Accueil Tags Noomi Rapace

Tag: Noomi Rapace

Test Blu-ray : Seven sisters

0
Si l’on considère volontiers que la présence de Noomi Rapace au générique d’un film est une raison suffisante pour se plonger dans n’importe quel long-métrage, on peut déjà d’entrée de jeu aligner sept bonnes raisons de voir Seven sisters : l’actrice d’origine suédoise y incarne non pas un mais rien de moins que sept personnages… Sept rôles de sœurs jumelles et « hors-la-loi » dans un film de science-fiction nous présentant un monde dystopique au cœur duquel un seul enfant par couple est permis, et les fratries sévèrement réprimées par le pouvoir en place. Sur ce point de départ ambitieux, cette co-production européenne s'avère une parfaite démonstration d'un certain savoir-faire dans le genre. A la croisée des chemins entre des films tels que Les fils de l'homme ou Soleil vert et le blockbuster pur et dur à l'Hollywoodienne, Seven sisters s'avère une belle réussite, portée non seulement par son actrice principale, mais également par la virtuosité de la mise en scène, que l'on doit à Tommy Wirkola.

Test Blu-ray : Conspiracy

0
C’est TF1 Vidéo qui édite aujourd’hui le Blu-ray de Conspiracy, et comme à son habitude, l’éditeur nous livre une galette techniquement soignée. Le master est d’une superbe précision, affichant un piqué d’une précision absolue tout en préservant un grain prononcé. Les couleurs montrent une belle pêche, les noirs sont solides et profonds. Le seul bémol à notre bonheur est un encodage en 1080i, réduisant la durée du film de quelques minutes.

Critique : Conspiracy

0
Le hasard du calendrier n'a vraiment pas fait de cadeau à ce thriller américain. De sortie sur les écrans français à peine une semaine après l'attaque terroriste de Manchester, Conspiracy laissera sans doute un arrière-goût quelque peu amer aux spectateurs, même si le cycle inlassable de l'attention médiatique a déjà trouvé d'autres points d'intérêt depuis. Avec l'emploi du temps des projections encore moins en notre faveur, nous l'avions découvert au lendemain de l'attentat, c'est-à-dire dans un état d'esprit général qui nous a rendu le cœur lourd face à ce divertissement.

Test Blu-ray : Rupture

0
Révélé en 2002 par La secrétaire, véritable chef d’œuvre comptant parmi les plus beaux et les plus bouleversants de la décennie 2000, Steven Shainberg était repassé derrière la caméra en 2006 pour signer Fur - Un portrait imaginaire de Diane Arbus aux côtés de Nicole Kidman. Aussi, après dix ans d'absence, le fait de voir arriver son nom accolé à celui de Brian Nelson, scénariste de films d'horreur au milieu des années 2000, aura de quoi interloquer le cinéphile – néanmoins, comme il est également vrai qu'avec les scripts de Hard candy (2005) et 30 jours de nuit (2007), Nelson avait su transcender le talent de cinéaste de David Slade, étoile filante du cinéma de genre US, on ne pouvait qu'être intrigué par l'annonce de ce projet singulier.

Ridley Scott réaliserait une adaptation du Prisonnier

2
Auréolé de son triomphe récent avec Seul sur Mars qui en fait l'un des favoris pour l'Oscar du meilleur réalisateur après trois citations infructueuses...

Une suite pour la version US de Millenium

0
On la croyait morte et enterrée mais la suite de Millénium : Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes refait parler d'elle sans David...

Critique : Enfant 44

1
En Russie, ce film a été interdit de sortir, parce qu’il ne représenterait pas fidèlement la vérité historique sur l’époque stalinienne. Même si nous sommes fermement opposés à toute forme de censure politique, nous ne pouvons qu’envier en secret les spectateurs russes d’avoir échappé d’office à cette bouse cinématographique !

Test DVD : Quand vient la nuit

0
Avec Quand vient la nuit, le cinéaste choisit d’aborder, pour son premier film américain, un genre très codifié et sans doute plus familier du spectateur : celui des truands New Yorkais, cher à Martin Scorsese ou James Gray, à qui on pense souvent. Plongeant au cœur des affres personnelles et « professionnelles » (qui se rejoignent parfois) des petites frappes de la mafia tchétchène, le film de Roskam nous dresse le portrait d’un quartier qui se désintègre lentement mais sûrement, sous la pression d’une société en mutation et de plus en plus violente, pourrissant au fur et à mesure tous ceux qui vivent à Brooklyn : le personnage incarné par Tom Hardy, contaminé, acculé par cette violence qu’il renie et rejette en bloc, en est le symbole le plus fl

Casting séduisant pour Ils vivent la nuit de Ben Affleck

2
Live By Night sera le quatrième long-métrage du réalisateur de Gone baby gone, The Town et Argo, Oscar du meilleur film en 2013 et...

Festival de Marrakech : c’est parti !

0
Un jury présidé par un président cinéphile : Martin Scorsese, des hommages à la Scandinavie et à quelques grands noms du cinéma contemporain : la 13ème édition du Festival de Marrakech donne des envies de voyage.

Passion

0
Deux femmes se livrent à un jeu de manipulation pervers au sein d'une multinationale. Isabelle est fascinée par sa supérieure, Christine. Cette dernière profite de son ascendant sur Isabelle pour l'entraîner dans un jeu de séduction et de manipulation, de domination et de servitude.

Premier trailer du Passion de Brian de Palma

0
Rachel McAdams vs. Noomi Rapace dans une jeu de séduction et de manipulation, c'est le remake de Crime d'amour par Brian de Palma.