Critique : Love, et autres drogues

1
325
Love, et autres drogues

Love, et autres drogues,

USA : 2010
Titre original : Love and Other Drugs
Réalisateur :
Scénario : d’après loeuvre de Jamie Reidy
Acteurs : , , ,
Production : Twentieth Century Fox France
Durée : 1h52
Genre : Comédie, romance
Date de sortie : 29 décembre 2010

3/5

Love, et autres drogues est une comédie américaine réalisée par Edwad Zwick. Le réalisateur plutôt habitué aux films d’action (Le dernier Samouraï, Blood Diamond, Les Insurgés) n’en est pas à son premier essai dans la comédie. En effet, il a déjà mis en scène des films plus romancés tels que Légende d’automne en 1995.

Synopsis : New York, les années 90. Jamie est un jeune commercial redoutable dont l’assurance – et le physique avantageux – sévissent aussi bien auprès des femmes que dans l’univers implacable de l’industrie pharmaceutique où, entre antidépresseurs et dopants sexuels, il parvient finalement à tout vendre.

Mais il y a une personne qui semble insensible aux charmes de Jamie : Maggie. Une jeune femme très séduisante et furieusement indépendante qui, comme Jamie, fuit l’engagement émotionnel, mais pour des raisons très différentes. Elle est atteinte d’une maladie chronique et a décidé de vivre uniquement au jour le jour.

Malgré eux, ce qui devait être une histoire sans lendemain va alors s’intensifier. Tous deux vont bientôt voir leurs principes respectifs malmenés et devenir accros à la plus puissante des drogues qui soit : l’amour. (Allociné)

Love, et autres drogues

Love, et autres drogues est l’adaptation d’un roman de Jamie Reidy « Hard Sell: The Evolution of a Viagra Salesman« , dans lequel l’auteur raconte sa propre expérience au sein des laboratoires Pfizer à la fin des années 90. Il s’agit d’une époque charnière aux USA puisque c’est à ce moment que les laboratoire pharmaceutiques ont été autorisés à communiquer sur leurs produits, et à donner des échantillons aux médecins afin de booster les ventes. C’est également à cette époque que le viagra a fait son apparition, produit qui permettra à notre héros de gagner beaucoup d’argent.

C’est donc dans ce contexte qu’on assiste à la rencontre entre ce beau commercial et cette charmante jeune femme atteinte de la maladie de Parkinson. Et sous ses airs simplistes, notamment suggérés par la bande annonce et le titre du film vraiment très mauvais, on se rend compte que le scénario est touchant et on se prend d’affection pour ces 2 héros. La première partie est nettement tournée vers la comédie très légère, tandis que la seconde moitié du film est plus sentimentale et ressemble davantage à une romance. L’ensemble fonctionne à merveille.

La réalisation est fluide et on sent le métier d’Edward Zwick. Il arrive parfaitement à emballer les scènes de comédie, jouées sur un rythme soutenu, tandis que pour les scènes tendres les plans sont bien plus lents et la caméra plus proche des acteurs pour donner un sentiment d’intimité. On lui reprochera toutefois des latences et des longueurs dans la seconde partie très néfaste pour l’ensemble du film. 15 à 30 minutes auraient pu être coupées sans problème.

Love, et autres drogues

Le duo d’acteurs Jake Gyllenhaal et Anne Hathaway se retrouve pour la seconde fois après Le Secret de Brokeback Mountain. L’alchimie entre les 2 acteurs fonctionne à merveille et le couple est beau et magique. Anne Hathaway dans le rôle d’une malade de Parkinson joue la dure pour cacher sa personnalité fragile. Tout simplement brillante. Très à l’aise dans son rôle, l’actrice semble prendre une autre dimension par rapport à ses films précédents. Jake Gyllenhaal dans le rôle du commercial beau gosse est malheureusement bien en-dessous. Il fait partie de ces nouveaux acteurs américains à la belle gueule et aux muscles saillants mais qui ont oublié de prendre des cours de comédie.

Résumé :

Love, et autres drogues est au final une bonne comédie. Dommage que le film souffre d’une promotion, d’une bande annonce et d’un titre aussi mauvais. Sa force tient essentiellement dans un scénario original, basé sur une histoire vraie, qui mélange habillement la comédie et la romance. Enfin, mention spéciale pour Anne Hathaway, excellente dans son rôle.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=6EOuQhzY7nA[/youtube]

1 COMMENTAIRE

  1. Une bonne petite comédie américaine qui se laisse bien regarder sans se prendre la tête. Quelques scènes d’émotions, du rire et de la nostalgie. Un bon moment passé à regardé ce film. Merci pour votre avis qui a été décisionnaire dans le choix de regarder ce film.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici