Nyon 2021 : Emmanuel Carrère invité d’honneur

0
505

© 2021 Visions du réel Tous droits réservés

L’un des premiers festivals majeurs à avoir dû expérimenter une édition entièrement en ligne au printemps dernier, Visions du réel 2021 à Nyon en Suisse commence doucement à prendre forme. La 52ème édition de ce festival spécialisé dans le documentaire devrait ainsi avoir lieu du jeudi 15 au dimanche 25 avril prochains. Elle dispose désormais d’un invité d’honneur, dont le nom a été révélé en début de semaine dernière, le lundi 11 janvier. Il s’agit de l’écrivain, scénariste et réalisateur français . L’hommage s’articulera autour d’une masterclass le mardi 20 avril, d’une carte blanche et de la présentation du documentaire Retour à Kotelnitch, le premier film que Carrère avait réalisé en 2003. Comme ce fut le cas dans le passé, la Cinémathèque suisse et l’École cantonale d’art de Lausanne ont répondu présentes en tant que partenaires officiels de cette invitation.

L’Adversaire © 2002 Emilie De La Hosseraye / Les Films Alain Sarde / Vértigo Films / France 3 Cinéma /
Bac Films Distribution Tous droits réservés

Avant tout connu comme auteur, Emmanuel Carrère (* 1957, contrairement à ce qui est indiqué sur le site officiel du ) avait commencé sa carrière littéraire dans les rédactions des magazines de cinéma Positif et Télérama. Son premier ouvrage, paru en 1982 aux éditions Edilig, avait pour sujet le travail du réalisateur allemand Werner Herzog, lauréat du prix Maître du réel en 2019. Quatre romans plus tard, il signe La Classe de neige en 1995, qui sera adapté au cinéma par Claude Miller en 1998. De même pour L’Adversaire, publié chez P.O.L. en l’an 2000 et adapté sur grand écran deux ans plus tard par Nicole Garcia.

Retour à Kotelnitch © 2003 Roissy Films / Les Films des Tournelles / Diaphana Distribution Tous droits réservés

Puis, en 2003, il passe à la réalisation par le biais du documentaire Retour à Kotelnitch, sélectionné au Festival de Venise. Son premier long-métrage de fiction, La Moustache, adapté de son propre roman, avec Emmanuelle Devos et Vincent Lindon, Emmanuel Carrère le voit sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes en 2005. Enfin, on attend avec impatience la sortie de son troisième film Le Quai d’Ouistreham, cette fois-ci adapté du livre de Florence Aubenas, avec Juliette Binoche dans le rôle principal. Entre-temps, l’écrivain avait rédigé une série de récits, dont « Limonov », prix Renaudot en 2011.

La Moustache © 2005 Nathalie Eno / Les Films des Tournelles / France 3 Cinéma / Pathé Tous droits réservés

Emmanuel Carrère est le huitième invité d’honneur du festival Visions du réel. Ou bien, plus précisément, il en est le premier, puisque ses sept prédécesseurs ont eu le titre de Maître du réel, d’après le nom du prix, modifié à partir de cette année dans une volonté de simplification et d’ouverture. Depuis le réalisateur suisse Richard Dindo en 2014, ses lauréats ont été Barbet Schroeder, Peter Greenaway, Alain Cavalier, Claire Simon, Werner Herzog et Claire Denis. Cette dernière avait déjà dû se prêter à l’exercice de la masterclass sous forme de visioconférence fin avril 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici