Test Blu-ray : Ace Ventura en Afrique

0
812

Ace Ventura en Afrique

États-Unis : 1995
Titre original : Ace Ventura – When Nature calls
Réalisation : Steve Oedekerk
Scénario : Steve Oedekerk
Acteurs : Jim Carrey, Ian McNeice, Simon Callow
Éditeur : ESC Éditions
Durée : 1h30
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 10 juillet 1996
Date de sortie DVD/BR : 4 octobre 2023

Des détectives privés comme Ace Ventura vous n’en verrez pas deux dans votre vie, pour cause il ne recherche que chats, chiens, perruches et autres animaux en tous genres. Cette fois-ci, il est chargé de retrouver une chauve-souris blanche disparue au fin fond de l’Afrique sauvage avant que la guerre n’éclate entre deux tribus…

Le film

[3,5/5]

Sorti dans les salles américaines en février 1994, Ace Ventura, détective pour chiens et chats s’est rapidement imposé comme un immense succès au box-office. De ce fait, une suite a rapidement été mise en chantier par la Warner, qui avait pris soin de s’attacher par contrat les services de Jim Carrey dans le rôle principal. Et en dépit d’un budget de 30 millions de dollars (dont 15 millions alloués à l’acteur principal), Ace Ventura en Afrique, qui sortirait en novembre 1995, resterait une très bonne affaire pour la Warner, qui engrangerait avec ce film un peu plus de 212 millions de dollars au box-office, soit rien de moins que le double du premier film.

Laissant libre cours à la folie de Jim Carrey, enchainant les gags trash et scato, Ace Ventura en Afrique n’a pas davantage convaincu la critique que son modèle au moment de sa sortie dans les salles : on y fustigeait ses outrances, sa vulgarité et son mauvais goût, et le film fut nommé en 1996 aux Razzie Awards ainsi qu’aux Stinkers Bad Movie Awards, deux cérémonies qui récompensent les pires films de l’année précédente. Qu’à cela ne tienne cependant : même avant l’ère des réseaux sociaux, qui permet aujourd’hui à tout un chacun de défendre un film décrié par la critique, le cinéma était déjà un Art « démocratique », et l’immense succès du film a réduit les critiques au silence. Par ailleurs, trente ans plus tard, le temps a fait son office, et Ace Ventura en Afrique est aujourd’hui régulièrement considéré comme l’une des comédies les plus mémorables des années 90.

Après être passées entre les mains de Tom DeCerchio, initialement embauché par Warner, le scénario et la réalisation d’Ace Ventura en Afrique furent confiées à Steve Oedekerk, un ami de Jim Carrey qui avait bossé comme consultant sur le scénario du premier film, et qui continuerait par la suite une brillante carrière dans la comédie avec sa saga des « Thumb » et le chef d’œuvre Kung Pow en 2002. Alors bien entendu, tout n’est pas parfait dans Ace Ventura en Afrique : si le film est traversé par une poignée d’éclairs de génie et régulièrement illuminé par la folie caractéristique de Jim Carrey, le fait qu’il prenne place dans un lieu exotique et qu’il abandonne définitivement l’aspect « enquête policière » – qui faisait tout le sel du premier opus – ne permettent pas au film de convaincre à 100%. La construction narrative du film prend souvent l’apparence d’une suite de sketches plus ou moins décousus, et le personnage d’Ace Ventura ne brille plus par sa perspicacité – seule compte son exubérance.

L’essentiel cependant est bien que les facéties de Jim Carrey permettent largement au spectateur de passer outre les problèmes de rythme et de tonalité d’Ace Ventura en Afrique : même si on rit probablement moins que devant le premier film, certaines séquences absolument énormes – telles que, bien sûr, celle du faux rhinocéros – parviennent à faire du film de Steve Oedekerk une comédie dont on se souvient encore plus de 25 ans après l’avoir découverte, avec un petit sourire aux lèvres.

Le Blu-ray

[4/5]

On tire notre chapeau à ESC Éditions, qui permet enfin au consommateur français de posséder au format Blu-ray les premiers délires de Jim Carrey Ace Ventura, détective pour chiens et chats et Ace Ventura en Afrique. Du côté du Blu-ray proprement dit, l’image Haute Définition d’Ace Ventura en Afrique est très satisfaisante : le bond qualitatif par rapport à l’antique édition DVD que vous possédiez sans doute sur une étagère est vraiment saisissant. Le grain d’origine a été préservé, le piqué est d’une belle précision, et la photo chamarrée du film est respectée à la lettre, qu’il s’agisse des couleurs ou des contrastes. Si l’on oublie de très occasionnels scintillements et fourmillements visibles dans quelques plans épars, la qualité de la restauration s’impose tout naturellement d’elle-même. Côté son, la VO est proposée en DTS-HD Master Audio 5.1, et s’avère pleine d’ampleur et faisant honneur à la musique du film : la sensation d’immersion au cœur de cette jungle pour de rire est optimale. Le doublage français du film est toujours aussi énorme, et assuré entre autres par Emmanuel Curtil ; la VF quant à elle nous est proposée DTS-HD Master Audio 2.0.

Au rayon des bonus, ESC Éditions a mis les petits plats dans les grands, et nous offre une édition très complète d’Ace Ventura en Afrique. On commencera par une présentation du film par Simon Riaux, journaliste cinéma (20 minutes), qui reviendra sur les caractéristiques principales du film de Jim Carrey, sa force sur les enfants et le caractère angoissé de son humour. On ne pourra néanmoins s’empêcher de relever une série d’approximations – voire même d’erreurs – dans les informations factuelles (budget, sortie, box-office). On continuera avec une présentation du film par Jacques Demange (10 minutes). L’auteur du livre « Les mille et un visages de Jim Carrey » reviendra essentiellement sur l’accueil du film, ainsi que sur le côté transgressif de son humour, que l’on ne pourrait plus reproduire à l’identique aujourd’hui. Enfin, ESC Éditions nous proposera une nouvelle intervention de Simon Riaux, qui nous proposera une analyse de deux séquences du film (6 minutes), sur leur tempo comique ainsi que sur les influences (Lon Chaney, Charlie Chaplin, Buster Keaton, dadaïsme) qui leur permettent d’atteindre un statut de « grand orgasme golri ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici