Test Blu-ray : Ave César

1
76

Ave César

 
États-Unis : 2016
Titre original : Hail, Caesar !
Réalisateur : ,
Scénario : Ethan Coen, Joel Coen
Acteurs : , ,
Éditeur : Universal Pictures
Durée : 1h46
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 17 février 2016
Date de sortie DVD/BR : 28 juin 2016

 

 

En 1951, Eddie Mannix gère de main de maître le destin du studio Capitol, dont il supervise toutes les productions. Actuellement, il est un peu sur les nerfs à cause de ces tentatives laborieuses d’arrêter de fumer, mais il sait pertinemment quoi faire si le tournage de l’un des films du studio est mis en péril par les caprices des vedettes. L’enlèvement de l’acteur mondialement connu Baird Whitlock, qui était sur le point d’achever la nouvelle super-production biblique Ave César, met Mannix face à de nombreux dilemmes. Il accepte de payer la rançon de cent mille dollars, alors que la presse lui demande de plus en plus de questions compromettantes sur son poulain. En même temps, l’acteur de westerns Hobie Doyle fait ses premiers pas maladroits dans le registre du drame sophistiqué…

 

 

Le film

[4/5]

« Quoi de mieux pour démarrer un des plus prestigieux festivals du monde sur les chapeaux de roue qu’un film qui célèbre toutes les facettes du Septième art sous un jour irrévérencieux ? Le nouveau film des frères Coen – qui vient de faire l’ouverture de la 66ème édition de la Berlinale – répond parfaitement à la tâche ardue de ravir les cinéphiles nostalgiques de la grande époque des studios hollywoodiens au début des années 1950, tout en mettant le doigt là où ça fait mal, à savoir dans la nature profondément artificielle et hypocrite de l’usine à rêves. Le rire n’est en effet jamais tout à fait franc dans Ave César, grâce à l’humour caustique de Joel et Ethan Coen, guère avares en chutes malicieuses et prétextes pour tourner en dérision un microcosme décidément trop imbu de lui-même. La journée de travail particulièrement agitée du patron d’un grand studio y sert de fil rouge pour un enchaînement inspiré de différents genres, tous disséqués sans ménagement à travers le contraste entre l’être et le paraître. Le seul reproche que l’on puisse faire à cette farce haute en couleur serait alors qu’elle s’éparpille dans les petites piques, tout en ayant tendance à perdre de vue le contexte plus global de son histoire.

Les frères Coen aiment visiblement le cinéma. Et nous les suivons avec enthousiasme dans leur délire sur les rouages peu recommandables de l’univers hollywoodien. Ils y réussissent un équilibre quasiment parfait entre la critique cynique et la relecture respectueuse d’une époque, qui ne parle peut-être plus forcément aux spectateurs d’aujourd’hui, mais qui ravira sans aucun doute les fans des grands classiques des années 1950. Or, Ave César n’est nullement une leçon de cinéma soporifique, réservée à quelques initiés. Il s’agit au contraire d’un film hautement accessible et divertissant. »

Retrouvez l’intégralité de la critique de Tobias Dunschen en cliquant sur ce lien.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Le Blu-ray édité par Universal Pictures fait des miracles. L’image est d’une précision et d’une limpidité extraordinaire, les couleurs en envoient plein les mirettes, et les contrastes sont d’une solidité à toute épreuve. La définition est purement et simplement irréprochable, le piqué d’une précision à couper le souffle, on est vraiment en présence d’un Blu-ray somptueux. Côté son, la (très bonne) version française est proposée dans un mixage DTS 5.1 extrêmement efficace, riche en effets de spatialisation en tous genre. Un poil plus ample et plus fine, la version originale mixée en DTS-HD Master Audio 5.1 nous propose une immersion encore plus mémorable.

La section suppléments contient quatre featurettes sur le tournage, pour une durée d’environ trente minutes. Le casting s’y exprime sur le génie incontestable autant qu’incontesté des frères Coen, mais ceux-ci, comme à leur habitude, n’interviendront jamais dans les interviews, laissant les acteurs et la production s’exprimer en leur nom.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici