Les sorties du 7 octobre 2020

0
317

Israël Le Voyage interdit © 2020 Michael Roman / Ziva Postec Films / Naouel Films / Nour Films Tous droits réservés

Il y a beaucoup de films à l’affiche en ce premier mercredi du mois d’octobre ! Près de vingt titres devront se disputer les faveurs des spectateurs, toujours aussi peu nombreux à avoir retrouvé le chemin des salles obscures depuis le déconfinement. Le bon côté de cette sélection hebdomadaire abondante, c’est qu’on y trouve plusieurs documentaires dignes d’intérêt, ainsi qu’un quota non négligeable de films réalisés par des femmes. L’aspect déjà plus inquiétant, c’est qu’on a du mal à y déceler quelque locomotive commerciale que ce soit, en mesure de compenser l’absence durable des grosses productions américaines. Celles-ci ont en effet abandonné ces derniers jours leurs plans de sortie mondiale, préférant attendre des jours post-épidémie plus cléments d’ici 2021, voire plus tard encore.

Néanmoins, il y a amplement de quoi remplir votre emploi du temps cinéma cette semaine. Notamment à travers nos trois coups de cœur habituels, qui penchent en majorité du côté du documentaire. Le plus révélateur de l’époque mercantile dans laquelle on vit plus que jamais, crise économique ou pas, c’est le brésilien de Marcelo Gomes. Le registre est complètement différent dans Israël Le Voyage interdit de Jean-Pierre Lledo, un retour aux sources épique en quatre épisodes, répartis sur les quatre mercredis du mois, où les grandes tribulations de l’Histoire israélienne sont abordées par le prisme de l’histoire d’une famille éclatée.

L’Iran et Israël sont plus que jamais des ennemis jurés. Heureusement, le cinéma nous permet de réduire ce grand écart cette semaine, grâce au coup de cœur de notre cher confrère Jean-Jacques. Dans de Massoud Bakhshi, la modernité des médias se heurte magistralement aux mœurs archaïques d’un pays, qui se trouve depuis des années au carrefour de toutes les influences imaginables.

© 2019 Omega Films / Doha Film Institut / Tamasa Distribution Tous droits réservés

Les clichés sur le rôle des femmes sont plutôt astucieusement démentis dans les trois autres films qui peuvent valoir le détour à partir d’aujourd’hui. Dans L’Enfant rêvé de Raphaël Jacoulot – également apprécié par Jean-Jacques – , la question de la maternité est traitée sur le ton du thriller chabrolien. Dans l’italo-argentin de Maura Delpero, le sort des enfants n’est guère plus reluisant. Enfin, Sister de Svetla Tsotsorkova et son personnage principal, une menteuse invétérée, témoigne de la bonne santé du cinéma de l’Europe de l’Est, hélas trop peu distribué en France !

Parmi les titres grand public, il n’y a pas grand-chose qui nous dit. Et vous ? Auriez-vous envie de frissonner avec Emily Mortimer dans une maison reculée dans de Natalie Erika James ? Ou bien, êtes-vous prêts à regarder l’immense Robert De Niro faire le cabotin en fin de carrière – de tristes souvenirs de Walter Matthau dans Denis la menace de Nick Castle nous reviennent – dans Mon grand-père et moi de Tim Hill ? L’option la moins pénible pourrait alors être la comédie française Parents d’élèves de Noémie Saglio, malgré ses deux vedettes Vincent Dedienne et Camélia Jordana, à notre goût un peu surexposées en ce moment.

© 1979 Anthea Film / New Line Cinema / Carlotta Films Tous droits réservés

Le refuge du cinéma américain se situe cette semaine auprès des ressorties. Car toutes les trois font honneur à une cinématographie nationale à l’avenir plus qu’incertain, en tout cas sur grand écran. Tandis que le multi-oscarisé de Jonathan Demme n’a rien d’une rareté, ne serait-ce qu’à cause de sa ressortie précédente il y a deux ans seulement, le duo de films de John Huston attire davantage notre curiosité cinéphile.

On a certes déjà vu et Le Malin, et , il y a fort longtemps. Mais les retrouver de la sorte, rapprochés et dans des conditions de projection idéales, c’est l’occasion rêvée pour apprécier pleinement le talent iconoclaste du réalisateur à la fin de carrière prodigieuse !


Les 7 vies de Madeleine Riffaud de Jorge Amat (France, Documentaire, 1h30)

Aland de Thomas Germaine (France, Drame, 1h16, distribué sur 1 copie) avec Thomas Germaine, Gaspard Martin-Laprade et Marja Skaffari

de Davy Durand, Vincent Patar et Stéphane Aubier (France, Animation, 1h02, distribué sur 119 copies)

En attendant le carnaval de Marcelo Gomes (Brésil, Documentaire, 1h25, distribué sur 18 copies)

L’Enfant rêvé de Raphaël Jacoulot (France, Drame, 1h47, distribué sur 198 copies) avec Jalil Lespert, Louise Bourgoin et Mélanie Doutey (critique)

Les Guerriers de l’Himalaya de Jerzy Porebski (Pologne, Documentaire, 0h59, distribué sur 5 copies)

Israël Le Voyage interdit Partie I : Kippour de Jean-Pierre Lledo (Israël, Documentaire, 2h20, distribué sur 10 copies)

de Takashi Yamazaki (Japon, Animation, 1h33)

Maternal de Maura Delpero (Italie, Drame, 1h31, distribué sur 75 copies) avec Lidiya Liberman, Denise Carrizo et Augustina Malale

Mon grand-père et moi de Tim Hill (États-Unis, Comédie, 1h38, distribué sur 150 copies) avec Robert De Niro, Uma Thurman et Rob Riggle

Parents d’élèves de Noémie Saglio (France, Comédie, 1h29) avec Vincent Dedienne, Camélia Jordana et Oscar Pauleau

Relic de Natalie Erika James (États-Unis, Horreur, 1h30) avec Emily Mortimer, Robyn Nevin et Bella Heathcote

Sister de Svetla Tsotsorkova (Bulgarie, Drame, 1h37, distribué sur 6 copies) avec Monika Naydenova, Svetlana Yancheva et Elena Zamyarkova

de Cheyenne-Marie Carron (France, Drame, 2h00, distribué sur 1 copie) avec Florence Eugène, François Pouron et Sabrina Verrier

de Etienne Faure (France, Thriller, 1h30) avec Paul Bartel, Emile Berling et Alain Fabien Delon

de Svitlana Smirnova (Ukraine, Documentaire, 1h01)

Yalda La Nuit du pardon de Massoud Bakhshi (Iran, Drame, 1h29, distribué sur 86 copies) avec Sadaf Asgari, Behnaz Jafari et Babak Karimi (critique)

Reprises

Au-dessous du volcan (1984) de John Huston (États-Unis, Drame, 1h52, distribué sur 5 copies) avec Albert Finney, Jacqueline Bisset et Anthony Andrews

Le Malin (1979) de John Huston (États-Unis, Drame, 1h45, distribué sur 5 copies) avec Brad Dourif, Harry Dean Stanton et Ned Beatty

Le Silence des agneaux (1990) de Jonathan Demme (États-Unis, Thriller, 1h58, distribué sur 4 copies) avec Jodie Foster, Anthony Hopkins et Scott Glenn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici