Accueil Tags James Glickenhaus

Tag: James Glickenhaus

Test Blu-ray : Le justicier de New York (Un justicier dans...

0
Dans les années 80 aux États-Unis, après l'élection de Ronald Reagan, les républicains se sentent pousser des ailes : comme pour appuyer la politique ultra-sécuritaire prônée par le gouvernement, la mode est alors aux films mettant en scène des vigilantes moustachus

Test Blu-ray : Le messager de la mort

0
Au deuxième semestre 2019, Sidonis Calysta a entamé une nouvelle collection consacrée à Charles Bronson. On pourra néanmoins se demander pourquoi l'éditeur choisi de mettre en avant Le messager de la mort plutôt qu'un autre film.

Test Blu-ray : Le cercle noir

0
On évoque souvent Le cercle noir comme annonciateur d'Un justicier dans la ville, qui serait mis en boite dès l'année suivante par le duo Charles Bronson / Michael Winner.

Test Blu-ray : Un justicier dans la ville 2

0
L’image finale d’Un justicier dans la ville était sans équivoque : le fait pour Paul Kersey de quitter New York pour une autre ville américaine ne ferait que déplacer le problème - voici donc Un justicier dans la ville 2.

Test Blu-ray : Un justicier dans la ville

0
Film fondateur du « vigilante movie », Un justicier dans la ville est, on ne vous apprendra rien, un film prônant l’auto-défense.

Test Blu-ray : Exterminator – Le droit de tuer

0
En 1974, le succès d’Un justicier dans la ville a donné des ailes à tous les réacs américains, et donné naissance au « vigilante movie », un nouveau genre cinématographique qui nous livrerait une série de petits chefs d’œuvres du polar urbain durant la décennie suivante : jouant sur la surenchère dans le craspec et les méthodes expéditives pour nettoyer le paysage urbain, Exterminator – Le droit de tuer (James Glickenhaus, 1980) et Vigilante (William Lustig, 1983) ont en effet donné au genre ses lettres de noblesse, la mâchoire serrée et le flingue au poing. Car avant que Charles Bronson et Michael Winner se lancent dans l’auto-parodie involontaire avec Le justicier de New York (1985) et Le justicier braque les dealers (1987), le « vigilante movie » était une affaire sérieuse.

Test Blu-ray : Blue-jean cop

0
A en croire les deux premiers films de la vague « Midnight movies » lancée par Carlotta Films début juillet, la police n'était pas des mieux perçues en 1988 à New York. Sortis à quelques jours d'intervalle aux États-Unis, Maniac cop et Blue-jean cop dressaient en effet un portrait bien peu flatteur des forces de l'ordre...

[Sorties Blu-ray / DVD] Action, Gore et Polar made in 80’s...

0
Dans la poursuite de son travail sur les films des années 1970-80-90, Carlotta Films inaugure une nouvelle collection autour du cinéma de genre des années 1980 et 1990. Films d’action, polars urbains, slasher, films d’horreur low-fi... il y en aura pour tous les goûts !