Test Blu-ray 4K Ultra HD : Le Secret de la cité perdue

0
2417

Le Secret de la cité perdue

États-Unis : 2022
Titre original : The Lost City
Réalisateur : Aaron Nee, Adam Nee
Scénario : Oren Uziel, Dana Fox, Adam Nee, Aaron Nee
Acteurs : Sandra Bullock, Channing Tatum, Daniel Radcliffe
Éditeur : Paramount Pictures
Durée : 1h52
Genre : Aventures, Comédie
Date de sortie cinéma : 20 avril 2022
Date de sortie 4K : 31 août 2022

Loretta Sage, romancière brillante mais solitaire, est connue pour ses livres mêlant romance et aventures dans des décors exotiques. Alan, mannequin, a pour sa part passé la plus grande partie de sa carrière à incarner Dash, le héros à la plastique avantageuse figurant sur les couvertures des livres de Loretta. Alors qu’elle est en pleine promotion de son nouveau roman en compagnie d’Alan, Loretta se retrouve kidnappée par un milliardaire excentrique qui est persuadé qu’elle pourra l’aider à retrouver le trésor d’une cité perdue évoquée dans son dernier ouvrage. Déterminé à prouver qu’il peut être dans la vraie vie à la hauteur du héros qu’il incarne dans les livres, Alan se lance à la rescousse de la romancière…

Le film

[3,5/5]

Comédie d’aventures dans la plus grande tradition du cinéma Hollywoodien, Le Secret de la cité perdue prend deux personnages antinomiques, aussi maladroits que malchanceux, les place en plein milieu d’une jungle hostile, et les oblige à coopérer pour survivre. Si on vous dit qu’il s’agit d’un homme et d’une femme, que ladite femme est romancière, et que leur périple dans la jungle va les amener à trouver un trésor perdu, vous nous répondez ? A la poursuite du diamant vert, bien sûr !

Autant dire qu’il sera absolument impossible pour les cinéphiles assez vieux pour avoir découvert le film de Robert Zemeckis dans leur enfance ou leur adolescence de ne pas dresser des parallèles entre le film de 1984 et Le Secret de la cité perdue. Malgré les presque quarante ans qui séparent les deux films, il semble que les réalisateurs Aaron et Adam Nee tentent désespérément d’imiter la recette employée par Zemeckis – ils parviendront d’ailleurs par moments à retrouver l’équilibre de leur modèle.

Alors voilà, au cœur de Le Secret de la cité perdue, il y a donc la romancière, spécialisée dans la romance à l’eau de rose tendance érotique (Sandra Bullock), et le mannequin de mode un peu teubé, qui pose pour les couvertures de ses bouquins (Channing Tatum). Misanthrope et condescendante, l’écrivaine ne peut pas supporter le bellâtre, et les pitreries auxquelles on pouvait s’attendre commenceront rapidement à s’enchaîner, notamment grâce à un cameo exceptionnel de Brad Pitt dans la peau d’un entraîneur rompu à l’Art de l’exfiltration.

En ce qui concerne les deux stars, Sandra Bullock et Channing Tatum forment à l’écran un couple étonnant, et se révéleront au final tout à fait capables de surmonter les limites du scénario pour apporter au spectateur le quota de « magie » nécessaire. Car si Le Secret de la cité perdue ne dépasse jamais le statut de simple petit divertissement du samedi soir, on admettra sans problème qu’il s’agit également d’un film solidement conçu et joyeusement interprété, fonctionnant même parfaitement bien lors de certaines séquences humoristiques, notamment grâce au personnage du « méchant » de l’histoire, interprété par Daniel Radcliffe.

Ainsi, en dépit de sa structure aussi prévisible que confortable et du peu de risques que prend le récit, Le Secret de la cité perdue s’impose tout de même comme un divertissement agréable, doté d’une superbe photo et bénéficiant des sublimes paysages de la République dominicaine. De plus, le film des frères Nee s’avère clairement à la hauteur de son budget en termes d’envergure, de « production value » et de maîtrise technique. On espère que les deux cinéastes parviendront à renouveler l’exploit avec Les Maîtres de l’Univers, dont ils sont aux commandes et qui devrait sortir courant 2024.

Le Blu-ray 4K Ultra HD

[4,5/5]

Le Secret de la cité perdue sera disponible dès demain au format Blu-ray 4K Ultra HD, sous les couleurs de Paramount Pictures. Et autant être clair d’entrée de jeu : cette présentation UHD 2160p / Dolby Vision tout simplement exceptionnelle. Étant donné que le film de Aaron et Adam Nee se déroule en grande partie dans des décors de jungle verdoyants et extrêmement colorés, la stabilité, le punch et la précision des couleurs s’imposeront évidemment comme les facteurs d’amélioration visuelle les plus évidents par rapport au Blu-ray traditionnel. La palette de couleurs est brillante et nuancée, et l’étalonnage Dolby Vision fait ressortir le meilleur des blancs, qui explosent à l’écran avec le plus grand naturel.

La profondeur de champ et le piqué sont souvent étonnants, les niveaux de noirs sont profonds, et les textures sont d’une finesse redoutable. Côté son, la VO mixée en Dolby Atmos est également des plus spectaculaires : la spatialisation est intense, les surrounds toujours actifs, et le caisson de basses apporte l’ampleur nécessaire à l’action. L’ambiance de la jungle est restituée de façon impressionnante, et le placement des voix ne pose pas le moindre souci. Du grand Art ! De son côté, la version française, uniquement proposée en Dolby Digital 5.1, compose avec dynamisme sur le rythme et les ambiances du film, pour une immersion plus que correcte au cœur du métrage.

Du côté des suppléments, cette version Blu-ray 4K Ultra HD du Secret de la cité perdue comprend plusieurs featurettes classiques des blockbusters Hollywoodiens, qui nous permettront de découvrir l’envers du décor dans une ambiance auto-satisfaite mais informative. On reviendra donc dans un premier temps sur le duo d’acteurs principaux (5 minutes), ainsi que sur l’alchimie créée à l’écran par Sandra Bullock et Channing Tatum. On aura ensuite un bel aperçu des lieux de tournage (7 minutes) et des paysages magnifiquement exotiques de la République dominicaine. Le sujet suivant sera consacré à la conception des scènes d’action du film (6 minutes), et le costume à paillettes de Sandra Bullock aura droit à sa propre featurette (4 minutes).

Mais ce n’est pas tout, puisqu’on aura également droit à un retour sur la scène du buffet (4 minutes), qui met face à face Daniel Radcliffe et Sandra Bullock, à un focus sur les méchants du film (5 minutes), et on terminera par un sujet consacré à la conception de la fameuse Cité perdue (7 minutes). Les cinéphiles voulant prolonger le plaisir pris devant le film sans pour autant connaître l’envers du décor se dirigeront plutôt vers la sympathique série de scènes coupées ou alternatives (9 minutes), avant d’enchainer avec le traditionnel bêtisier (6 minutes).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici