News — 17 décembre 2019
Oscars 2020 : les 10 semi-finalistes du Film international
© Ad Vitam Distribution / Netflix Tous droits réservés

Pour la deuxième année consécutive, l’Académie du cinéma américain a annoncé hier soir dans la foulée la liste des semi-finalistes dans neuf catégories : Film International (anciennement Film étranger), Documentaire (long et court-métrage), Bande originale et chanson originale, Effets visuels et maquillage, ainsi que Courts-métrages d’animation et de fiction. A l’issue d’une brève période de vote, qui ne durera même pas une semaine, entre le jeudi 2 janvier et le mardi 7 janvier 2020, les nominations pour les 92èmes seront annoncées le lundi 13 janvier 2020.

La cérémonie, quant à elle, aura également lieu plus tôt cette fois-ci, puisque elle se tiendra début février, le dimanche 9 février pour être précis, au Dolby Theatre à Hollywood. Toutefois, cette date, sensiblement en avance sur le calendrier habituel, qui laissait habituellement le temps jusqu’à fin février aux films afin de monnayer au box-office américain et international leurs nominations, reste une exception, puisque les dates des deux cérémonies ultérieures ont d’ores et déjà été fixées respectivement au dimanche 28 février 2021 et au dimanche 27 février 2022.

© Bodega Films Tous droits réservés

Commençons par la catégorie la plus importante depuis le point de vue français, celle du Meilleur Film International. Deux petits changements ont eu lieu à son sujet cette année. La catégorie a en effet changé de nom, son ancien nom de Meilleur Film étranger ou plus précisément de Meilleur Film en langue étrangère ne reflétant plus les ambitions internationales de l’Académie. Puis, la liste des semi-finalistes s’est légèrement allongée, puisque elle est désormais de dix films, après neuf auparavant. Comme les années passées, la plupart des candidats, au nombre de sept, ont été désignés par les membres de l’Académie désireux de participer au vote, tandis que les trois titres restants ont été désignés par le comité exécutif propre à cette catégorie. Avant de pouvoir participer au vote pour les nominations, les membres de l’Académie doivent justifier d’avoir regardé les dix films pré-sélectionnés.

© Manolo Pavon / El Deseo / Pathé Films Tous droits réservés

Après l’annonce début octobre de la liste des 93 pays qui avaient soumis leurs candidats officiels à l’Académie du cinéma américain, deux films avaient été disqualifiés parce qu’un taux trop important de leur scénario était en langue anglaise, le nigérian Lionheart de Genevieve Njaji et l’autrichien Joy de Sudabeh Mortezai. Parmi les titres restants, la plupart des favoris ont survécu à la première étape éliminatoire, y compris quatre lauréats de la compétition cannoise : de Bong Joon-ho, qui pourrait même être nommé en janvier dans la catégorie reine du Meilleur Film, Douleur et gloire de Pedro Almodovar, également dans la course du Meilleur acteur pour Antonio Banderas, de Ladj Ly, a priori moins bien placé, même s’il a encore toutes ses chances de devenir le premier film français nommé depuis Mustang de Deniz Gamze Ergüven en 2016, ainsi que Atlantique de Mati Diop. Alors que le cinéma de l’Europe de l’Est est largement représenté, bon nombre d’autres candidats prestigieux n’ont finalement pas trouvé les faveurs des membres de l’Académie, dont les candidats algérien (Papicha de Mounia Meddour), allemand (Benni de Nora Fingscheidt), brésilien (La Vie invisible d’Euridice Gusmão de Karim Aïnouz), italien (Le Traître de Marco Bellocchio), palestinien (It Must Be Heaven de Elia Suleiman) et roumain (Les Siffleurs de Corneliu Porumboiu).

Honeyland © Apolo Media / Trice Films / Neon Tous droits réservés

Les 10 semi-finalistes du Meilleur Film International

Atlantique (Sénégal) de Mati Diop

La Communion (Pologne) de Jan Komasa, sortie française le 4 mars 2020

Douleur et gloire (Espagne) de Pedro Almodovar

Honeyland (Macédoine du Nord) de Tamara Kotevska et Ljubomir Stefanov, sans date de sortie en France

Les Misérables (France) de Ladj Ly

Parasite © The Jokers / Les Bookmakers Tous droits réservés

The Painted Bird (République Tchèque) de Vaclav Marhoul, sans date de sortie en France

Parasite (Corée du Sud) de Bong Joon-ho

Those Who Remained (Hongrie) de Barnabas Toth, sans date de sortie en France

Truth and Justice (Estonie) de Tanel Toom, sans date de sortie en France

(Russie) de Kantemir Balagov

Une grande fille © ARP Sélection Tous droits réservés

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *