NIFFF 2016 : ça commence demain !

1
41

neufchatel film festival 2016

Vendredi 1er juillet, Neuchâtel accueillera la 15ème édition du . Pour ceux qui ne connaissent pas, ce n’est pas une onomatopée mais bien un festival, l’abréviation se traduisant par : . Cette édition mettra à l’honneur , l’un des plus grands réalisateurs de films d’horreur de l’histoire du cinéma, rien que ça. Avec au compteur des chefs d’œuvre tels que , L’Antre de la folie (voir la critique de votre serviteur ici) ou encore . Le festival en profite donc pour mettre dans son programme une partie rétrospective sur le fameux réalisateur, ce qui permettra à certains de découvrir sa filmographie et à d’autres de juste reprendre leur pied sur des œuvres où la musique viscérale joue un rôle non négligeable. D’ailleurs, le mardi 5 juillet à 20h, les festivaliers auront droit à un concert live de John Carpenter en personne !

JOHN CARPENTER

Pour ceux qui ne sont pas du genre à conduire des voitures possédées ou à porter un masque pour poignarder sauvagement ce qui se trouvent sur leur passage, bref qui ne sont pas clients des films du Big John (il faut dire que sa filmographie contient certaines erreurs de parcours), qu’ils ne s’inquiètent pas ! Le festival regorge d’autres films classés selon des thématiques précises.

Les films en compétition internationale, New Cinema From Asia (qui porte bien son nom), Films Of The 3rd Kind (des films qui ne font pas tout à fait partie du genre fantastique), Ultra Movies (des films très décalés ou très gore, voire les deux), une carte blanche à une personnalité suisse (des films choisis par…Darius Rochebin ! Comment ça vous n’êtes pas surexcité à cette idée ?). Le NIFFF regorge encore de biens d’autres thématiques présentant chacune plusieurs films, je vous renvoie au site du festival pour vous faire un avis sur la programmation.

JOHN CARPENTER concert

Mis à part John Carpenter, d’autres invités seront de la partie. (à ne pas confondre avec , même si un de ses films est aussi au programme) sera sur place pour présenter son nouveau film en compétition internationale, Detour, où un jeune homme décide de tuer son beau-père. Ce réalisateur anglais compte déjà de très bons films à sa filmographie comme ou (pour ceux qui sont en manque de ). L’américain (qui n’est pas le fils de Dick) sera aussi présent avec un film fort intéressant au sortir de l’E3 : Creative Control. En effet, l’histoire s’intéresse à un jeune cadre qui doit faire la promo d’un nouveau dispositif de réalité augmentée, il va alors faire vivre ses fantasmes inavoués (ça promet). Le festival comptera encore bien d’autres invités de plusieurs origines, ainsi que des suisses !

Enfin, comme le NIFFF ce n’est pas que des films, il y aura aussi des conférences. Imaging the future s’intéressera aux effets spéciaux et aux jeux vidéo. Series storyworlds se concentrera sur les séries télé, véritable phénomène vu leur succès, Le créateur de Hap and Leonard, le scénariste de Braquo et la scénariste de Wolfblood seront présents pour en parler. New worlds of fantasy fera un tour d’horizon sur les créations suisses en matière de polar ou (dans une seconde partie) sur la carrière de Frederik Peeters (un bédéaste très talentueux).

Voilà, c’était donc un petit résumé sur ce qui vous attendra à Neuchâtel la semaine à venir. Quant à moi, en bon suisse que je suis, je vais préparer mes bagages et vous ferai part à mon retour des films que j’ai pu voir. NIFFF me voici !

L’agenda complet est à retrouver en cliquant sur cette phrase de conclusion !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici