News — 30 juillet 2012
Sony dépasse le milliard de recettes aux États-Unis

Andrew Garfield et The Amazing Spider-Man ont dopé les scores de Sony pour 2012.

Porté par les succès de et , passe la fameuse «  » du milliard de dollars en 209 jours.

 

Après Disney et son record pulvérisé, c’est au tour de Sony de passer la barre du milliard de recettes dans ses propres frontières. Alors que la Warner pointe le bout de son nez avec The Dark Knight Rises, Sony s’est mis à l’abri, fort des succès des deux tentpoles Men in Black 3 et The Amazing Spider-Man.

 

Pour la onzième année consécutive, Sony passe la barre symbolique – « la milestone mark » – du milliard de recettes sur le terrain national. Nul doute que ce score n’aurait été atteint sans l’apport en billets verts des deux tentpoles du studio américain. The Amazing Spider-Man représente à lui seul ¼ des recettes, avec 242,1 millions de dollars de recettes domestiques avec la prise en compte du week-end. Le film totalise par ailleurs 654,8 millions de dollars à travers le monde. Men in Black 3 prend la seconde place avec 175,5 millions de dollars glanés aux États-Unis, alors que l’excellente comédie empoche 138,4 millions de dollars. Le drame romantique pointe même le bout de son nez à la 4ème place avec 125 millions de dollars amassés.

 

Sony attend prochainement les sorties de , Looper, Hotel Transylvania ou encore et

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Christopher

Cet article a été rédigé par Christopher Ramone, Rédacteur de Critique Film.