Test Blu-ray : Jigsaw

0
1041

Jigsaw

 
États-Unis, Canada : 2017
Titre original : –
Réalisation : Michael Spierig, Peter Spierig
Scénario : Pete Goldfinger, Josh Stolberg
Acteurs : Matt Passmore, Tobin Bell, Callum Keith Rennie
Éditeur : Metropolitan Vidéo
Durée : 1h32
Genre : Horreur, Thriller
Date de sortie cinéma : 1 novembre 2017
Date de sortie DVD/BR : 1 mars 2018

 

 

Après une série de meurtres qui ressemblent étrangement à ceux de Jigsaw, le tueur au puzzle, la police se lance à la poursuite d’un homme mort depuis plus de dix ans. Un nouveau jeu vient de commencer… John Kramer est-il revenu d’entre les morts pour rappeler au monde qu’il faut sans cesse célébrer la vie, ou bien s’agit-il d’un piège tendu par un assassin qui poursuit d’autres ambitions ?

 

 

Le film

[3,5/5]

Alors que l’on croyait, naïvement sans doute, que la franchise Saw s’était éteinte en 2010, après sept ans de bons et loyaux services, avec Saw 3D – Chapitre final, Twisted Pictures a finalement pris tout le monde à revers en proposant, pour Halloween 2017, une nouvelle plongée dans l’univers du tueur au puzzle. Huitième film de la franchise, Jigsaw a d’ailleurs, avec un peu plus de 100 millions de recettes au box-office mondial, réalisé des chiffres à peu près similaires aux films précédents, malgré l’écart temporel le séparant de ces derniers. Ces chiffres confirment non seulement le statut « bankable » de la franchise pour les producteurs (le budget engagé dans le film n’excédant pas les 10 millions), mais également que les fans de la saga Saw semblent avoir de la suite dans les idées.

Reprenant plus ou moins la trame scénaristique de la franchise là où elle s’était arrêtée, Jigsaw démarre 10 ans après la mort du tueur au puzzle incarné par Tobin Bell. Habilement construit comme un clin d’œil « géant » au Silence des agneaux, la narration du film étonne, et parvient encore à surprendre le spectateur. Du côté de la réalisation, les frères Spierig (Undead, Daybreakers) se révèlent égaux à eux-mêmes mais amènent tout de même un nouveau regard, et une certaine fraicheur à l’univers jusqu’ici très « claustrophobe » de la franchise : on notera donc nettement plus de scènes en extérieur, et une ouverture qui devrait fort logiquement sortir la saga des sentiers sur lesquels elle s’était enfermée jusqu’ici.

En deux mots comme en cent, Jigsaw n’est certainement pas le film d’horreur de l’année, mais devrait ravir les fans de la saga tout en se permettant de la renouveler un peu. Le film des frères Spierig devrait également plus ou moins réconcilier les cinéphiles un poil plus réfractaires à la vague de « torture porn » ayant inondé le marché du cinéma fantastique depuis une quinzaine d’années, puisque Jigsaw évite de façon assez habile l’écueil de la simple « collection » de pièges articulée autour d’un vague prétexte scénaristique. Ainsi, le film s’impose sans doute comme le meilleur de la franchise depuis, au bas mot, 2006 et Saw III. Et peut-être même bien depuis le premier de la série…

 

 

Le Blu-ray

[5/5]

Côté Blu-ray, Metropolitan Vidéo confirme son absolue fidélité à la franchise en nous proposant aujourd’hui Jigsaw en Blu-ray. La galette Haute Définition que nous propose l’éditeur est littéralement extraordinaire et fait vraiment honneur à la jolie photo du film signée Ben Nott, collaborateur de longue date des frères Spierig. La définition est optimale, les couleurs superbes, le tout est naturellement encodé en 1080p, bref, c’est techniquement absolument impeccable. Côté son, l’éditeur nous propose la VO dans un puissant mixage en Dolby Atmos avec une spatialisation  qui part littéralement dans tous les sens, dans un esprit à la fois profondément immersif et vraiment jubilatoire : on sera régulièrement surpris par des effets fusant de toutes parts et placés de façon fine et précise, tous les canaux sont sur-sollicités, les basses sont puissantes, bref, on en prend littéralement plein les tympans. La version française n’est pas en reste, et bénéficie d’un mixage DTS-HD Master Audio 5.1 très immersif et spectaculaire dans ses (nombreux) effets sonores.

Du côté des suppléments, Metropolitan Vidéo nous propose un long making of (1h20 !) revenant, en plusieurs modules, sur différents aspects du tournage : préparation, écriture, décors, montage, musique (on notera un bel entretien avec le trop rare Charlie Clouser, compositeur de la musique de la saga Saw depuis le premier film). Ce retour sur la conception du film s’accompagnera également d’une featurette d’une douzaine de minutes sur les différents « accessoires » présents dans le film. Pour les anglophones (ou les courageux), Metro nous propose également un commentaire audio des producteurs du film Mark Burg, Oren Koules et Peter Block, mais ce dernier ne dispose pas de sous-titres.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici