L’Institut Français lance son offre à la carte jusqu’au 13 juillet 2020

0
350

© 2020 Tous droits réservés

Patience, patience, les salles de cinéma rouvriront bientôt en France ! Ailleurs dans le monde, la situation pandémique est hélas plus variable. C’est aussi pour cette raison que l’Institut Français vient de lancer une offre gratuite en ligne, disponible sur son site. Pendant un mois, jusqu’au lundi 13 juillet inclus, il sera possible à travers la planète d’y regarder dix longs-métrages et onze courts-métrages, pour la plupart français ou africains, grâce à l’opération « IFcinéma à la carte ». Afin de faciliter l’accès au plus grand nombre de spectateurs internationaux, les films bénéficient de nombreuses options de sous-titrage, au moins en anglais et espagnol, mais pour certains également en portugais, italien, arabe, hébreu, grec, russe, japonais, thaï, serbe, bulgare, polonais, turc et hongrois.

Sous la double tutelle des ministères des Affaires étrangères et de la Culture, l’Institut Français répond ainsi présent à sa mission de l’action culturelle extérieure de la France. Pour cela, il s’appuie sur le vaste réseau des services culturels des Ambassades françaises, des Instituts Français – précisément – et des Alliances Françaises, présents dans de très nombreux pays. Son catalogue de films, dont les œuvres proposées gracieusement sont issues, compte près de 4 200 titres (2 500 films français et 1 700 films africains), à la disposition des organisateurs de projections institutionnelles dans des contextes et vers des publics les plus diversifiés.

Pour rappel, l’Institut Français remplit également son rôle d’établissement public par le biais du programme La Fabrique Cinéma, censé repérer et valoriser des cinéastes et producteurs des pays du Sud et émergents. Parmi les films soutenus de la sorte qui ont vu leur processus artistique et financier aboutir et sortir récemment en salles en France, on peut citer Amal de Mohamed Siam, La Miséricorde de la jungle de Joel Karekezi et Le Miracle du saint inconnu de Alaa Eddine Aljem. Le parrain de l’édition 2020, qui n’a pas pu se tenir comme d’habitude en parallèle du Festival de Cannes, est le réalisateur et producteur Rachid Bouchareb (Le Flic de Belleville). Il donnera une masterclass sur la page Facebook de l’Institut Français demain, le samedi 13 juin à 10h00, heure de Paris.

L’Effet aquatique © 2016 Ex Nihilo / Le Pacte Tous droits réservés

Les longs-métrages

(Belgique / 2015) de Joachim Lafosse, avec Vincent Lindon et Louise Bourgoin

(France / 2017) de Nicolas Silhol, avec Céline Sallette et Lambert Wilson

L’Effet aquatique (France / 2016) de Solveig Anspach, avec Florence Loiret-Caille et Samir Guesmi

(France / 2016) de Sébastien Laudenbach

Keteke (Ghana / 2017) de Peter Sedufia, avec Adjetey Ananag et Lydia Forson

(France / 2015) de Rudi Rosenberg, avec Rephaël Ghrenassia et Joshua Raccah

(France / 2016) de Xavier De Lauzanne

(Kenya / 2018) de Wanuri Kahiu, avec Samantha Mugatsia et Sheila Munyiva

(France / 2016) de Olivier Babinet

(France / 2011) de Jean-François Laguionie


La Jeune fille sans mains © 2016 Les Films Sauvages / Les Films Pelléas / Shellac Tous droits réservés

Les courts-métrages

9.58 (France / 2017) de Louis Aubert, avec Théo Christine et Thierry René

Afrique sur Seine (Sénégal / 1955) de Paulin Soumanou Vieyra, Mamadou Sarr et Jacques Melo Kane

Le Bûcheron des mots (France / 2009) de Izu Troin

La Cage (France / 2016) de Loïc Bruyère

Dunk (France / 2018) de Sophie Martin, avec Inès Tiphanie et Louise Malek

Les Filles (France / 2015) de Alice Douard, avec Solène Rigot et Salomé Richard

Huit (France / 2018) de Mathieu Mouterde, avec Léo Dumortier et Philippe Cariou

Malika et la sorcière (Burkina Faso / 2014) de Nabaloum Boureima

Le Sens du toucher (France / 2014) de Jean-Charles Mbotti Malolo

Le Skate moderne (France / 2014) de Antoine Besse

Le Vélo de l’éléphant (Belgique / 2014) de Olesya Shchukina

Swagger © 2016 Ronan Merot / Rezo Films Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici