Test Blu-ray 4K Ultra HD : Resident Evil – Bienvenue à Raccoon City

0
792

Resident Evil – Bienvenue à Raccoon City

Canada, Allemagne : 2021
Titre original : Resident Evil – Welcome to Raccoon City
Réalisation : Johannes Roberts
Scénario : Johannes Roberts
Acteurs : Kaya Scodelario, Hannah John-Kamen, Robbie Amell
Éditeur : Metropolitan Vidéo
Durée : 1h47
Genre : Thriller, Horreur
Date de sortie cinéma : 24 novembre 2021
Date de sortie DVD/BR : 27 juin 2022

Autrefois le siège en plein essor du géant pharmaceutique Umbrella Corporation, Raccoon City est aujourd’hui une ville à l’agonie. L’exode de la société a laissé la ville en friche… et un grand mal se prépare sous la surface. Lorsque celui-ci se déchaîne, les habitants de la ville sont à jamais… changés… et un petit groupe de survivants doit travailler ensemble pour découvrir la vérité sur Umbrella et survivre à la nuit…

Le film

[3,5/5]

Après plusieurs films délirants et de plus en plus Wtf avec le temps, signés entre 2002 et 2016 par le duo Paul W.S. Anderson / Milla Jovovich, après plusieurs films d’animation, une série TV animée et une série « live » sur Netflix, la franchise Resident Evil est réapparue sur grand écran à l’automne 2021 avec Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City. Malheureusement, ce nouveau film, écrit et réalisé par Johannes Roberts afin de relancer la saga, n’a rencontré qu’un succès très modeste dans les salles du monde entier – en tous cas probablement largement en deçà des espérances de Capcom et Constantin Films, et il est permis de douter qu’on en découvre un jour la suite, du moins sur grand écran.

Contrairement aux films imaginés et mis en boite par Paul W.S. Anderson, on sent bien que la volonté de Johannes Roberts est de coller à l’intrigue des deux premiers jeux vidéo, à savoir Resident Evil (1996) et Resident Evil 2 (1998), même si Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City emprunte également quelques éléments narratifs tirés du « remake » du premier jeu Resident Evil, sorti en 2002 sur Nintendo GameCube. Johannes Roberts choisit d’ouvrir son film sur une intrigue inspirée de Resident Evil 2, mais la suite de l’histoire empruntera pas mal d’éléments narratifs à Resident Evil. Il y a pas mal de « fan service » destiné aux fans de la saga vidéoludique, et il va sans dire que si vous pourrez tout à fait y trouver votre compte si vous n’avez jamais joué aux jeux sur PlayStation il y a vingt-cinq ans, on admettra tout de même que Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City s’adresse tout de même en grande partie aux rétro-gamers, qui se régaleront de trouver enfin sur grand écran une adaptation relativement fidèle de la franchise, que cela soit dans la structure ou dans les thématiques.

Le résultat est d’autant plus plaisant que Johannes Roberts, à qui l’on doit des films tels que 47 Meters down ou Strangers – Prey at night, connaît parfaitement les codes du cinéma d’horreur. En plus de rendre hommage aux cinématiques du jeu vidéo, Roberts nous livre ainsi quelques séquences assez remarquables, et par moments même assez innovantes dans leur genre (la scène d’affrontement contre les zombies uniquement éclairée par les tirs de revolver). L’action, le rythme et les personnages sont satisfaisants, la photo de Maxime Alexandre est est sublime, et l’atmosphère est excellente, malgré un certain manque d’originalité et des effets spéciaux en dents de scie (parfois très bons, parfois très moches). On notera également la présence à l’écran de Donal Logue (Blade, Zodiac) et du très prolifique mais toujours inquiétant Neal McDonough. Bref, ce Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City mérite le coup d’œil.

Le Blu-ray 4K Ultra HD

[4/5]

En dépit de son échec commercial, Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City s’offre aujourd’hui une belle édition vidéo au format Blu-ray 4K Ultra HD chez Metropolitan Vidéo. Tourné en 4K, le film de Johannes Roberts bénéficie logiquement d’un transfert 2160p absolument sublime. Le niveau de détail est bluffant, les noirs d’une profondeur exceptionnelle, les couleurs sont intenses et les textures sont nettes. La technologie HDR Dolby Vision nous garantit par ailleurs une saturation exceptionnelle : profondeur des couleurs, finesse des détails, belle densité de l’ensemble… On tient là un vrai beau disque de démo, avec des tas de plans qui claquent et dont on se ferait presque des posters. Du côté des enceintes, Metropolitan fait également honneur à son poulain, qui bénéficie de deux pistes Dolby Atmos, à la fois en version française et en version originale. Les amplis non compatibles décoderont cette piste tonitruante en Dolby TrueHD 7.1. Les dialogues sont clairs et bien équilibrés, la spatialisation est généreuse, et les quelques séquences d’action du film s’offrent également un dynamisme puissant. Le placement des voix, des détails d’ambiance et de la musique sont incroyablement précis, mais font également preuve d’une clarté étonnante. Du très beau travail technique.

Dans la section suppléments, on trouvera sur le Blu-ray 4K Ultra HD de Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City une sympathique poignée de featurettes, à la fois ludiques et informatives, qui nous donneront un aperçu certes assez promotionnel mais intéressant de la production du film. On commencera donc avec un sujet dédié à la fidélité du film à la série de jeux vidéo Resident Evil (11 minutes). On y découvrira les personnages, les costumes et bien sûr les décors du film, comparés avec quelques extraits des jeux produits par Capcom. On découvrira notamment que Capcom avait fourni à l’équipe du film des « plans » détaillés du Manoir Spencer ainsi que du commissariat de Raccoon City. On continuera ensuite avec un focus un peu plus particulier sur le tournage du film 8 minutes). Les acteurs y reviendront sur les personnages qu’ils incarnent à l’écran, et on abordera la personnalité et la « vision » de Johannes Roberts. Enfin, on terminera avec un sujet entièrement consacré aux créatures monstrueuses du film (6 minutes), et par conséquent aux effets spéciaux visuels sur le « licker » (horrible), le chien zomblard (très moche) ainsi que sur la mutation du Dr. Birkin (plutôt réussie celle-là, avec les yeux partout). On notera également que le Blu-ray 4K Ultra HD de Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City édité par Metropolitan Vidéo est présenté dans un superbe Steelbook aux couleurs du film.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici