Les sorties du 1er mars 2023

0
1157

N’oublie pas les fleurs © 2022 AOI Pro. / Bungeishunju / Lawson Entertainment / Toho Company / Eurozoom
Tous droits réservés

Avec la fin des vacances d’hiver arrivé pratiquement partout, l’offre cinématographique se rétrécit comme une peau de chagrin. Aucun film d’animation n’est à l’affiche dès ce jour, ni de ressortie et à peine un documentaire. Espérons que cette traversée du désert ne sera pas trop longue, d’autant plus que la fréquentation de nos chères salles obscures avait bien repris ces dernières semaines. En attendant, nos choix prioritaires se font en quelque sorte en opposition à des films semblables, ce jeu du double étant le drôle de thème récurrent parmi une sélection hebdomadaire guère enthousiasmante.

Le film africain de la semaine à voir sera donc Le Barrage de Ali Cherri, sélectionné à la dernière Quinzaine des réalisateurs à Cannes, et pas trop Si tu es un homme de Simon Panay qui n’a que passablement conquis notre critique maison Jean-Jacques. De même, si vous êtes en manque de problèmes familiaux, ceux de la famille japonaise dans N’oublie pas les fleurs de Genki Kawamura nous paraissent plus poétiques et moins névrosés que le casse-tête affectif des personnages dans The Son de Florian Zeller. Enfin, en guise de réplique du chant d’amour au cinéma de la semaine dernière, The Fabelmans de Steven Spielberg, Empire of Light de Sam Mendes nous fait vivre cette passion plus modestement, en dépit de la photo splendide du mythique Roger Deakins.

Creed III © 2023 Chartoff-Winkler Productions / Glickmania / Outlier Society / Proximity Media / Metro-Goldwyn-Mayer /
Warner Bros. France Tous droits réservés

Pas grand-chose d’autre n’est à conseiller sans réserve parmi la dizaine d’autres films de sortie ce mercredi. Le spectacle est certes musclé dans Creed III de Michael B. Jordan, quoique également un peu fatigué dans ce neuvième épisode de l’univers inspiré de Rocky. Et les deux autres rescapés cannois, El agua de Elena Lopez Riera toujours de la Quinzaine et Goutte d’or de Clément Cogitore de la Semaine de la Critique, nous paraissent façonnés d’une matière filmique assez peu accessible. Restent les deux histoires de femmes fortes La Syndicaliste de Jean-Paul Salomé et Tove de Zaida Bergroth, qui vous feront au mieux raisonnablement patienter jusqu’à la Journée internationale des droits des femmes mercredi prochain.


El agua de Elena Lopez Riera (Espagne, Drame, 1h44) avec Barbara Lennie, Nieve De Medina et Alberto Olmo

Le Barrage de Ali Cherri (Soudan, Drame, 1h21) avec Maher El Khair

Creed III de Michael B. Jordan (États-Unis, Drame sportif, 1h56, distribué sur 633 copies) avec Michael B. Jordan, Tessa Thompson et Jonathan Majors

Empire of Light de Sam Mendes (Royaume-Uni, Drame, 1h55) avec Olivia Colman, Micheal Ward et Toby Jones

Goutte d’or de Clément Cogitore (France, Drame, 1h38, distribué sur 75 copies) avec Karim Leklou, Malik Zidi et Elsa Wolliaston

Holodomor La Grande famine ukrainienne de George Mendeluk (Canada, Drame historique, 1h43, distribué sur 50 copies) avec Max Irons, Samantha Barks et Barry Pepper

N’oublie pas les fleurs de Genki Kawamura (Japon, Drame, 1h44) avec Masaki Suda, Mieko Harada et Masami Nagasawa

Les Petites victoires de Mélanie Auffret (France, Comédie, 1h30, distribué sur 360 copies) avec Michel Blanc, Julia Piaton et Lionel Abelanski

Si tu es un homme de Simon Panay (Burkina Faso, Documentaire, 1h16) (critique)

The Son de Florian Zeller (États-Unis, Drame familial, 2h03, distribué sur 350 copies) avec Hugh Jackman, Laura Dern et Vanessa Kirby

La Syndicaliste de Jean-Paul Salomé (France, Drame social, 2h02) avec Isabelle Huppert, Grégory Gadebois et François-Xavier Demaison (critique)

Tove de Zaida Bergroth (Finlande, Drame, 1h43, distribué sur 50 copies) avec Alma Pöysti, Krista Kosonen et Shanti Roney

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici