvera en effet des créatures mythiques faisant partie de l’inconscient collectif du spectateur, mais débarquant aussi et surtout de films tels que Dracula, King Kong, Le magicien d’Oz, Godzilla, Les dents de la mer, Jurassic Park, Gremlins, Le choc des Titans, Matrix, Le seigneur des Anneaux, Harry Potter, ou encore de la série Docteur Who, avec les fameux robots « Daleks ».

Un bol de fraicheur et d’humour décalé, qui fait vraiment du bien par où il passe !

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

C’est sous les couleurs de Warner Bros. que l’on retrouvera aujourd’hui le Blu-ray de Lego Batman, et comme à son habitude, l’éditeur nous livre une galette techniquement impeccable. Le master est d’une superbe précision, affichant un piqué d’une précision absolue et un véritable festival de couleurs éclatantes, encore servies dans leur profusion par un encodage sans faille, ne pixellisant jamais malgré les nombreuses informations à l’écran, le tout étant encore renforcé par des noirs solides et profonds. Côté son, Warner Bros fait également très fort puisque contrairement à ce qu’indique la jaquette, le film bénéficie d’une piste Dolby Atmos à la fois en version originale ET en version française. Les amplis non compatibles décoderont ces deux pistes tonitruantes en Dolby TrueHD 7.1 pour la VF, et en Dolby Digital + pour la VO. Et comme on pouvait s’y attendre, les deux mixages s’avèrent d’un dynamisme échevelé, surtout sur les scènes d’action, tous les canaux y allant de leur puissance et de leur finesse jusqu’au dénouement du film. Ces deux mixages proposent une immersion totale au cœur du film pour le spectateur, du bonheur pour toute la famille.

Du côté des suppléments, on trouvera surtout une série de courts-métrages (VOST) assez amusants mettant en scène des personnages du film. Le plaisir pris devant le film se prolongera également avec une série de scènes coupées non finalisées, mais dont certaines auraient vraiment eu leur place dans le métrage (surtout celle mettant en scène le piège mis au point par Batman et la maire de Gotham, et celle avec le chien Lollipop). On poursuivra avec un commentaire audio de l’équipe du film, malheureusement non sous-titré, un intéressant making of et une série de featurettes, souvent très drôles, revenant entre autres sur le doublage du film. Enfin, on trouvera également un amusant court-métrage de la série Ninjago et plusieurs modules destinés à la promo du film sur le Web et les réseaux sociaux.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici