Les sorties du 31 mai 2017

0
410

Les affaires reprennent leur cours habituel en ce premier mercredi post-Cannes, après un festival toujours aussi incontournable qui a pourtant laissé cette année les avis des membres de notre rédaction présents sur place plus divisés que d’habitude. Ce n’est certes pas un programme exceptionnellement faste que nous ont préparé les distributeurs et les exploitants en ce dernier jour du mois de mai, mais il y a au moins un petit peu pour tous les goûts parmi la dizaine de films proposés. Notre coup de cœur mesuré de la semaine est le drame anglais Departure de Andrew Steggall, même s’il se tient tant soit peu à l’écart du thème fédérateur de la sélection hebdomadaire, une fois de plus riche en personnages féminins forts. Le féminisme sous toutes ses formes a en effet de beaux jours devant lui pendant au moins les deux semaines de programmation contractuelle, grâce au cinquième film signé Valérie Lemercier, à la biographie filmique d’une femme d’exception – Lou Andreas-Salomé de Cordula Kablitz-Post –, aux coups de poing sans merci de Noomi Rapace dans Conspiracy de Michael Apted ou bien sur un ton plus poétique à travers la nouvelle fantaisie de Elise Girard Drôles d’oiseaux.

Côté masculin, profitons d’une double dose de Brian Cox, simultanément à l’affiche comme homme politique britannique mythique dans Churchill de Jonathan Teplitzky et comme médecin-légiste en proie à l’horreur dans The Jane Doe Identity de Andre Ovredal, pour chanter les louanges de ce comédien hautement talentueux, qui nous surprend depuis trente ans et son interprétation glaçante de Hannibal dans Le Sixième sens de Michael Mann. Les autres preuves de virilité susceptibles d’éclairer cette semaine vos écrans de cinéma sont potentiellement moins fulgurantes, quoique pas nécessairement moins intéressantes. Car c’est à un regard plus mélancolique sur les hommes en manque de femmes que nous convient Philippe Garrel et son Amant d’un jour, fraîchement présenté à Cannes, et le Suntan de Argyris Papadimitropoulos.

Seulement deux films au programme des reprises cette semaine, tous les deux réalisés par David Lynch. La vedette secrète de l’édition 2017 du Festival de Cannes nous revient ainsi avec deux de ses œuvres les plus emblématiques : son premier long-métrage Eraserhead et la prolongation cinématographique de l’univers inquiétant de Twin Peaks. Ne traînez pas à (re)découvrir ces chefs-d’œuvre, puisque cet été sera particulièrement riche en mini-rétrospectives ! Seront ainsi à l’honneur cinq films de Jean Rouch dès la semaine prochaine, quatre de Derek Jarman fin juin, encore cinq de Andreï Tarkovski début juillet et jusqu’à sept films de Luis Buñuel début août !


L’Amant d’un jour de Philippe Garrel (France, Drame, 1h16, distribué sur 69 copies) avec Eric Caravaca, Esther Garrel et Louise Chevillotte (critique)

La Cabane à histoires de Célia Rivière (France, Animation, 0h50, distribué sur 51 copies)

Churchill de Jonathan Teplitzky (Royaume-Uni, Drame historique, 1h38, distribué sur 89 copies) avec Brian Cox, Miranda Richardson et John Slattery

Conspiracy de Michael Apted (Etats-Unis, Thriller, 1h38) avec Noomi Rapace, Orlando Bloom et Michael Douglas (critique)

Departure de Andrew Steggall (Royaume-Uni, Drame, 1h49, distribué sur 20 copies) avec Juliet Stevenson, Alex Lawther et Phénix Brossard

Drôles d’oiseaux de Elise Girard (France, Comédie dramatique, 1h10) avec Lolita Chammah, Jean Sorel et Virginie Ledoyen

Guillaume La Jeunesse du conquérant de Fabien Drugeon (France, Drame historique, 1h30) avec Tiesay Deshayes, Jean-Damien Detouillon et Dan Bronchinson

The Jane Doe Identity de Andre Ovredal (Royaume-Uni, Horreur, 1h27, distribué sur 194 copies) avec Emile Hirsch, Brian Cox et Ophelia Lovibond

Lou Andreas-Salomé de Cordula Kablitz-Post (Allemagne, Drame historique, 1h53, distribué sur 52 copies) avec Nicole Heesters, Katharina Lorenz et Liv Lisa Fries

Marie-Francine de Valérie Lemercier (France, Comédie, 1h37, distribué sur 455 copies) avec Valérie Lemercier, Patrick Timsit et Hélène Vincent

La Robe bleue de Igor Minaev (Ukraine, Drame, 1h24) avec Gabrielle Lazure, Kevin Boise et Boris Nevzorov

Suntan de Argyris Papadimitropoulos (Grèce, Comédie dramatique, 1h44, distribué sur 11 copies) avec Makis Papadimitriou, Elli Tringou et Dimi Hart (critique)

Reprises

Eraserhead (1978) de David Lynch (Etats-Unis, Fantastique, 1h29) avec Jack Nance, Charlotte Stewart et Allen Joseph

Twin Peaks Fire Walk With Me (1991) de David Lynch (Etats-Unis, Policier, 2h15, distribué sur 35 copies) avec Sheryl Lee, Ray Wise et Madchen Amick

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici