Les sorties du 6 juillet 2016

1
225

SurQuelPiedDanser

C’est la dernière ligne droite avant l’été. Les vacances scolaires viennent de commencer et l’emprise du foot ne se fera plus sentir que jusqu’à dimanche soir au plus tard, lors de la finale de la coupe d’Europe, avec ou sans une participation française. Les salles de cinéma auront alors tout leur temps de mobiliser une foule de spectateurs avant le début des Jeux olympiques à Rio De Janeiro, même si l’impact de cette manifestation sportive sur les entrées reste moindre. Et même le ballon rond n’a pas complètement chassé les cinéphiles des salles obscures, comme le démontre le box-office du mois passé, somme toute assez correct. En tout cas, le programme des sorties de la semaine se montre une fois de plus sous son meilleur jour, puisque une quinzaine de films s’y bouscule afin d’attirer votre attention.

Irreprochable

Le plus sympathique d’entre eux est probablement le mi-musical, mi-social Sur quel pied danser de Kostia Testut et Paul Calori ou la symbiose parfaite entre le cinéma engagé et la comédie musicale. A ses côtés Ramzy – sans Eric – s’essaye également à la comédie au ton décalé dans Hibou, alors que l’obsession que le personnage interprété par Marina Foïs cultive pour le toujours aussi craquant Jérémie Elkaïm dans Irréprochable de Sébastien Marnier n’a rien de marrant. Les choses deviennent carrément très glauques dans l’orgie trash de Philippe Grandrieux, Malgré la nuit. Et le climat oppressant dans le coréen The Strangers de Na Hong-jin crée un contraste aigu avec le volontarisme innocent à l’œuvre dans l’indien Sultan de Ali Abbas Zafar et l’autrichien L’Aigle et l’enfant de Gerardo Olivares et Otmar Penker avec un Jean Reno toujours en quête de navets improbables. Enfin, Hollywood fait essentiellement du surplace cette semaine, avec une suite – Nos pires voisins 2 de Nicholas Stoller – et un remake – Tarzan de David Yates – qui n’apportent rien de majeur à leurs univers respectifs.

PlaneteDesVampires

Nous avons gardé le meilleur pour la fin, avec un choix de reprises de (très) grande qualité. Ils n’ont beau être qu’au nombre de trois, ces films nous tiennent particulièrement à cœur. A commencer par le jubilatoire et méchant Un mariage, dans lequel Robert Altman prouve sans l’ombre d’un doute qu’entre Nashville et Short cuts, il est toujours le maître incontesté de la farce chorale. Mario Bava était, lui, abonné à un type de cinéma moins sophistiqué, quoique tout aussi jouissif, malgré ou justement à cause des décors en carton-pâte de La Planète des vampires. Enfin, Jean-Luc Godard reste pareil à lui-même dans Masculin féminin, un film qui reflète bien son époque tout en procédant avec intelligence au démontage des règles, côté mœurs et côté narration.


L’Aigle et l’enfant de Gerardo Olivares et Otmar Penker (Autriche, Drame, 1h36) avec Jean Reno, Manuel Camacho et Tobias Moretti

Hibou de Ramzy Bedia (France, Comédie dramatique, 1h23, distribué sur 102 copies) avec Ramzy Bedia, Elodie Bouchez et Lucie Laurier

Humeur liquide de Rodolphe Viémont (France, Documentaire, 0h52)

Irréprochable de Sébastien Marnier (France, Thriller, 1h43) avec Marina Foïs, Jérémie Elkaïm et Josephine Japy

Je me tue à le dire de Xavier Seron (Belgique, Comédie dramatique, 1h30, distribué sur 14 copies) avec Jean-Jacques Rausin, Serge Riaboukine et Myriam Boyer

Malgré la nuit de Philippe Grandrieux (France, Drame, 2h36, distribué sur 6 copies) avec Kristian Marr, Ariane Labed et Roxane Mesquida

https://youtu.be/x63DnJ94YKs

Moi Olga de Petr Kazda et Thomas Weinreb (Tchéquie, Drame, 1h45, distribué sur 13 copies) avec Michalina Olszanska, Martin Pechlat et Klara Meliskova

Nos pires voisins 2 de Nicholas Stoller (Etats-Unis, Comédie, 1h33, distribué sur 317 copies) avec Seth Rogen, Zac Efron et Rose Byrne

Sultan de Ali Abbas Zafar (Inde, Drame historique, 2h45, distribué sur 1 copie) avec Salman Khan, Anushka Sharma et Marko Zaror

Sur quel pied danser de Kostia Testut et Paul Calori (France, Comédie, 1h25) avec Pauline Etienne, Olivier Chantreau et François Morel

The Strangers de Na Hong-jin (Corée du Sud, Thriller, 2h36) avec Kwak Do-won, Hwang Jeong-min et Chun Woo-hee

Tarzan de David Yates (Etats-Unis, Aventure, 1h50, distribué sur 533 copies) avec Alexander Skarsgard, Samuel L. Jackson et Margot Robbie

Truman de Cesc Gay (Espagne, Comédie dramatique, 1h48, distribué sur 100 copies) avec Ricardo Darin, Javier Camara et Dolores Fonzi (critique)

Viva de Paddy Breathnach (Irlande, Drame, 1h40, distribué sur 39 copies) avec Hector Medina, Jorge Perugorria et Luis Alberto Garcia (critique)

Reprises

 

Masculin féminin (1966) de Jean-Luc Godard (France, Comédie dramatique, 1h50) avec Jean-Pierre Léaud, Chantal Goya et Marlène Jobert

La Planète des vampires (1965) de Mario Bava (Italie, Science-fiction, 1h26, distribué sur 10 copies) avec Barry Sullivan, Norma Bengell et Angel Aranda

Un mariage (1979) de Robert Altman (Etats-Unis, Satire, 2h05, distribué sur 11 copies) avec Mia Farrow, Geraldine Chaplin et Vittorio Gassman

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici