Accueil Tags Valeria Bruni Tedeschi

Tag: Valeria Bruni Tedeschi

Arras 2019 : Seules les bêtes

0
Puisque la civilisation humaine du 21ème siècle court à une vitesse de plus en plus vertigineuse vers la globalisation des échanges, nous sommes de plus en plus étroitement liés les uns aux autres. Plutôt que de produire de la solidarité et de la convivialité, ce réseau mondial des interdépendances crée des rapports de force déséquilibrés, aux conséquences parfois insoupçonnées.

Critique : Les Estivants (Deuxième avis)

0
Dans "Les estivants", tous les défauts de la réalisatrice sont présents à 200 % : lourdeur, prétention, narcissisme.

Critique : Les Estivants

0
Hystérique, névrosée, prétentieuse et narcissique : les invectives ne manquaient pas dans notre vocabulaire pour faire état de notre dédain à l'égard du travail de Valeria Bruni Tedeschi, à la fois devant et derrière la caméra, qui nous avait provoqué dans le passé autant d'ennui que d'agacement. Avec son nouveau film, son quatrième long-métrage de fiction en quinze ans, elle a néanmoins franchi un cap important, lui permettant désormais de ricaner de ses lubies tout en nous amusant considérablement.

La Roche-sur-Yon 2018 : Les Trois soeurs

0
Les apparences sont trompeuses chez Valeria Bruni Tedeschi, une actrice abonnée aux personnages de femmes névrosées, dont la filmographie en tant que réalisatrice dévoile pourtant un regard plus nuancé sur les joies et les peines de la bourgeoisie. Citons comme preuve cette adaptation libre de la pièce de Tchekhov, produite pour être diffusée sur arte et programmée dans le cadre du focus sur Bruni Tedeschi au Festival de La Roche-sur-Yon.

Critique : Folles de joie

1
Entre drame et comédie, entre rires et larmes, Paolo Virzi se sort avec les honneurs d'un sujet difficile à traiter grâce, en particulier, à deux comédiennes parfaitement à l'aise dans des rôles de femmes pas très bien dans leurs têtes, amochées par la vie et les médicaments.

Cannes 2016: les reprises parisiennes

1
Après onze journées de projections le long de la Croisette, reprise de l'intégralité de plusieurs sélections officielles et parallèles (Un Certain Regard, la Quinzaine...

Cannes 2016 : Mean Dreams + Folles de joie – Quinzaine

1
Mean Dreams Canada, 2016 Titre original : - Réalisateur : Nathan Morlando Scénario : Ryan Grassby et Kevin Coughlin Acteurs : Sophie Nélisse, John Wiggins, Bill Paxton Distribution : - Durée...

Bande-annonce foldingue : Ma Loute de Bruno Dumont

2
On devrait rire cette année à Cannes : la bande-annonce du nouveau long-métrage de Bruno Dumont vient d'être révélée et une constatation s'impose : après le...

Critique : Terre battue

0
Dans ce premier long-métrage prometteur porté par la prestation d'Olivier Gourmet, Stéphane Demoustier filme le trajet d'un homme qui pensait avoir réussi sa vie et entraîne sa famille dans sa crise morale et sociale.

Critique : Les opportunistes

0
Lors de la cérémonie des David Di Donatello 2014, les Oscars / Césars italiens, deux films se sont partagés les honneurs : La Grande Belleza et Les Opportunistes, ce dernier étant récompensé, entre autres, à la fois comme meilleur film et comme meilleur scénario. Les Opportunistes, comme La Grande Belleza, apporte en tout cas une nouvelle preuve que le cinéma italien n'est pas aussi moribond qu'on le prétend un peu trop souvent.

Festival de Gardanne 2014 : 9ème jour

0
Trois avant-premières ont été présentées lors de ce 9ème jour du Festival Cinématographique d'Automne de Gardanne.

Le palmarès des David Di Donatello 2014 : La Grande Bellezza...

0
Surprise lors de la 58ème remise des prix des équivalents italiens des César et des Oscars, les David Di Donatello. Il Capitale Umano (Le...