Les sorties du 4 novembre 2015

0
285

Prise en sandwich entre les vacances de la Toussaint, pendant lesquelles près de dix millions de spectateurs français s’étaient faits une toile, et le jour férié de l’armistice 1918 qui tombe cette année un mercredi, cette semaine de cinéma aura sans doute du mal à s’imposer en termes de fréquentation. Aucune grosse sortie n’y est à signaler, même si cela ne veut pas non plus dire que c’est le désert. Au contraire, parmi la bonne dizaine de films qui sortent, semaine après semaine, il y a largement de quoi élargir son horizon cinématographique.

Dope

Avec notamment notre petit coup de cœur de la semaine, le très sympathique Dope de Rick Famuyiwa, qui sort enfin après un parcours festivalier sans faute. Le choix de la rédaction devrait être Norte La Fin de l’histoire de Lav Diaz, une œuvre proprement épique d’une durée de plus de quatre heures dont notre confrère Jean-Jacques chante les louanges. A noter que le réalisateur philippin aura l’honneur d’une deuxième sortie en cette fin d’année, grâce à Death in the Land of Encantos le 23 décembre, une date particulièrement bien choisie puisqu’il faudra les vacances de Noël dans leur intégralité pour venir à bout de ces neuf heures de film !

AvrilOuLeMondeTruque

La plus grosse sortie de la semaine, en termes de copies, est le drame historique français En mai fais ce qu’il te plaît de Christian Carion. Dix ans pratiquement jour pour jour après la sortie de Joyeux Noël, le réalisateur nous revient avec une nouvelle histoire qui est censée faire chaud au cœur. Le même cahier de charges est rempli par La Dernière leçon de Pascal Pouzadoux ou comment vivre dignement ses derniers jours. Les deux autres sorties importantes d’origine française ne nous convainquent pas davantage sur le papier : le conte de l’immigration Nous trois ou rien de Kheiron et Ange & Gabrielle de Anne Giafferi, qui croît doubler le mastodonte Spectre en sortant vingt-quatre heures plus tôt que lui, c’est-à-dire le mardi 10 novembre. Non, la découverte la plus prometteuse côté cinéma français nous paraît être le film d’animation Avril et le monde truqué de Christian Desmares et Franck Ekinci.

MadameBovary

La sélection internationale est a priori plus alléchante, avec – une fois n’est pas coutume – les films américains en mauvais élèves. Car la valeur sûre Dope mise à part, et A vif de John Wells, et Madame Bovary de Sophie Barthes nous paraissent bien dispensables. Le premier vient de réaliser un démarrage catastrophique outre-Atlantique, tandis que le deuxième nous raconte une fois de plus l’histoire de frustration provinciale imaginée par Flaubert et déjà si bien adaptée par Vincente Minnelli et Claude Chabrol, entre autres.

NorteLaFinDeLHistoire

Si vous ne vous sentez pas l’âme de découvrir le cinéma exigeant de Lav Diaz, difficile à caser dans l’emploi du temps avec seulement deux séances par jour dans deux cinémas parisiens, nous vous conseillons le Grand prix du dernier festival de Cannes, Le Fils de Saul de Laszlo Nemes. Côté documentaires, revivez les 24 heures du Mans version Steve McQueen – l’acteur bien entendu – ou bien partez à la rencontre des extra-terrestres avec Michael Madsen, pas l’acteur cette fois-ci, mais le réalisateur qui nous avait impressionnés il y a quatre ans à travers son documentaire Into eternity sur les déchets nucléaires.

Conformiste

Enfin, l’événement de la semaine pour les cinéphiles férus de films de tout âge n’est pas la reprise de deux films majeurs, Le Conformiste de Bernardo Bertolucci et Au hasard Balthazar de Robert Bresson, mais l’ouverture attendue depuis longtemps du cinéma Les Fauvettes près de la Place d’Italie à Paris ce vendredi 6 novembre. Notre cher Pascal Le Duff a beau rouspéter contre le tout-DCP qui s’y annonce, ce complexe de cinq salles dédié à la projection de films restaurés a le potentiel de devenir un nouveau temple de la cinéphilie parisienne, aux côtés de la Cinémathèque Française, du Forum des Images et du Quartier latin au sens large. Le seul hic, en dehors du programme détaillé qui se fait toujours attendre, est que Les Fauvettes est directement géré par Gaumont et qu’il n’acceptera donc pas la carte UGC Illimité. Toutefois, les détenteurs de cette dernière peuvent se consoler puisque le Christine 21, anciennement Action Christine, l’accepte depuis un mois déjà.


 

A vif de John Wells (Etats-Unis, Comédie dramatique, 1h40, distribué sur 296 copies) avec Bradley Cooper, Sienna Miller et Omar Sy

Ange & Gabrielle de Anne Giafferi (France, Comédie romantique, 1h31, sortie le mardi 10 novembre) avec Isabelle Carré, Patrick Bruel et Alice De Lencquesaing

Avril ou le monde truqué de Christian Desmares et Franck Ekinci (France, Canada, Belgique, Animation, 1h45, distribué sur 152 copies) avec les voix de Marion Cotillard, Philippe Katerine et Jean Rochefort

La Clarté de Elodie Faria et Remy Ratinska (France, Documentaire, 1h20, distribué sur 8 copies)

 

La Dernière leçon de Pascal Pouzadoux (France, Comédie dramatique, distribué sur 261 copies) avec Sandrine Bonnaire, Marthe Villalonga et Antoine Dulery

Dope de Rick Famuyiwa (Etats-Unis, Comédie dramatique, 1h43, distribué sur 63 copies) avec Shameik Moore, Tony Revolori et Kiersey Clemons (critique)

En mai fais ce qu’il te plaît de Christian Carion (France, Drame historique, 1h53, distribué sur 362 copies) avec August Diehl, Olivier Gourmet et Mathilde Seigner

La Fête est finie de Nicolas Burlaud (France, Documentaire, 1h14, distribué sur 4 copies)

 

Le Fils de Saul de Laszlo Nemes (Hongrie, Drame historique, 1h47, distribué sur 151 copies) avec Geza Röhrig, Levente Molnar et Urs Rechn

Madame Bovary de Sophie Barthes (Belgique, Allemagne, Etats-Unis, Drame romantique, 1h58, distribué sur 70 copies) avec Mia Wasikowska, Rhys Ifans et Ezra Miller

The Mend de John Magary (Etats-Unis, Comédie dramatique, 1h51, distribué sur 5 copies) avec Josh Lucas, Stephen Plunkett et Lucy Owen

Merci les jeunes de Jérôme Polidor (France, Comédie dramatique, 1h21, distribué sur 5 copies) avec Bellamine Abdelmalek, Laure Cazes-Pailler et Theo Costa-Marini

https://youtu.be/Z2WdYqQHcyo

Norte La Fin de l’histoire de Lav Diaz (Philippines, Drame, 4h10, distribué sur 7 copies) avec Sid Lucero, Archie Alemania et Angeli Bayani (critique)

https://youtu.be/-aXlTZO-7kQ

Nous trois ou rien de Kheiron (France, Comédie dramatique, 1h42, distribué sur 231 copies) avec Kheiron, Leila Bekhti et Gérard Darmon

Sigo siendo de Javier Corcuera (Espagne, Pérou, Documentaire, 1h53)

Steve McQueen The Man & Le Mans de Gabriel Clarke et John McKenna (Etats-Unis, Documentaire, 1h52, distribué sur 15 copies)

The Visit Une rencontre extraterrestre de Michael Madsen (Danemark, Documentaire, 1h23, distribué sur 3 copies)

Reprises

 

Au hasard Balthazar (1965) de Robert Bresson (France, Drame, 1h36) avec Anne Wiazemsky, François Lafarge et Walter Green

 

Le Conformiste (1970) de Bernardo Bertolucci (Italie, Drame politique, 1h43) avec Jean-Louis Trintignant, Stefania Sandrelli et Dominique Sanda

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici