Oscars 2016 : Jean-Jacques Annaud en lice pour la Chine

0
302

Le dernier loup jean jacques annaud

Surprise, pour la deuxième année consécutive, c’est un réalisateur français qui est choisi par la Chine pour la représenter dans la course à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Après Philippe Muyl avec Le Promeneur d’oiseau (qui n’avait pas réussi à se retrouver dans la liste des neuf pré-finalistes), cet honneur revient à Jean-Jacques Annaud avec Le Dernier loup (critique). Il s’agit de l’adaptation du best-seller « Le Totem du loup » de Liu Jiamin, publié en 2004, plus gros succès littéraire local depuis Le Petit Livre Rouge de Mao ! Le film a été un succès en Chine et en France, dépassant le million d’entrées, ce qui fut plutôt une surprise. La Chine n’a jamais remporté l’Oscar du film étranger, seuls Ju Dou de Yang Fengliang et Zhang Yimou en 1991, Adieu ma concubine de Chen Kaige en 1994 et Hero de Yimou à nouveau en 2003 ayant été nommés.

ph- Le Dernier loup

Jean-Jacques Annaud a déjà remporté ce prix pour La Victoire en chantant (Noirs et blancs en couleur en anglais) en 1977 au nom de la Côte d’Ivoire mais depuis, étrangement, malgré ses ambitions internationales, il ne s’est que très rarement retrouvé dans la course aux Oscars toutes catégories confondues. Nommé face à Gandhi en 1983, La Guerre du feu avait permis à Sarah Monzani et Michèle Burke de recevoir l’Oscar du maquillage. L’Ours fut nommé en 1990 pour le montage de Noëlle Boisson et L’Amant en 1993 pour sa photo signée Robert Fraisse.

Interrogé par le Hollywood Reporter, Jean-Jacques Annaud s’est réjoui de cette sélection relativement inattendue, même si peu de candidats sérieux se détachaient cette année dans la production chinoise : «Je suis très content pour mon équipe et mes acteurs. Ils ont travaillé avec moi avec tant de dévouement et je sens que c’est très important pour chacun d’eux. J’ai été si chaleureusement accueilli là-bas. Je suis reconnaissant à tous ceux qui ont été impliqués dans ce projet

Rappelons que James Horner a composé la musique de cette nouvelle lutte «annaudienne» entre un animal sauvage et l’Homme après L’Ours et Deux frères avec ses tigres. Il pourrait recevoir une citation posthume pour ce film ou La Rage au ventre voire The 33 si ce dernier sort en salles en Amérique avant la fin de l’année.

Ida de Pawel Pawlikowski a reçu l’Oscar du film étranger en février dernier, une première victoire pour un film polonais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici