Nuit du PIFFF spécial Vampires

0
202

Le soir du 21 mars 2015, le () organise sa première soirée au Grand Rex (1, boulevard Poissonnière – 75002 Paris) de 22h00 jusqu’à l’aube, au tarif unique de 20 euros. En attendant la 5ème édition de son Festival d’automne annuel qui prendra pour la première fois ses quartiers dans cette salle mythique (voir news ici), voici quatre classiques du genre qui ont chacun contribué à la belle vitalité du genre. Ils sont présentés dans leur version uncut et en version originale sous-titrée français :

nuit vampires 31 mars grand rex

de Terence Fisher (Grande-Bretagne – 1958)

Le film qui a lancé toute une génération d’adorateurs-cinéphiles-historiens évoqués avec émotion et sincérité dans l’ouvrage Dans les griffes de la Hammer de Nicolas Stanzik. La première apparition de Christopher Lee sur les marches d’un grand escalier reste l’une des images emblématiques de la célèbre firme anglaise.
Aux frontières de l’aube de Kathryn Bigelow (Etats-Unis – 1988)

Lors de la sortie de ce long-métrage de la désormais oscarisée cinéaste, les étaient passés de mode, elle fut l’une de ceux (avec Coppola et son Dracula en 1992 puis Joss Whedon avec la série Buffy) à avoir relancé l’intérêt pour les mordeurs de gorges (là c’est presque une contrepèterie tirée par les cheveux).
de John Carpenter (Etats-Unis – 1997)

Un divertissement d’action efficace signé du grand Carpenter, avec James Woods en chasseur de , Sheryl Lee en vampirette et Thomas Ian Griffith en dangereux vampire…
de Tomas Alfredson (Suède – 2008) (critique)

Adapté d’un roman de John Ajvide Lindqvist, ce drame mêle avec force et imagination les affres de l’adolescence avec un cinéma de genre déchaîné et fascinant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici