http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
Festivals News — 02 décembre 2018
Poitiers Film Festival 2018 : les écoles de cinéma à l’honneur

Créé en 1977 à Tours à l’initiative de Henri Langlois, ce premier festival au monde mettant à l’honneur des écoles de cinéma vit cette année sa 41ème édition, depuis le 30 novembre et jusqu’au 7 décembre.

Le se déroule depuis 1990 dans le chef-lieu de la Vienne et reste porté par son ambition de faire découvrir les futurs grands noms du cinéma d’auteur international. Une trentaine de jeunes réalisateurs de tous pays seront présents pour accompagner leurs premiers pas (ou presque) derrière la caméra.

23 pays et 31 écoles en sélection internationale sont représentés parmi les 46 œuvres en compétition avec un panachage réfléchi d’origines géographiques et de tonalités variées, allant de la comédie pure à la tragédie intense, avec des observations de groupes et des portraits plus intimistes, avec de la fiction, du documentaire et de l’expérimental, et un pourcentage élevé de films d’animation, portion congrue de bien trop de festivals de courts-métrages.

Au programme des films venus de France, évidemment, mais aussi d’Israël, de Corée du Sud, d’Israël, du Pakistan, d’Inde, de Hongrie ou d’Amérique, cette dernière contrée n’étant pas la plus convaincante (ces dernières années surtout) pour nous faire découvrir de jeunes cinéastes via ce format. Signalons parmi les auteurs en en compétition de Huang Pang-Chuan, découvert ici l’an dernier avec le très beau Retour, primé depuis à Clermont-Ferrand (Grand Prix Labo) et à Epinal (Ruban d’Images du meilleur court-métrage cinéma). Son nouvel opus a été tourné, comme le précédent, dans le cadre de ses études au Fresnoy.

L’acteur reviendra sur son jeune mais déjà riche parcours dans le cadre d’une conversation animée par le journaliste Grégory Marouzé ce dimanche à 16h, avant la présentation en avant-première de son premier long-métrage Deux fils qui ne sort en salles que le 13 février prochain. Plusieurs films dont il est l’interprète seront projetés dont Télé Gaucho qui lui a valu une nomination au César du meilleur espoir masculin, À trois on y va (deuxième nomination) ou le ludique et mélancolique Gaspard va au mariage d’Antony Cordier.

La sélection bien riche inclut encore un focus sur le cinéma roumain avec longs et courts-métrages, des Master class avec , ainsi qu’avec et son compositeur Arnaud Rebotini, des programmes jeune public pour les tout-petits et les enfants un peu plus grands, un programme So French !, une sélection de films tournés en Nouvelle-Aquitaine et diverses autres séances et événements à découvrir en détail sur le site officiel du festival.

Clôture ce vendredi 7 décembre avec la remise des prix à 19h, suivie de la présentation en avant-première à 21h de Continuer de Joachim Lafosse avec Virginie Efira et Kacey Mottet-Klein.

Articles semblables

Partage

Auteur

Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles