Sorties de la semaine — 24 juillet 2019
Les sorties du 24 juillet 2019
© 2019 Wild Bunch Distribution Tous droits réservés

Vive l’été … ou pas ! Alors que toute la France métropolitaine est impactée par une canicule intense, mais heureusement assez brève, l’offre cinématographique de ce mercredi fournit quelques prétextes pas sans intérêt pour se rendre dans la salle obscure et de préférence climatisée la plus proche. Seule une bonne dizaine de films sort en ce fin fond du trou estival, dont aucun ne devrait affoler les compteurs de spectateurs, mais qui représentent presque tous un attrait relatif. Nos trois recommandations principales de la semaine sont les suivantes : le thaïlandais de Phuttiphong Aroonpheng, une histoire de petits gangsters anoblie par des cristaux lumineux, l’encore plus sombre de Yury Bykov venu de Russie sur de futurs chômeurs poussés à des actions extrêmes afin de sauver leur usine et enfin un film infiniment plus optimiste à travers l’un des coups de cœur de la dernière Quinzaine des réalisateurs cannoise, Give Me Liberty de Kirill Mikhanovsky ou comment l’Amérique n’a pas complètement perdu sa belle culture de creuset et de terre d’accueil pour des personnes en marge de sa société ultra-performante.

© Apollo Films Tous droits réservés

Du côté du cinéma plus ou moins populaire, l’heure est également à la détente près de l’eau, notamment dans La Source de Rodolphe Lauga ou l’histoire d’une ascension sociale à partir de la banlieue plutôt atypique. Dans l’allemand de Hans Weingartner, les deux personnages font carrément le tour de l’Europe en camping-car et puis de Jonathan Desoindre est sensiblement plus léger et plaisant que ce cher corps céleste qui nous réservera des températures record d’ici demain. Le dérèglement climatique est d’ores et déjà à l’œuvre dans de Alexandre Aja, le genre de film d’horreur qui aurait eu sa place dans le programme hebdomadaire de la Fête du cinéma au début du mois. Trois documentaires vous donneront des cours de rattrapage plus ou moins adroits et opportuns en termes de conquête lunaire pour de Charles-Antoine De Rouvre, de combat pour l’égalité des gays et lesbiennes dans L’Étincelle Une histoire des luttes LGBT+ de Benoît Masocco et de vedette icarienne de la musique indépendante française dans de Marc Dufaud et Thierry Villeneuve.


303 de Hans Weingartner (Allemagne, Drame, 2h00) avec Anton Spieker, Mala Emde et Arndt Schwering-Sohnrey

Back to the Moon de Charles-Antoine De Rouvre (France, Documentaire, 1h42, distribué sur 55 copies)

Crawl de Alexandre Aja (États-Unis, Horreur, 1h31, distribué sur 350 copies) avec Kaya Scodelario, Barry Pepper et Ross Anderson

Daniel Darc Pieces of my life de Marc Dufaud et Thierry Villeneuve (France, Documentaire, 1h41, distribué sur 25 copies)

L’Étincelle Une histoire des luttes LGBT+ de Benoît Masocco (France, Documentaire, 1h39)

Factory de Yury Bykov (Russie, Thriller, 1h50, distribué sur 50 copies) avec Ivan Yankovskiy, Denis Shvedov et Vladislav Abashin

Give Me Liberty de Kirill Mikhanovsky (États-Unis, Comédie, 1h51, distribué sur 74 copies) avec Lauren Spencer, Chris Galust et Maxim Stoyanov

de Issa Lopez (Mexique, Fantastique, 1h23) avec Paola Lara, Juan Ramon Lopez et Hanssel Casillas

Manta Ray de Phuttiphong Aroonpheng (Thaïlande, Drame, 1h45) avec Aphisit Hama, Wanlop Rungkumjad et Rasmee Wayrana

de Yuval Adler (Allemagne, Espionnage, 1h56) avec Diane Kruger, Martin Freeman et Cas Anvar (critique)

La Source de Rodolphe Lauga (France, Comédie, 1h43, distribué sur 180 copies) avec Sneazzy, Christophe Lambert et Alice David

Sun de Jonathan Desoindre (France, Comédie, 1h45) avec Tewfik Jallab, Aadar Malik et Annabelle Lengronne

de Keiichi Hara (Japon, Animation, 1h55)

Reprise

(2001) de Richard Kelly (États-Unis, Fantastique, 1h53) avec Jake Gyllenhaal, Jena Malone et Drew Barrymore

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles