Test Blu-ray : Dark places

0
160


États-Unis, France, Royaume-Uni : 2015
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Gilles Paquet-Brenner
Acteurs : , , Chloë Grace Moretz
Éditeur :
Durée : 1h53
Genre : Thriller, Science-fiction
Date de sortie cinéma : 8 avril 2015
Date de sortie DVD/BR : 19 août 2015

 

 

1985. Libby Day a huit ans lorsqu’elle assiste au meurtre de sa mère et de ses soeurs dans la ferme familiale. Son témoignage accablant désigne son frère Ben, alors âgé de seize ans, comme le meurtrier. 30 ans plus tard, un groupe d’enquêteurs amateurs appelé le Kill Club convainc Libby de se replonger dans le souvenir de cette nuit cauchemardesque. De nouvelles vérités vont émerger, remettant en cause son témoignage clé dans la condamnation de son frère…

 

 

Le film

[3/5]

Le français Gilles Paquet-Brenner (Gomez et Tavarès, Les jolies choses) adapte un roman policier de qui fit l’événement l’an dernier lorsque réalisa le machiavélique Gone girl d’après son livre éponyme. La narration fluide propice au suspens et la prestation convaincante de Charlize Theron, suicidaire, éteinte, rageuse, hostile, ne suffisent pas à transcender le matériau d’origine avec une même profondeur. L’énigme est victime de raccourcis bien pratiques dans sa résolution avec une double coïncidence à trente ans d’écart avec deux événements concomitants à chaque fois avec trois personnages impliqués dans les deux séquences ! Sans rentrer dans les détails, cela fait un peu beaucoup trop de hasard pour la crédibilité de l’intrigue. La mise en scène n’est pas honteuse mais le côté poisseux du récit n’est pas digne de prestigieux aînés, ne citons que de Steve Kloves auquel on pense parfois comme autre tragédie familiale de marginaux perdus dans un drame plus grand qu’eux.

Lisez l’intégralité de la critique de Pascal Le Duff en cliquant ici !

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Le Blu-ray édité par TF1 Vidéo rend pleinement justice à la photo du film, littéralement sublime, signée Barry Ackroyd. Définition, piqué, couleurs, tout est mis en œuvre pour en mettre plein les yeux du spectateur : à peine trouvera-t-on à redire sur les noirs, un poil trop denses et un peu bouchés lors de certaines scènes. Côté son, seule VO et VF sont mixées en DTS-HD Master Audio 5.1. Enveloppante jusque dans ses silences finement travaillés, la bande-son du film emportera à coup sûr le spectateur avec lui.

Dans la section suppléments, un making of a pour ambition de faire « Toute la lumière sur Dark places » : on s’attardera donc longuement sur le roman de Gillian Flynn à l’origine du film (celle-ci apparaissant même aux côtés de l’équipe), avant de s’arrêter sur le choix des comédiens, et en particulier de Charlize Theron. Quelques images du tournage émailleront le tout.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici