Les sorties du 25 août 2021

0
618

La Terre des hommes © 2020 Diligence Films / K’ien Productions / France 3 Cinéma / Ad Vitam Distribution
Tous droits réservés

La fin des vacances d’été approche. Or, on dirait que les distributeurs français demeurent encore excessivement prudents, face à une situation sanitaire toujours aussi imprévisible. Ce sont par conséquent à peine plus de films qui sortent ce mercredi-ci que la semaine dernière, une dizaine à tout casser. Et comme à la mi-août, nous avons un peu de mal à trouver des coups de cœur clairs et nets, d’autant plus que notre cher confrère Jean-Jacques a visiblement détesté l’un des candidats potentiels, France de Bruno Dumont, présenté en compétition au dernier Festival de Cannes.

Permettez-nous de vous conseiller un drôle de double programme rural, accompagné d’un conte féministe historique pourtant bien dans l’air du temps. En tant que rescapé du label de la Semaine de la Critique cannoise 2020, La Terre des hommes de Naël Marandin vaut le détour même quinze mois plus tard, ne serait-ce que – comme le souligne Jean-Jacques – pour son traitement sans fard du harcèlement sexuel en province. L’incursion dans la vie rude des laboureurs de la terre adopte un ton encore plus grave dans Peaux de vaches de Patricia Mazuy avec Sandrine Bonnaire et le regretté Jean-François Stévenin, de retour en salles plus de trente ans après sa sortie. Enfin, le grand gagnant (technique) des derniers Goyas, les César espagnols, débarque enfin chez nous, par le biais du passionnant Les Sorcières d’Akelarre de Pablo Agüero.

Également à l’affiche dès ce jour, vous avez côté américain la suite de Don’t breathe La Maison des ténèbres de Fede Alvarez, la révélation du cinéma d’horreur de la rentrée 2016, ainsi qu’une épopée de science-fiction avec Hugh Jackman au concept peut-être un peu trop brouillon. On leur préférera les deux autres sorties françaises : la comédie romantique décontractée Fragile de Emma Benestan et le documentaire Petites danseuses de Anne-Claire Dolivet, infiniment plus rigoureux.

Peaux de vaches © 1989 Titane / La Sept Cinéma / Les Productions Cercle Bleu / La Traverse Tous droits réservés

D’Artagnan et les trois mousquetaires de Toni Garcia (Espagne, Animation, 1h30)

Don’t breathe 2 de Rodo Sayagues (États-Unis, Horreur, 1h39) avec Stephen Lang, Bobby Schofield et Adam Young

Fragile de Emma Benestan (France, Comédie, 1h40) avec Yasin Houicha, Oulaya Amamra et Tiphaine Daviot

France de Bruno Dumont (France, Drame médiatique, 2h03) avec Léa Seydoux, Blanche Gardin et Benjamin Biolay (critique)

Petites danseuses de Anne-Claire Dolivet (France, Documentaire, 1h31)

Reminiscence de Lisa Joy (États-Unis, Science-fiction, 1h56, distribué sur 476 copies) avec Hugh Jackman, Rebecca Ferguson et Thandiewe Newton

Les Sorcières d’Akelarre de Pablo Agüero (Espagne, Drame historique, 1h32, distribué sur 100 copies) avec Alex Brendemühl, Amaia Aberasturi et Daniel Fanego

La Terre des hommes de Naël Marandin (France, Drame agricole, 1h40) avec Diane Rouxel, Finnegan Oldfield et Jalil Lespert (critique)

Reprises

The Hours and Times (1991) de Christopher Münch (États-Unis, Drame, 0h58) avec David Angus, Ian Hart et Stephanie Pack

Man Hunt (1941) de Fritz Lang (États-Unis, Thriller, 1h45) avec Walter Pidgeon, Joan Bennett et George Sanders

Peaux de vaches (1989) de Patricia Mazuy (France, Drame, 1h27, distribué sur 8 copies) avec Sandrine Bonnaire, Jean-François Stévenin et Jacques Spiesser

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici