Test Blu-ray : It follows

0
123


États-Unis : 2014
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : David Robert Mitchell
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h39
Genre : Horreur
Date de sortie cinéma : 4 février 2015
Date de sortie DVD/BR : 4 juin 2015

 

 

Après une expérience sexuelle apparemment anodine, Jay se retrouve confrontée à d’étranges visions et l’inextricable impression que quelqu’un, ou quelque chose, la suit. Face à cette malédiction, Jay et ses amis doivent trouver une échappatoire aux horreurs qui ne semblent jamais loin derrière…

 

 

Le film

[4/5]

It follows est un étrange film fantastique, à la fois très sexué dans son approche (il met en scène une malédiction se transmettant telle une MST suite à des rapports sexuels) et bizarrement froid, se refusant souvent à immerger le spectateur auprès de sa bande de jeunes. Prenant beaucoup de distance vis à vis de ses personnages, d’un point de vue formel autant que scénaristique, le film de David Robert Mitchell ose le décalage avec l’essentiel de la production horrifique contemporaine, généralement nettement plus « viscérale » dans son approche.

Finalement presque plus proche d’une certaine vague du teen movie indépendant (on pense parfois au cinéma de Todd Solondz ou de Jared Hess, sans le côté comique cela dit) que du film d’épouvante, It follows n’a pas fini de diviser les fans de films de genre. Si l’on reconnaît certes une vrai « patte » de metteur en scène et si l’on s’incline devant les passages de trouille du film, très réussis, on peut également se poser la question de l’avenir de David Robert Mitchell dans le genre horrifique. Peut-on dés lors le classer au sein du vivier de cinéastes de la Nouvelle Vague horrifique (Ti West, Rob Zombie, Jim Mickle…) à surveiller de près ?

L’avenir nous éclairera sur ce point. En attendant, et pour bien saisir toute la portée de It follows, on vous invite à lire la critique du film rédigée par notre brillant rédacteur en chef Pascal Le Duff.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Côté galette HD, on va la faire courte, le Blu-ray édité par Metropolitan Vidéo est visuellement absolument splendide. La définition est redoutable, les contrastes impeccables, c’est un sans faute. Le rendu est irréprochable : une galette de démo de plus à ajouter au giron de Métro. Côté son, VF et VO sont proposées en DTS-HD Master Audio 5.1 : l’immersion totale est garantie, la spatialisation d’ambiance et les effets choc sont littéralement à vous faire dresser les cheveux sur la tête. Le rendu est d’une finesse et d’une précision à couper le souffle, même dans la version française, au doublage par ailleurs de très bonne qualité.

Rayon suppléments, l’éditeur ne nous propose rien ayant un rapport direct avec le film. Point de scènes coupées ou de making of à se mettre sous la dent donc, mais les amateurs apprécieront de pouvoir (re)découvrir The myth of the american sleepover, le premier film de David Robert Mitchell, jusqu’ici uniquement disponible en DVD, proposé en HD et VOST, dans un master Blu-ray de toute beauté. C’est suffisamment rare pour le souligner : la France est pour le moment le seul pays au monde à proposer The myth of the american sleepover en Blu-ray.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici