News — 27 décembre 2014
Oscars 2015 : 114 bandes originales en lice

L’Académie des Oscars a annoncé la liste des 114 films dont les musiques originales peuvent prétendre à une nomination lors de la prochaine cérémonie. Les deux grandes bande-sons à base de batterie, Birdman et sont exclues de cette préliste. L’absence de ce dernier n’est pas si surprenante, la durée de la partition de Justin Hurwitz étant limitée et diluée dans des morceaux préexistant dont le thème de qui donne son titre.

antonio sanchez 2

Par contre celle de Birdman est plus marquante. Antonio Sanchez a été loué de tous pour sa première B.O. pour le film d’Alejandro González Iñárritu dans lequel il fait d’ailleurs des apparitions en live. Il est cité aux notamment et a remporté quelques prix dans les palmarès annoncés par plusieurs associations de critiques américains. Son appel de cette décision a été rejeté malgré des explications détaillées sur son implication dès l’origine du projet. Il a réagi officiellement à cette exclusion :
Ce fut un honneur pour moi de travailler sur ce film fantastique et de collaborer avec un réalisateur aussi brillant qu’Alejandro González Iñárritu. Je suis profondément déçu que ma musique ait été déclarée inéligible par la branche musicale de l’Académie, même après leur avoir communiqué une partition détaillée, une lettre du directeur de la section musique de la Fox et une description précise de ma collaboration avec Alejandro. Apparemment cette disqualification viendrait du fait que ma musique serait considérée comme étant diluée par la musique additionnelle. Je suis en profond désaccord avec cette idée. La musique dont se souviennent les spectateurs après avoir vu le film est celle que j’ai composée et qui continue à recevoir beaucoup de commentaires élogieux et des prix, ce qui me touche humblement. Certains des plus grands compositeurs sont membres de l’Académie et je suis vraiment attristé que ma musique n’ait pas reçu le soutien de la branche.
Il fut l’élève de Pat Metheny qui lui est en course pour le film espagnol Vivir es fácil con los ojos cerrados de David Trueba. S’il n’a aucune chance d’être cité, sa présence est ironique… En attendant de découvrir ce film en effet fantastique, il est possible de découvrir ci-dessous l’impressionnant travail créatif du compositeur mexicain pour Birdman, qui devrait rester comme l’une des partitions majeures de cette année 2015.

La musique de L’Interview qui tue ! (signée Henry Jackman) est dans la liste mais il n’est pas certain que sa sortie chaotique avec diffusion en parallèle en VOD lui permette d’être toujours éligible.


Avec 5 films cette année, pourrait se retrouver dans le quintet final pour d’éventuelles septième et huitième nominations grâce à et qui peuvent l’un comme l’autre lui permettre de gagner enfin ce trophée qui lui échappe depuis 2007 alors qu’il a depuis été quasiment nommé tous les ans, sauf en 2008 et 2012. Ses autres BO en lice : Invincible, et The .


D’autres candidats souvent nommés, jamais récompensés, ont composé des musiques remarquées : James Newton Howard pour Night Call (8 citations déjà), pour Le Juge (12 citations non transformées également). Le travail des moins expérimentés pour Une Merveilleuse histoire du temps et pour Under the Skin a lui aussi été apprécié.


et , récompensés pour The Social Network et nommés une nouvelle fois pour Millenium, reviennent dans la course pour Gone Girl de David Fincher et ont de grandes chances eux aussi de faire partie du quintet final. Autre candidat sérieux : Hans Zimmer pour Interstellar de Christopher Nolan . Par contre, on ne croit pas du tout aux chances d’une autre ancienne lauréate Rachel Portman qui a oeuvré sur L’Incroyable Histoire de Winter le dauphin 2 de Charles Martin Smith (oui, celui des Incorruptibles!). a obtenu trois oscars pour la première trilogie du Seigneur des Anneaux, mais n’a pas encore été cité pour celle du Hobbit et cela ne devrait pas changer avec la Bataille des Cinq Armées.


Parmi ceux dont les chances sont plus que limitées, notons la présence du grand compositeur Philip Glass, à qui l’on doit notamment la musique de Koyaanisqatsi, dans la liste pour Visitors de Godfrey Reggio, Nicole Renaud, la compositrice attitrée de Bill Plympton pour les merveilleux Amants électriques, du français Bruno Coulais pour son superbe Chant de la mer ou de Jonny Greenwood (de Radiohead), qualifié pour Inherent Vice alors que sa partition pour There will be blood ne l’avait pas été. Signalons encore la surprenante nomination de Haydn ! Bon, il s’agit de Lili Haydn mais faut pas chipoter…

Les 114 bandes originales en lice :

À la recherche de Vivian Maier, documentaire de John Maloof de Charlie Siskel – J. Ralph
Albert à l’ouest de Seth MacFarlane – Joel McNeely
Les Amants électriques de Bill Plympton – Nicole Renaud
American Nightmare 2: Anarchy de James DeMonaco – Nathan Whitehead
American Revolutionary: The Evolution of Grace Lee Boggs, documentaire de Grace Lee – Vivek Maddala
Anita, documentaire de Freida Lee Mock – Lili Haydn
Annabelle de John R. Leonetti – Joseph Bishara
At Middleton d’Adam Rodgers – Arturo Sandoval
Atlas Shrugged: Who Is John Galt? de James Manera – Elia Cmiral
Balade entre les tombes de Scott Frank – Carlos Rafael Rivera
Belle d’Amma Asante – Rachel Portman
Big Eyes de Tim Burton – Danny Elfman
Black Storm de Steven Quale – Brian Tyler
Les Boxtrolls de Graham Annable et Anthony Stacchi – Dario Marianelli
Brick Mansions de Camille Delamarre – Trevor Morris
Cake de Daniel Barnz – Christophe Beck
Calvary de John Michael McDonagh – Patrick Cassidy
Captain America: Le soldat de l’hiver d’Anthony Russo et Joe Russo – Henry Jackman
The Case against 8, documentaire de Ben Cotner et Ryan White – Blake Neely
Le Chant de la mer de Tomm Moore – Bruno Coulais
Comment tuer son boss 2 de Sean Anders – Christopher Lennertz
Le Conte de la Princesse Kaguya d’Isao Takahata – Joe Hisaishi
The Disappearance of Eleanor Rigby: Them de Ned Benson – Son Lux
Divergente de Neil Burger – Tom Holkenborg
Dracula Untold de Gary Shore – Ramin Djawadi
Draft Day d’Ivan Reitman – John Debney
Dragons 2 de Dean DeBlois – John Powell
Echo de Dave Green – Joseph Trapanese
Edge of Tomorrow de Doug Liman – Christophe Beck
Equalizer d’Antoine Fuqua – Harry Gregson-Williams
Exodus – Gods and Kings de Ridley Scott – Alberto Iglesias
Fury de David Ayer – Steven Price
Garnet’s Gold, documentaire d’Ed Perkins – J. Ralph
Girl on a Bicycle de Jeremy Leven – Craig Richey
The Giver – Le passeur de Phillip Noyce – Marco Beltrami
Godzilla de Gareth Edwards – Alexandre Desplat
Gone Girl de David Fincher – Trent Reznor and Atticus Ross
The Good Lie de Philippe Falardeau – Martin Léon
The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson – Alexandre Desplat
La Grande Aventure Lego de Phil Lord et Christopher Miller – Mark Mothersbaugh
Grizzly, documentaire d’Alastair Fothergill et Keith Scholey – George Fenton
The Great Flood, documentaire de Bill Morrison – Bill Frisell
Hercule de Brett Ratner – Fernando Velázquez
The Hero of Color City de Frank Gladstone – Zoë Poledouris-Roché et Angel Roché Jr
Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées de Peter Jackson – Howard Shore
The Homesman de Tommy Lee Jones – Marco Beltrami
Les Recettes du bonheur de Lasse Hallström – A.R. Rahman
Hunger Games: La révolte – 1ère partie de Francis Lawrence – James Newton Howard
I, Origins de Mike Cahill – Will Bates et Phil Mossman
The Imitation Game de Morten Tyldum – Alexandre Desplat
L’Incroyable Histoire de Winter le dauphin 2 de Charles Martin Smith – Rachel Portman
Inherent Vice de Paul Thomas Anderson – Jonny Greenwood
Interstellar de Christopher Nolan – Hans Zimmer
L’Interview qui tue – Henry Jackman (sous réserve)
Invincible d’Angelina Jolie – Alexandre Desplat
Jal de Girish Malik – Sonu Nigam et Bickram Ghosh
Le Juge de David Dobkin – Thomas Newman
Kochadaiiyaan de Soundarya Rajinikanth – A.R. Rahman
Le Labyrinthe de Wes Ball – John Paesano
La Légende de Manolo de Jorge R. Gutierrez – Gustavo Santaolalla et Tim Davies
The Liberator d’Alberto Arvelo – Gustavo Dudamel
Life Itself, documentaire de Steve James – Joshua Abrams
Lucy de Luc Besson – Eric Serra
Maléfique de Robert Stromberg – James Newton Howard
Merchants of Doubt, documentaire de Robert Kenner – Mark Adler
Million Dollar Arm de Craig Gillespie – A.R. Rahman
M. Peabody et Sherman : les voyages dans le temps de Rob Minkoff – Danny Elfman
Mr. Turner de Mike Leigh – Gary Yershon

Mise à l’épreuve de Tim Story – Christopher Lennertz

Le Monde magique d’Oz de Will Finn et Dan St. Pierre – Toby Chu
Monuments Men de George Clooney – Alexandre Desplat
A Most Violent Year de J.C.Chandor – Alex Ebert

My Old Lady d’Israel Horovitz – Mark Orton
Night Call de Dan Gilroy – James Newton Howard
Ninja Turtles de Jonathan Liebesman – Brian Tyler
Noë de Darren Aronofsky – Clint Mansell
No God, No Master de Terry Green – Nuno Malo
Non-Stop de Jaume Collet-Serra – John Ottman
Nos étoiles contraires de Josh Boone – Mike Mogis
Les Nouveaux Héros de Don Hall et Chris Williams – Henry Jackman
Les Nouveaux Sauvages de Damián Szifrón – Gustavo Santaolalla
La Nuit au musée: Le Secret des Pharaons de Shawn Levy – Alan Silvestri
The One I Love de Charlie McDowell – Danny Bensi and Saunder Jurriaans
Ouija de Stiles White – Anton Sanko
Paddington de Paul King – Nick Urata
Les Pingouins of Madagascar d’Eric Darnell et Simon J. Smith – Lorne Balfe
La Planète des Singes : l’affrontement de Matt Reeves – Michael Giacchino

Pompéi de Paul W.S. Anderson – Clinton Shorter
Quand vient la nuit de Michaël R. Roskam – Marco Beltrami et Buck Sanders
Red Army, documentaire de Gabe Polsky – Christophe Beck et Leo Birenberg
Rocks in My Pockets de Signe Baumane – Kristian Sensini
Rosewater de Jon Stewart – Howard Shore
St Vincent de Theodore Melfi – Theodore Shapiro
Le Sel de la terre, documentaire de Juliano Ribeiro Salgado et Wim Wenders – Laurent Petitgand
Secrets d’état de Michael Cuesta – Nathan Johnson
Selma d’Ava DuVernay – Jason Moran
The Signal de William Eubank – Nima Fakhrara
Snowpiercer – le transperceneige de Bong Joon-ho – Marco Beltrami
Still Alice de Richard Glatzer et Wash Westmoreland – Ilan Eshkeri
That Awkward Moment de Tom Gormican – David Torn
This Is Where I Leave You – Michael Giacchino
Tracks de John Curran – Garth Stevenson
Transformers: l’âge de l’extinction de Michael Bay – Steve Jablonsky
300: La naissance d’un empire de Noam Murro – Tom Holkenborg
22 Jump Street de Phil Lord et Christopher Miller – Mark Mothersbaugh
Un amour sans fin de Shana Feste – Christophe Beck et Jake Monaco
Under the Skin de Jonathan Glazer – Mica Levi
Une Merveilleuse histoire du temps de James Marsh – Jóhann Jóhannsson

Virunga, documentaire d’Orlando von Einsiedel – Patrick Jonsson
Visitors de Godfrey Reggio – Philip Glass
Vivir es fácil con los ojos cerrados de David Trueba – Pat Metheny
Les Voies du destin de Jonathan Teplitzky – David Hirschfelder
Walking with the Enemy de Mark Schmidt – Timothy Williams
X-Men: Days of Future Past de Bryan Singer – John Ottman

Articles semblables

Partage

Auteur

Pascal Le Duff
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *