Sorties de la semaine — 30 juin 2015
Les sorties du 1er juillet 2015

Le film de la semaine est sans le moindre doute (3,5/5), l’original biopic consacré à Brian Wilson, le fondateur des Beach Boys et son génie trouble, interprété brillamment à deux époques différentes par Paul Dano puis John Cusack qui ne sont pas dans le numéro à oscar. de Sebastian Schipper (4/5) est un tour de force visuel salué comme tel dans plusieurs festivals. Changement de registre radical pour Matteo Garrone avec (3,5/5) : après la mafia dans Gomorra et la télé-réalité dans Reality, il s’essaie au conte déviant avec trois têtes couronnées aux comportements troubles. Toby Jones, Vincent Cassel et Salma Hayek rivalisent d’obscénité dans cet objet décalé porté par une belle musique d’Alexandre Desplat.

Très attendu et très craint, Terminator Genisys (3/5), le cinquième film de la franchise est plutôt de qualité correcte, même si inégal et bien fade par rapport au premier film de 1985 (Jai Courtney n’est pas Michael Biehn, Emilia Clarke n’est pas Linda Hamilton) qu’il revisite avec quelques bonnes idées au moins dans sa première partie, le manque d’audace affaiblissant nettement la suite. de Wang Chao (2/5) est un drame assez convenu dont l’accumulation de malheurs lasse d’autant plus que le rythme est neurasthénique. Parmi les reprises, (3/5) est une comédie généreusement enlevée de Luigi Comencini, maître de la comédie aux ambitions modestes mais qui ne rate pas (ou presque jamais) la principale, faire rire aux dépends d’hommes bien veules.

love & mercy affiche

de Stéphane Manchematin et Serge Steyer (France, Documentaire, 1h20)
, la mémoire vive de Thomas Bartel (France, Documentaire, 1h08)


Fantasia de Wang Chao (Chine, Drame, 1h26)


d’Antoine Desrosières (France, Comédie, 40 min), avec Inas Chanti et Souad Arsane


de Stanley J. Orzel (Hong-Kong, Drame, 1h43), avec Sean Faris, Grace Huang et Will Yun Lee


Love & Mercy, la véritable histoire de Brian Wilson des Beach Boys de Bill Pohlad (Etats-Unis, Biopic, 2h02), avec Paul Dano, John Cusack, Elizabeth Banks, Paul Giamatti, Jake Abel et Dee Wallace


de et avec Pierre-François Martin-Laval (France, Comédie, 1h32), avec Kev Adams, Isabelle Nanty, Didier Bourdon, Arnaud Ducret, Stéfi Celma et Raymond Bouchard


Tale of Tales de Matteo Garrone (Italie, Fantastique, 2h13), avec Salma Hayek, Vincent Cassel, Toby Jones, John C. Reilly, Shirley Henderson, Hayley Carmichael, Stacy Martin et Alba Rohrwacher


Terminator Genisys d’Alan Taylor (Etats-Unis, Action / Science fiction, 2h06), avec Arnold Schwarzenegger, Emilia Clarke, Jai Courtney, Jason Clarke, J.K. Simmons, Byung-Hun Lee, Matt Smith, Dayo Okeniyi, Courtney B. Vance et Sandrine Holt


Victoria de Sebastian Schipper (Allemagne, Drame / Thriller, 2h14), avec Laia Costa et Frederick Lau (critique)

Les reprises

Maris en liberté de Luigi Comencini (Italie, Comédie, 1957, 1h35), avec Nino Taranto, Renato Salvatori, Giorgia Moll, Memmo Carotenuto, Richard McNamara et Franco Fabrizi

maris en ville 01

de Sergio Leone (Italie, Western, 1964, 1h39), avec Clint Eastwood, Marianne Koch et Gian Maria Volonte


de Marco Bellocchio (Italie, Drame, 1997, 1h25), avec Andrea Di Stefano, Barbora Bobulova et Pierfrancesco Favino

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles