Test Blu-ray : Belgica

0
268

Belgica

 
Belgique, France : 2016
Titre original : –
Réalisateur : Felix van Groeningen
Scénario : Arne Sierens, Felix van Groeningen
Acteurs : Stef Aerts, Tom Vermeir, Stefaan De Winter
Éditeur : France Télévisions Distribution
Durée : 2h07
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 3 mars 2016
Date de sortie DVD/BR : 6 juillet 2016

 

 

Jo et Frank sont frères, et comme souvent dans les familles, ces deux-là sont très différents. Jo, célibataire et passionné de musique, vient d’ouvrir son propre bar à Gand, le Belgica. Frank, père de famille à la vie bien rangée et sans surprise, propose à Jo de le rejoindre pour l’aider à faire tourner son bar. Sous l’impulsion de ce duo de choc, le Belgica devient en quelques semaines the place to be…

 

 

Le film

[3/5]

Quelques années après s’être plongé en immersion dans la vie des prolétaires belges avec La merditude des choses puis avoir flirté avec le mélo lacrymal avec Alabama Monroe, Felix Van Groeningen remet le couvert avec Belgica, un film nous narrant les déboires de deux frères dépassés par le succès de leur bar / boite de nuit dans les années 80 : l’occasion pour le cinéaste de nous proposer une nouvelle plongée dans les affres de l’alcool, de la drogue, de la musique et de l’argent facile, mélange improbable de Studio 54 et des Affranchis prenant place dans le Plat Pays.

S’il comporte quelques passages amusants, Belgica est à l’image des films précédents de Felix Van Groeningen : un film relativement âpre, mélancolique, rempli de gueules cassées (un des deux frères héros du film est d’ailleurs borgne) et de flamands excessifs, ne trouvant jamais le repos et dont le destin semble écrit à l’avance, comme s’il n’existait qu’une seule alternative en ce bas monde : celle d’aller droit dans le mur. Brutes et alcooliques se déhanchent donc sur la musique de Soulwax, qui compose d’ailleurs un personnage du film à part entière, indissociable de l’énergie du désespoir que semble développer le film pendant un peu plus de deux heures.

Belgica s’impose donc au final comme une singulière fresque familiale, tragique, sombre et désespérée, ne se nourrissant plus d’illusions quant aux frasques libertaires qu’il met en scène ; le seul espoir se dessinant à l’horizon étant amené par la brillante musique du film.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Le Blu-ray édité par France Télévisions Distribution nous propose un transfert soigné, rendant hommage à la belle photo en Scope signée Ruben Impens, les couleurs sont chaudes, profondeur de champ et piqué sont au meilleur de leur forme et offrent une quantité incroyable de détails : il s’agit vraiment d’une belle galette. Côté son, Belgica s’offre également une belle réussite acoustique, avec deux puissants mixages DTS-HD Master Audio 5.1 : la musique dépote, chaque canal s’évertue à générer de subtils effets d’ambiance avec de bons gros retours arrière assurés par des surrounds puissants.

Du côté des suppléments, l’éditeur nous propose un court sujet sur la création du logo Belgica, ainsi que le clip vidéo de la chanson « How long » interprétée par The Shitz.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici