Teaser : James Franco va-t-il sauver JFK ?

0
284
James Franco avec George Mackay à l'arrière-plan
James Franco, Stephen King et J.J.Abrams
James Franco, Stephen King et J.J.Abrams

Le 22 novembre 1963 est une date clé de l’histoire américaine. Ce jour-là alias JFK était abattu par . Cet événement est devenu une date clé dans la littérature et le cinéma également tant les représentations fictionnelles de ce drame se sont multipliées comme des petits pains à la télévision et au cinéma depuis le premier en 1973, Complot à Dallas de David Miller, jusqu’aux nombreuses biographies plus ou moins prestigieuses pour le petit écran autour de la dynastie Kennedy, avant ou après sa mort et/ou autour de(s) assassin(s) et les films pour le grand comme de Oliver Stone sur l’enquête de la commission Warren ou Parkland de Peter Landesman. Signalons encore de Brian De Palma, À cause d’un assassinat d’Alan J. Pakula, I comme Icare de Henri Verneuil, avec Michelle Pfeiffer, Dans la ligne de mire de Wolfgang Petersen qui en font un élément plus ou moins central, plus ou moins direct, plus ou moins réaliste… Sans oublier évidemment le «film» de George Zapruder qui a saisi la mort de JFK en direct, participant certainement de l’impact de ce moment.

11_22_63

En 2011, Stephen King publiait un nouveau roman de science-fiction, 22/11/63 (ou 11/22/63 en VO) dans lequel un professeur d’anglais, Jacob Epping, remonte dans le temps grâce à une faille temporelle pour empêcher cet assassinat. Son ouvrage vient d’être adapté sous la forme d’une mini-série en neuf épisodes d’une heure, produite par via sa compagnie Bad Robot, à qui l’on doit les séries Alias, Lost, Fringe ou Person of Interest. Les deux premiers épisodes sont réalisés par (Le dernier roi d’Écosse, Jeux de pouvoir, Black Sea dont vous pouvez retrouver le test du dvd ici). En voici le premier teaser, révélé par la Hulu, site de vidéos à la demande concurrent de Netflix, qui diffusera ce feuilleton à partir du 15 février 2016, jour de la «fête des présidents».

James Franco avec George Mackay à l'arrière-plan
James Franco avec à l’arrière-plan
Josh Duhamel

James Franco tient le rôle principal de ce projet qui marque son retour sur le petit écran depuis Freaks and Geeks aux débuts des années 2000, sans oublier ses apparitions ensuite dans les séries Hollywood Heights et Hôpital central ou son animation des Oscars en aux côtés d’Anne Hathaway en 2011. La distribution réunit également (Transformers), (Adaptation), (Grey’s Anatomy), Sarah Gadon (Cosmopolis), (Pride) et Cherry Jones (24 heures chrono) ainsi que Daniel Webber et Lucy Fry dans le rôle des époux Oswald.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici