Accueil Tags Françoise Lebrun

Tag: Françoise Lebrun

Critique : L’amour debout

0
Comme chez Eric Rohmer, on retrouve chez Michaël Dacheux, non sans une certaine émotion, le charme absolument pas démodé de ces histoires dont la profondeur se cache derrière une apparente légèreté,

Critique : Le Semeur

0
Le Semeur, ce titre peut inspirer toutes sortes d'images d'Épinal d'un idéal agricole que nous avons perdu depuis longtemps dans la frénésie ambiante de l'alimentation industrialisée. Il y a aussi de cela dans le premier long-métrage de Marine Francen, des images superbes de champs prêts à être fauchés qui arrivent au moment de la récolte à recréer en toute simplicité le lien oh si précieux entre l'homme et la terre.

Cannes 2016 : la sélection de l’ACID

3
Depuis 1992, l'Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion (ACID) soutient la visibilité en salles de films authentiquement indépendants et se bat pour leur...

Critique : Je vous souhaite d’être follement aimée

1
A la vision de "Je vous souhaite d'être follement aimée", on ne peut s'empêcher d'être partagé entre deux sentiments : d'un côté, le sentiment plaisant d'avoir vu un film aux qualités indéniables et présentant même un certain nombre de scènes bouleversantes de vérité ; de l'autre, celui, frustrant, d'être tout simplement passé à côté d'un grand film !

Paul Vecchiali à la Diagonale de l’été au Grand Action

0
Cette année 2015 marque le grand retour de Paul Vecchiali, cinéaste indépendant par excellence né en 1930, dix ans après À vot' bon cœur,...

Compte-rendu Brive 2015 chapitre trois

1
Deuxième jour de victuailles moyennes (rapport au format, moyen-métrage, voilà, jeu de mots) avec Françoise Lebrun derrière la caméra (mais aussi toujours devant), Hubert...

Palmarès complet de Brive 2015

5
La 12ème édition des Rencontres Européennes du moyen métrage de Brive avec l'annonce du palmarès. Le jury de la compétition officielle était présidé par...

Le 12ème Festival de Brive n’est pas un numéro…

4
… mais un festival libre... de mettre à l'honneur le moyen-métrage et ce depuis 2004 déjà à Brive, dans les trois salles du Rex....

Bande-annonce : Trois souvenirs de ma jeunesse

2
Un peu moins de vingt ans après Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle), Arnaud Desplechin et Mathieu Amalric retrouvent le personnage de Paul Dedalus pour une histoire antérieure à ce premier opus. C'est suffisamment rare pour être souligné, le concept de suite et encore plus de prequel, est très rare dans le cinéma français, et à plus forte raison dans le cinéma d'auteur.