Menace d’état

0
658
sean bean

afficheMenace d’état

Angleterre : 2012
Titre original : Cleanskin
Réalisateur : Hadi Hajaig
Scénario : Hadi Hajaig
Acteurs : Sean Bean, Abhin Galeya, Charlotte Rampling
Distribution : Wild Side
Durée : 1h48
Genre : Thriller
Date de sortie : 26 septembre 2012 – En DVD/BR uniquement

Globale : [rating:2.5][five-star-rating]

Un Direct-to-Video (ou DTV) est l’argument par excellence pour se méfier de la qualité d’un film, surtout quand il traite d’islamisme et de terrorisme. Mais avec un casting prometteur et distribué par Wild Side (The Walking Dead, Eva, Drive) on aurait tord de se priver.

Synopsis : Ewan est un agent des services secrets chargé de traquer et d’éliminer les terroristes cachés à Londres. Ash, citoyen anglais sans histoires, se laisse embrigader dans l’extrémisme et prend la tête d’une cellule terroriste, extrêmement dangereuse. Commence alors une traque sans merci entre deux adversaires redoutables…

sean bean

D’un extrémisme à l’autre

Le film se découpe en deux histoires distinctes, entre présent et passé, entre valeurs occidentales et Islam. D’un côté Ewan (Sean Bean), un agent secret ayant perdu foi en tout depuis la mort de sa famille, se perd dans sa traque incessante de l’ennemi de la patrie. De l’autre Ash (Abhin Galeya) jeune étudiant d’origine maghrébine va subir un lavage de cerveau qui va le pousser à la radicalisation. D’un côté l’Islam radical qui mène au terrorisme; en face un autre type d’extrémisme : le pouvoir en place prêt à tout pour imposer des idées politiques, même à créer des coupables, et Sean Bean devenu ultra-radical envers les musulmans.

Malheureusement, le film n’est pas passionnant déjà parce qu’il n’est pas subtil. Trop manichéen, le scénario tente de nous expliquer la conversion du jeune Ash de jeune étudiant idéaliste en machine à tuer divine, mais il n’y a pas grande transition dans son psyché, entre l’instant où il est humain et celui où il devient radical. Pire, on ne comprend pas vraiment ce qui motive le jeune homme à cette conversion si ce n’est qu’il est facilement influençable. De son côté Sean Bean semble ne plus ressentir aucune empathie, voit l’islamiste de partout, est une vraie machine à tuer. Les vagues hésitations qu’il peut éprouver ne sont jamais développées et sont balayées en vitesse par le réalisateur. Menace d’état ne brille pas non plus par sa mise en scène plutôt convenue et sans personnalité aucune, l’équipe technique se contentant du minimum syndical. Pourtant, il en ressort une impression plutôt neutre: on ne peut pas dire que le film soit mauvais, il développe une argumentation parfois intéressante sur ce qui pousse un être humain à devenir extrême, mais il n’est pas passionnant non plus par son traitement trop lisse.

 

Résumé

Un film trop convenu et manichéen pour susciter l’émoi, desservi qui plus est par une mise en scène assez froide. Heureusement, un casting sans faille et des thématiques intéressantes viennent relever l’intérêt de l’ensemble.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=DOniu0O0MPk[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici