Second Chance – Pilot : A Suitable Donor

Second ChanceEpisode 1 (Pilot) : 
Créateur : Rand Ravich
Scénario : Luc Besson, Robert Garland, Marilyn Goldin, Jacques Mayol et Marc Perrier
Acteurs : Rob Kazinsky, , Adhir Kalyan
Chaîne : 
Durée : 42 minutes
Genre : Drame, Fantastique, Policier

Note : 3/5

semble maudite avant même le début de sa diffusion : une programmation de dernière minute par la FOX, un triple changement de nom qui ne prévoit jamais rien de bon, et une réduction du nombre initial d’épisodes passant ainsi de 13 à 12 épisodes. Bref, tout commence mal pour cette série qui avant même de démarrer sens déjà bon la série à saison unique diffusée uniquement pour combler l’attente du retour des séries phares.

Synopsis : Quinze ans après avoir été forcé de démissionner de la police pour corruption, Jimmy Pritchard n’est plus que l’ombre de l’homme qu’il était autrefois. Un jour, alors qu’il surprend un cambriolage dans la maison d’un de ses trois enfants, l’agent du FBI Duval Pritchard, Jimmy est tué, mais sa mort s’avère de bien courte durée. Ramené à la vie, dans une version rajeunie et améliorée de lui-même, par Mary et Otto Goodwin, deux scientifiques milliardaires, l’ancien flic se voit offrir une seconde chance. Saura-t-il la saisir et ainsi réparer le mal qu’il a fait à sa famille, ou va-t-il chercher à se venger de ceux qui sont responsables de sa mort ? Et surtout, parviendra-t-il à éviter les tentations de son passé, qui lui ont déjà tant coûté ?

557886.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Pourtant, l’idée de base n’est pas si mauvaise : une réécriture de l’histoire de Frankenstein sur un fond de science-fiction. Cela paraît simple, certes, mais la référence à Frankenstein était assez intéressante pour attirer mon attention. Malheureusement, elle ne tient que sur un élément, à savoir la création d’un monstre par un savant fou, et on comprend donc très rapidement pourquoi la Fox a changé trois fois de nom (dont The Frankenstein Code, référence direct au roman de Mary Shelley).

Cet épisode pilote est extrêmement mal équilibré. D’un côté, l’impression de longueurs est omniprésente tellement l’on connaît les codes et les clichés du genre. On voit venir certaines intrigues à des kilomètres à la ronde comme la future relation entre Jimmy et Mary, ou le fait que Gracie va très vite s’apercevoir que son grand-père a ressuscité !

D’un autre côté, tout va vite, très vite, trop vite peut-être. Beaucoup d’informations nous sont délivrées en très peu de temps, et l’on se demande parfois s’il n’aurait pas mieux valu occulter certaines choses pour les distribuer au fil des épisodes suivants : cela aurait entretenu notre intérêt et emmené un peu de rythme à la série. Mais non, ici tout nous est servi sur un plateau, et pour dire la vérité on ne sait pas très bien quoi en faire. Il en va de même pour le traitement du personnage principal dont l’acceptation de ce qui est en train de lui arriver passe comme une lettre à la poste alors que cela aurait mérité au moins un épisode supplémentaire. Mêler la partie science-fiction de la réincarnation avec la partie enquête, due au métier du personnage principal, aurait pu être une bonne idée, mais là encore, l’intrigue policière est traitée de manière très rapide, si rapide que cela en devient presque dérisoire.

558430.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Malgré tout cela, cet épisode pilote reste tout de même assez divertissant et pose les bases de l’intrigue. La bande-son est bien choisie, même si parfois, elle n’est présente que pour magnifier une scène qui au final est complètement banale (la fameuse scène de la résurrection). Les scènes s’enchaînent bien, on sent que le scénario est complexe, et on arrive à se laisser entraîner dans l’univers de la série.

Malgré quelques intrigues qui se devinent, il reste difficile de deviner la direction que va prendre la série en se basant sur ce pilote, si elle va prendre une tournure policière ou au contraire s’axer plus sur le côté science-fiction. On sent que cette série à du potentiel, et cela suffit à me faire revenir pour le prochain épisode !

plusLe plus de cet épisode : Le personnage de qui, malgré son aspect super héros de Marvel et brut de décoffrage (divertissant tout de même), peut devenir très intéressant s’il est creusé un peu plus.

moinsLe moins de cet épisode : Le jeu de Dilshad Vadsaria, qui interprète Mary, et qui ne m’a pas du tout convaincu.

Conclusion

Au final, si la série arrive à prendre le temps d’approfondir les intrigues et les personnages, et surtout de ralentir le rythme, cela pourrait devenir quelque chose de sympa à regarder, et de beaucoup plus intéressant qu’il n’y paraît.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=0XfujuzhmCs[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Laetitia Boucher

Cet article a été rédigé par Laetitia Boucher, rédactrice de Critique-film.fr